17 juillet 2017

Jean-Benoît Nadeau, 14 juillet et rôle du mouvement populaire

"Que les Français aient choisi, nous dit Jean-Benoît Nadeau, de commémorer un mouvement populaire demeure une curiosité, en soi. En Amérique du Nord, l’action de la rue est toujours interprétée comme signe d’instabilité. Les Français, eux, l’ont intégrée au théâtre politique. Dans une culture marquée par le centralisme et le jacobinisme, l’action de la rue est davantage qu’une simple soupape qui permet de relâcher la pression : elle agit comme tribune politique. Il est fascinant que le pouvoir de la rue en France soit presque... [Lire la suite]
09 juin 2015

Eugène Varga, Lénine a vraiment été le "rêveur du Kremlin"

  Pour Victor Fay, « le troisième type de l’Etat soviétique, qui s’est imposé, est celui du « centralisme bureaucratique » qui réduit les syndicats au rôle de courroies de transmission des consignes du parti, ce dernier étant lui-même dessaisi de ses prérogatives au profit d’un appareil échappant à son contrôle. Encore du vivant de Lénine, la tendance bureaucratique l’a définitivement emporté tant dans la gestion de l’économie que dans la direction de l’Etat. Lénine croyait que la bureaucratisation de... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 03:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,
28 avril 2015

Catherine Samary, Yougoslavie, un statut autogestionnaire

«Milovan Djilas dirigeant du PCY en 1948, fournit après la rupture avec Staline une interprétation du comportement du Kremlin, reprenant substantiellement la thèse de la dégénérescence bureaucratique de la révolution russe produite par Léon Trotsky. Il soulignait comment la situation de « forteresse assiégée » et d’isolement de la révolution d’Octobre avait favorisé l’étatisation du régime et sa transformation en grande puissance essayant d’imposer son hégémonie aux partis frères. L’introduction de l’autogestion dès 1950... [Lire la suite]