23 juin 2017

Robert Bibeau, la bourgeoisie et ses mascarades électorales

"Des mascarades électorales, nous dit Robert Bibeau, la bourgeoisie en appelle chaque fois que le prolétariat s’affaire à défendre ses intérêts de classe. Des grèves générales, le prolétariat devrait en appeler chaque fois qu’il défend ses intérêts de classe. La grève générale asphyxie le capital, le prive de son oxygène – la plus-value – et le mets à genoux comme en mai-68 l’a démontré. Cependant, le prolétariat – hors tutelle gauchiste, communiste, marxiste-léniniste – ne devra pas vendre son droit d’ainesse contre un plat de «... [Lire la suite]
20 juin 2017

Canaille le Rouge, des élections pour permettre au capital de garder la main

"Le laboratoire à idées qu'on pourrait appeler " l'école Mitterrand ", nous dit Canaille le Rouge, vient avec un talent indéniable de réussir avec la droite classique ce que le maître commun à Hollande et Mélenchon avait réussi en 1971 : transmuter en princesse séduisante de la social-démocratie la vieille décatie SFIO. Cette fois-ci, les héritiers pour permettre encore une fois au capital de garder la main ont mené la même opération avec la droite vermoulue, corrompue officiellement, pour en mettre... [Lire la suite]
18 juin 2017

La CGT Energie Paris à la Confédération CGT

"Comme vous le notez justement, indique la lettre ouverte, dans cette période « les luttes n’ont jamais été aussi nombreuses ». Alors pourquoi ne pas proposer un véritable calendrier d’actions pour les semaines à venir, avec comme objectifs impérieux, de confédérer les luttes, afin de tenter d’organiser un grand mouvement national, massif, coordonné, de tout le monde du travail et d’aller reprendre par la lutte, tout ce que le capital nous a volé et d’obtenir de nouveaux conquis sociaux. Cette démarche aurait en plus une vertu... [Lire la suite]
13 juin 2017

Canaille le Rouge, Elections, face au capital, aucun projet !

"Que le capital, indique Canaille le Rouge, se donne les moyens pour défendre ses intérêts est dans la nature des choses. Lui reprocher d'avoir gagné les élections qu'avec des institutions à sa main qu'il sait organiser est inutile. Ce qu'il faut voir c'est pourquoi minoritaire en nombre la droite peut se renforcer en influence politique au point de laminer le courant progressiste. Face au capital, aucun projet hormis un programme qui ne l'attaque pas. Rien pour contrer la droite qui déploie le sien sans contrainte.... [Lire la suite]
19 mai 2017

Jean-François Autier, se rassembler pour mettre fin au capitalisme

"Le nombre, nous dit Jean-François, de non-inscrits sur les listes électorales, d'abstentions, de  bulletins blancs ou nuls montre que la conscience grandit du caractère oligarchique (et donc anti-démocratique) de l'élection pour choisir les dirigeants. N’est-il pas temps de la remplacer par le tirage au sort ? Il est évident que la France et son peuple ont besoin d'une nouvelle Constitution. Le peuple va-t-il l'écrire lui-même, pour lui, ou bien sont ce ses représentants, les "élites", qui vont l'écrire... [Lire la suite]
17 mai 2017

Canaille le Rouge, Macron rempart contre le fascisme ?

"Macron, interroge Canaille le Rouge, est-il ou pas le VRP du capital financier ? Choisir entre le capital financier qui arme et use du fascisme ou le bras armé du capital financier, c'est toujours choisir le fascisme ET le capital financier. Pour ceux qui dans ce débat ont un jour caressé l'idée d'une société socialiste, d'un projet communiste, faut-il rappeler que tous les ludions qui font la une depuis quelques semaines sont au service d'un "machin" qu'ils ont décidé d'oublier ou d'habiller de défroques présentables et qui... [Lire la suite]
13 mai 2017

Canaille le Rouge, la réflexion collective pour construire une alternative

"Pour ce qui concerne La Canaille, nous dit-il, il va persister à rechercher la réflexion collective pour aider à la construction d'une alternative en proposant de renouer de façon rénovée avec ce qui a fait la grande force du PCF d'alors : la primauté au mouvement populaire, la contestation du capital sur les lieux où celui-ci s’accapare les richesses, les entreprises, bureaux, services en proposant la construction par les intéressés eux-mêmes d'un réel socialisme démocratique autogestionnaire.." Reprenons... [Lire la suite]
11 mars 2017

Les "vrais" boulots de merde, ceux du bas de l'échelle sociale

« L’obsession pour la réduction des effectifs est un drame, nous dit l'interview. Tout le monde semble s’accorder pour dire qu’il est important de réduire le chômage. C’est constamment dans la bouche des responsables politiques. Mais la phrase d’après, c’est : « Je m’engage à virer 500 000 fonctionnaires ». Parce qu’ils n’arrivent pas à se figurer que des métiers qui ne dégagent pas de marge financière puissent néanmoins être utiles. Tout doit être « rentable ». Nous payons des années de convergence... [Lire la suite]
05 mars 2017

Jacques Cotta, le point de départ est donc le capitalisme

« C’est notre opposition au capitalisme, nous dit Jacques Cotta, qui nous guide à combattre le capitalisme financier et qui donne son sens à la « démondialisation ». Pour le reste, nous sommes pour l’internationalisme qui sera le genre humain. D’ailleurs ici, à Chianciamo Terme, ces jours-ci, chez les étrusques, avec la présence de délégations de tous les pays d’Europe, l’internationalisme s’impose. Le point de départ est donc le capitalisme, ses méfaits, la nécessité de rompre. Et tout le monde aspire à la voie la plus... [Lire la suite]
27 février 2017

L'histoire du salariat, celle d'une dépossession

« L’histoire du salariat, nous dit l'article, sous sa forme actuelle est très récente dans l’histoire de l’Europe. C’est avec le plein développement du capitalisme qu’il va prendre pleinement son rôle. Dans sa première phase, le règne du capital va se bâtir justement sur l’accaparement des biens communs traditionnels et de leurs privatisations au profit d’un petit nombre. Ce mouvement va mettre fin à une longue tradition européenne communautaire et ouvrir la porte à une transformation violente et sans merci. La révolution... [Lire la suite]