14 juillet 2018

Kim Moody, les mémoires d'une base ouvrière dans les Amériques

« Au plus profond de la récession en 1982, indique Kim Moody, les syndicats industriels, qui avaient été les principaux initiateurs de rébellions de la base, de la mise sur pied de caucus afro-américains, de grèves sauvages et des refus d’entériner les contrats négociés par les élites syndicales, perdaient près de deux millions de membres. L’ère marquée par la combativité ouvrière et traversée par des mouvements sociaux de masse cédait la place à une nouvelle période, placée à l’enseigne du néolibéralisme, caractérisée par le... [Lire la suite]