16 avril 2018

Moishe Postone, capitalisme et fonction sociale du travail

« Je pense, indique Moishe Postone, que Marx a élaboré une théorie critique du capitalisme. Il a en premier lieu conceptualisé la catégorie de « capital » de façon bien plus singulière qu’on ne le pense habituellement, qui n’a rien à voir avec la façon dont Gary Becker voire même Pierre Bourdieu l’ont conceptualisé. Ni même comme l’on fait la plupart des théoriciens marxistes en réduisant le capital au surplus approprié. Même si Marx a bien évidemment théorisé l’extorsion du surtravail et son appropriation par les... [Lire la suite]
15 avril 2018

Cercle Léon Trotsky, l'histoire et les religions

« L'histoire de l'humanité, indique le texte, a été celle d'une domestication croissante de la nature. Et dans cette histoire, le capitalisme, grâce à l'industrie, a représenté un progrès spectaculaire. Mais, comme dit le manifeste communiste, la société bourgeoise «ressemble au magicien qui ne sait plus dominer les puissances infernales qu'il a évoquées». Si les capitalistes ont développé les forces productives, l'anarchie de leur économie en a fait des puissances indomptées. Et les convulsions de cette économie, comme les... [Lire la suite]
15 avril 2018

Lucien Sève, le communisme n'a jamais été « essayé » nulle part...

« À cela j’objecte, indique Lucien Sève, que le communisme n’a pas pu échouer pour l’excellente et simple raison qu’il n’a jamais été « essayé », nulle part. Ni dans des pays qui ont voulu construire au-delà du capitalisme, ni de la part de partis, qui sans être jamais parvenus vraiment au pouvoir, ont censément fait de la politique avec le communisme. Je dis qu’ils n’en ont jamais fait vraiment avec le communisme, y compris le parti dont je suis membre depuis maintenant pas loin de 60 ans. Pour tirer au clair cet... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 10:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,
07 avril 2018

Alain Gresh, Claude Askolovitch, ces mal-aimés les musulmans

« Askolovtich, indique Alain Gresh, lui, dresse le portrait d’hommes (surtout des hommes) qui prient cinq fois par jour, respectent scrupuleusement les prescriptions les plus rigoureuses de leur religion. En bref, il parle de ceux que nous ne voyons pas. Parmi d’autres, il nous fait découvrir Nabil Ennasri, spécialiste de relations internationales, écologiste et de gauche, mais qui rejette le mariage pour tous ; Adham Kehmour, musulman salafi dont le grand-père est mort pour la France et qui explique qu’il sait ce que... [Lire la suite]
06 avril 2018

Robert Bibeau, L’instance économique commande à l’instance politique ainsi qu’au pouvoir médiatique

 « Nous l’avons souligné précédemment, indique Robert Bibeau, ce ne sont pas les capitaux (productifs) qui font l’objet de la spéculation des banquiers et des spéculateurs, puisqu’il y a de moins en moins de marchés à conquérir il semble inutile de chercher à produire davantage sinon pour se disputer les marchés. Ce sont les devises, les monnaies, les écritures comptables et les « actifs spéculatifs » boursiers, volatiles et fragiles, parce que nullement adossés à des marchandises, qui sont l’objet de la convoitise... [Lire la suite]
04 avril 2018

Le statut, privilège ou norme sociale à conquérir pour tous ?

Publié le 4 Avril 2018 Et si nous allions sur le fond de la question ?    Ce n'est pas ici un secret, Canaille le Rouge a plus que des affinités avec ces communistes qui ont décidé de le rester et pour cela se sont regroupés sous le symbole "RougesVifs". Pour aider à y voir clair dans la dimension politique et idéologique du combat en cours, voici le texte que RougesVifs IdF met en réflexion sur la portée de la lutte engagée par les cheminots.   Emanation de la classe dominante de plus en... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 17:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
31 mars 2018

Léon Trotsky, la dialectique et notre connaissance de la réalité toujours changeante

« Le vice fondamental de la pensée vulgaire, indique Léon Trosky, consiste à se satisfaire de l’empreinte figée d’une réalité qui, elle, est en perpétuel mouvement. La pensée dialectique précise, corrige, concrétise constamment les concepts et leur confère une richesse et une souplesse, j’allais presque dire une saveur, qui les rapprochent jusqu’à un certain point des phénomènes vivants. Non pas le capitalisme en général, mais un capitalisme donné, à un stade déterminé de son développement. Non pas l’Etat ouvrier en général, mais... [Lire la suite]
27 mars 2018

Christian Laval, le néolibéralisme

« Bentham, indique Christian Laval, qui garde des aspects naturalistes, montre déjà qu’il n’y a pas de « monde capitaliste » sans État ni maillage institutionnel, au point qu’il indique que le capitalisme suppose une langue nouvelle, une réformation de l’ensemble du langage car les vieux mots trahiraient le juste calcul que chacun devrait pouvoir faire ! Chez lui, ça va jusqu’à repenser de fond en comble l’État. D’une certaine façon, c’est un vrai technicien de l’État bureaucratique social : il invente toutes... [Lire la suite]
26 mars 2018

Jacques Sirota, l'avenir de la langue française

« Dans la sphère de la technique et de l’économie, indique Jacques Sirota, le monde « anglobalisé » n’a pas de rival. C’est selon ses techniques et ses normes que se bâtit actuellement la puissance industrielle de la Chine, pas sur les techniques traditionnelles de celle-ci. En bonne logique utilitariste, les cultures et les langues devraient avoir la politesse de s’effacer pour permettre à la globalisation de l’économie de déployer plus vite et plus complètement ses bienfaits. Dans tous les domaines évoqués plus haut, l’anglais,... [Lire la suite]
25 mars 2018

Charles Reeve, le socialisme sauvage

« La social-démocratie, indique la présentation, valorise les coopératives. Rosa Luxemburg critique cette forme d’auto-exploitation. Les ouvriers deviennent des entrepreneurs qui doivent vendre des marchandises. Les coopératives finissent par s’intégrer dans le capitalisme. Au contraire, les conseils doivent permettre une auto-organisation de la production pour satisfaire les besoins sociaux. Anton Pannekoek observe l’intégration des mouvements contestataires dans le capitalisme. Dans le livre Les Conseils ouvriers, il ouvre... [Lire la suite]