21 septembre 2018

Poivitrolles , le séminaire gouvernemental du 5 septembre

« La désignation, indique l'article, parmi les députés LREM, du candidat à sa succession a vu « un déchaînement de manœuvres et de coups bas », résume Le Parisien, qui parle de « curée aux accents hystériques », de « rumeurs assassines », de « rappels à la discipline ». « La séquence bordélise totalement notre groupe », confirme un député macronien au journal Le Monde (8 septembre).Le candidat désigné par Macron, Richard Ferrand (exfiltré du gouvernement l’an dernier pour cause de... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 00:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
24 août 2018

Roosevelt_vs_Keynes, Macron, officiellement largué

Macron, officiellement largué par Roosevelt_vs_Keynes vendredi 24 août 2018 Ça aurait pu être la France, qui a déjà une excellente relation avec la Chine. Et bien non ! Suite aux incohérences et à l’incompétence des politiques à Paris, c’est l’Italie qui établira la première, un partenariat stratégique avec la Chine et son Initiative Une Ceinture, Une Route (ICR). Une bonne leçon pour Emmanuel Macron qui doit apprendre à mettre la géopolitique gagnant-perdant au placard et s’essayer à la logique des accords... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 16:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
17 mars 2018

Robert Bibeau, Italie, l'arnaque électoraliste

« Le plus déconcertant dans cette arnaque électoraliste, indique Robert Bibeau, c’est que depuis plus de cent ans tous les partis politiques – de gauche comme de droite – pourvu qu’ils se plient aux règles écrites et non écrites de l’exercice démocratique – participent avec entrain à ce baratin. Quelle désolation que de voir les réformistes gauchistes afficher leur soumission à l’ordre démocratique bourgeois et faire la promotion des mascarades électorales, alors que les ouvriers sont invités à désarmer ! La go-gauche se prête à... [Lire la suite]
05 mars 2018

Samia MEDAWAR , Turquie, Meral Aksener et la prochaine présidentielle

« Quand elle finit par créer le Bon parti, indique Samia Medawar, les observateurs n’hésitent pas à affirmer qu’elle semble bien partie pour s’opposer au « sultan » en novembre 2019, à l’occasion de la prochaine présidentielle. Elle a les qualités d’un « candidat fourre-tout qui peut recevoir des votes à la fois de la droite et de la gauche du spectre politique turc », estime M. Erdemir. Pour ce faire, elle a besoin d’amasser le nombre de signatures nécessaire. Et même si elle y arrive, « elle aurait... [Lire la suite]
02 mars 2018

Richard Labévière, Syrie, amener les Russes à lâcher Assad

« Le représentant français, indique Richard Labévière, – Jérôme Bonnafont – a posé le problème d’une éventuelle participation de Bachar al-Assad à de futures élections. David Satterfield a répondu que « l’objectif était de créer les conditions et des institutions qui permettraient des élections qu’Assad ne pourrait pas gagner ». Satterfield a ajouté « qu’il n’y avait pas de raison ‘flagrante’ pour empêcher Assad d’être candidat ». Dans ces conditions, il s’agissait surtout de tester les intentions de la Russie, notamment pour... [Lire la suite]
10 décembre 2017

Radio Prague, Moravie du Sud, la visite du chef de l'Etat ignorée

« Žít Brno (Vivre Brno), indique l'article, membres de la majorité régionale en Moravie du Sud, ainsi que des élus des Verts ont annoncé qu'ils ne participeraient pas à l'accueil du chef de l'Etat Miloš Zeman, qui entame ce mercredi une visite de trois jours dans la région. Ils invoquent des raisons multiples à ce choix. Selon Jan Vitula (TOP 09), le vice-président de la région, ce séjour entre dans le cadre de la campagne électorale du président de la République, candidat à sa propre succession à l'élection de janvier prochain.... [Lire la suite]
06 septembre 2017

Michèle Riot-Sarcey, la parole donnée est un faux semblant

« Alors, indique Michèle Riot-Sarcey, qu’on ne vienne pas nous parler de démocratie, de refonte des institutions, de participation citoyenne. Il n’en est rien. Au XIXe siècle les ouvriers se sont tus après l’écrasement des révolutions qui a imposé « silence au pauvre ». Aujourd’hui la parole, parcimonieusement donnée, est un faux semblant tant elle n’est sollicitée que pour faire écho à la propagande du candidat.Si nos « représentants » de gauche disaient le vrai, il y a bien longtemps que leur meeting aurait... [Lire la suite]
26 juillet 2017

Habib Abba-Sidick, dénoncer l'impérialisme d'Israël

"Israël, indique Habib Abba-Sidick, s’arroge le droit de s’immiscer de façon avérée dans tous les scrutins aux USA. Pas un candidat au sénat, à la chambre des représentants ou à la présidence de la république des USA ne peut escompter parvenir au succès sans le soutien financier de l’AIPAC (American Israel Public Affairs Committee). Cette organisation a depuis 1951 participé à l’élection de tous les présidents des USA et veille à défendre Israël en orientant les destinées de la politique des USA au Proche-Orient en collusion avec le... [Lire la suite]
09 juin 2017

Chris Marsden, Grande-Bretagne, les enjeux de l'élection

"Corbyn, nous dit Chris Marsden, reste silencieux sur tout cela. Au lieu d’expliquer que les attentats terroristes sont le retour de bâton des interventions criminelles de l’impérialisme britannique au Moyen-Orient, il a choisi de dénoncer May pour avoir réduit les effectifs de la police, tout en déclarant sa propre volonté de faire « tout ce qu’il faut » dans la lutte contre le terrorisme. De cette façon, il se positionne comme le candidat non pas du changement social, mais de l’ordre public. Son affirmation solennelle à l’élite... [Lire la suite]
08 mai 2017

Danielle Bleitrach, l'opération Hamon, Macron, Le Pen...

"Mais, indique Danielle Bleitrach, que le PS ait poussé jusqu’au bout sa pratique nocive en maintenant un candidat, Hamon, dont la seule vocation a été d’empêcher Mélenchon d’accèder au second tour et donc de s’assurer que le piège fonctionnerait bien en faveur de Macron montre qui était leur véritable ennemi parce que la plus élémentaire des additions prouve que Hamon + Mélenchon font 27 % alors que Macron ne représentait que 23% et donc que cela éliminait de fait madame Le Pen, ce qui les inquiétait beaucoup. Que ce soit ceux... [Lire la suite]