30 juillet 2017

Cornelius Castoriadis, que signifie, socialement, le système hiérarchique

"Que signifie, socialement, le système hiérarchique ?, interroge Cornelius Castoriadis. Qu’une couche de la population dirige la société et que les autres ne font qu’exécuter ses décisions ; aussi, que cette couche, recevant les revenus les plus grands, profite de la production et de travail de la société beaucoup plus que d’autres. Bref, que la société est divisée entre une couche qui dispose du pouvoir et des privilèges, et le reste, qui en est dépossédé. La hiérarchisation -ou la bureaucratisation- de toutes les activités... [Lire la suite]
05 février 2017

Xavier Vigna, Classe ouvrière, une histoire de luttes et de révoltes

« Le groupe Socialisme ou Barbarie observe le monde ouvrier, nous indique l'article. Daniel Mothé témoigne sur la vie à l’usine Renault. Cornélius Castoriadis observe les résistances à la rationalisation du travail et analyse les grèves ouvrières. Il insiste sur l’auto-organisation des ouvriers dans la lutte. « C’est parce que leur situation dans la production créée entre eux une communauté d’intérêts, d’attitudes et d’objectifs s’opposant irrémédiablement à ceux de la direction que les ouvriers s’associent spontanément, au... [Lire la suite]
28 janvier 2017

Cornelius Castoriadis, vers une société autonome et son auto-gouvernement

« Maintenant, nous dit Cornelius Castoriadis, tous les mouvements dont nous parlons visent, d’une manière ou d’une autre, à un degré ou un autre, à surmonter et à abolir cette division entre dirigeants et exécutants - entre direction et exécution. Dans la mesure où ils ne sont pas simplement des mouvements d’explosion et d’expression, mais aussi des mouvements de création, d’institution sociale, ils traduisent et incarnent l’aspiration des gens à l’autonomie. Par là, ils annoncent et préparent la seule transformation radicale de... [Lire la suite]
23 octobre 2016

" Le concept d'imaginaire social ": Appel à communications

« Le concept d’imaginaire social, interroge Marc Escola, permettrait-il d’appréhender, dans le domaine historique et culturel, la création de formes nouvelles ? Doit-on, d’ailleurs, le penser comme une « création », ce qui suppose l’avènement d’une nouveauté radicale, ou plutôt comme une « production », idée qui suggère, au contraire, que chaque nouvelle configuration ne peut être produite qu’à partir de configurations existantes et sédimentées, sur la base d’une reproduction partielle du... [Lire la suite]
23 juin 2016

Castoriadis - Pannekoek, de la révolution (1)

« Parce que, nous dit Pannekoek, la révolution russe et ses idées ont encore une influence très puissante sur les esprits, il est nécessaire de pénétrer plus profondément son caractère fondamental. Il s’agissait, en peu de mots, de la dernière révolution bourgeoise, mais qui fut l’oeuvre de la classe ouvrière. Révolution bourgeoise signifie une révolution qui détruit le féodalisme et ouvre la voie à l’industrialisation  avec toutes les conséquences sociales que celle-ci implique. La révolution russe est donc dans la ligne de... [Lire la suite]
23 juin 2016

Castoriadis - Pannekoek, de la révolution (2)

« L’intensification, indique Castoriadis, de la lutte des classes pendant la période révolutionnaire prendra inévitablement la forme de l’intensification de la lutte des diverses fractions au sein des organismes de masse. Dans ces conditions, dire qu’une organisation révolutionnaire d’avant-garde se bornera à «éclairer par des avis bien considérés» les conseils est, je crois, ce qu’on appelle en anglais un “understatement» . Après tout, si les conseils de la période révolutionnaire s’avèrent être ces assemblées de sages où... [Lire la suite]
22 décembre 2015

Christophe Premat - François Dosse - La philosophie de Castoriadis

« L’ouvrage de François Dosse, nous dit Christophe Premat, a le mérite de relier la philosophie de Castoriadis à sa vie et à son expérience interculturelle entre la Grèce et la France. Au-delà de cette perspective, la trajectoire d’une génération intellectuelle marginalisée est mise en relief. La revue et le groupe SouB ont permis à la fois à des militants et intellectuels dissidents de se rencontrer et de penser en autodidactes les enjeux politiques et sociétaux de leur époque grâce à la grille d’analyse qu’a élaborée... [Lire la suite]
05 décembre 2015

Steeve, l'économie est notre religion

« Mais alors, questionne Steeve, quel est le point nodal de notre civilisation à nous ? L’économie bien sûr! Il suffit, de fait, d’allumer n’importe quelle radio ou mass média, pour constater que ce sont toujours les mêmes catégories économiques qui sont ressassées sans relâche : travail, emploi, marchandises, croissance, PIB etc. Notre société est, tout entière, vouée à l’économie. En faisant en cela référence à C. Castoriadis, pour l’économiste Serge Latouche, il faut en effet comprendre « l’économique comme... [Lire la suite]
03 octobre 2015

Cornelius Castoriadis, récuser la pseudo-démocratie

« Je dis « pseudo-démocratie », précise Cornelius Castoriadis, parce que j’ai toujours pensé que la démocratie dite représentative n’est pas une vraie démocratie. Jean-Jacques Rousseau le disait déjà : les Anglais croient qu’ils sont libres parce qu’ils élisent des représentants tous les cinq ans, mais ils sont libres un jour pendant cinq ans, le jour de l’élection, c’est tout. Non pas que l’élection soit pipée, non pas qu’on triche dans les urnes. Elle est pipée parce que les options sont définies d’avance.... [Lire la suite]
28 mai 2015

Serge Uleski nous dit Castoriadis et sa conception de la démocratie

« Avec Castoriadis, Sciences Po n’a qu’à bien se tenir et rabattre son caquet car il nous rappelle que la politique n’est pas une science ; la politique n’est qu’une affaire d’opinions… de classe de surcroît. Dans la politique il n’y a que de la doxa, même si, contrairement aux Grecs, les modernes ont été fortement encouragés à penser qu’il y a des êtres qui possèdent une science politique et une technicité dans la gestion des affaires de l’Etat qui excluent de fait le peuple ; et jamais autant qu’aujourd’hui... [Lire la suite]