07 novembre 2017

René Berthier, le suffrage universel et les exigences du capitalisme

« La brutalité, indique René Berthier, du rapport entre les deux classes fondamentales de la société est cependant tempérée d’abord par le fait qu’il y a entre elles de nombreuses nuances intermédiaires imperceptibles qui rendent parfois difficile la démarcation entre possédants et non-possédants, mais aussi par l’apparition d’une catégorie sociale nouvelle, que Bakounine appelle les «socialistes bourgeois», et dont la fonction semble essentiellement de promouvoir le système représentatif auprès du prolétariat. Issus des franges... [Lire la suite]
31 octobre 2017

René Berthier, la révolution russe est un enjeu politique

« En avril 1917, indique René Berthier, Lénine pensait que les Soviets devaient prendre le pouvoir avant : « Tant que les soviets ne se seront pas emparés du pouvoir, nous ne le prendrons pas » (« Rapport sur la situation actuelle et l’attitude envers le gouvernement provisoire », 14 avril 1917, Œuvres complètes, tome 24). C’est l’époque où il venait d’arriver en Russie et où il avait lancé le mot d’ordre « Tout le pouvoir aux soviets ! » Mais en septembre, il a complètement changé d’avis. Il faut... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 00:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,
21 juillet 2017

René Berthier, le système représentatif, une liberté qui est une fiction

"De ce fait, nous dit René Berthier, même si les conditions institutionnelles de l'égalité politique sont remplies, cette dernière reste une fiction. Les périodes électorales fournissent aux candidats l’occasion de «faire leur cour à Sa Majesté le peuple souverain», mais ensuite chacun revient à ses occupations : «le peuple à son travail, et la bourgeoisie à ses affaires lucratives et à ses intrigues politiques.» Ignorant de la plupart des questions, le peuple ne peut contrôler les actes politiques de ses élus. Or, puisque le... [Lire la suite]
11 juillet 2017

René Berthier, Lordon, imperator du recyclage

« L’anarchisme, nous dit rené Berthier, sert en fait de repoussoir à Lordon : son discours est en gros le suivant : « Ce que disent les anarchistes est sympa, mais irréaliste. » Il y parvient assez bien, mais pour cela il lui a fallu faire un tour de passe-passe. Il présente l’anarchisme d’une manière déformée, caricaturale, après quoi il n’a aucun mal à le réfuter. Lordon est persuadé que l’anarchisme est opposé à tout ce qui est vertical : « La pensée libertaire ne veut pas voir le... [Lire la suite]
05 février 2017

Alternative Libertaire, s'approprier l'anti-étatisme de Marx

« On pourrait citer bien d’autres œuvres, nous dit l'article , de La Critique du programme de Gotha (1875) à l’ouvrage d’Engels L’Origine de la famille, de la propriété privée et de l’État (1884) en passant par une publication posthume au seul titre évocateur : De l’abolition de l’État à la constitution de la société humaine (1845, Marx ne l’ayant jamais publié, Berthier en conclura peut-être qu’il a cherché à persuader sa table de nuit de son antiétatisme). Peut-on être libertaire et trouver chez Marx une grande source... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 01:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
27 décembre 2016

Guillaume Davranche, René Berthier dans le débat anarchisme/marxisme

«Passage obligé de toute étude sur la question, nous dit Guillaume Davranche, il (René Berthier) commence par la genèse : le duel Marx-Bakounine au sein de la Première Internationale. Ses véritables enjeux peuvent nous échapper, à cent quarante ans de distance. Pour les saisir, il faut avoir à l’esprit que le « marxisme révolutionnaire » est une invention bien postérieure à la mort de Karl Marx. Des années 1870 au tournant de 1917, le marxisme était syno­nyme de légalisme parlementaire, son modèle universel était la... [Lire la suite]
20 avril 2016

Le Monde Libertaire, René Berthier: à propos du livre de Besancenot et Löwy

« C’est marrant, indique René Berthier, ce que tu dis parce que j’ai reçu une « Réponse à René Berthier » signée Olivier Besancenot et Michael Löwy, dans laquelle ils font une allusion à ce problème. Cette réponse paraîtra prochainement dans le Monde Libertaire en format papier. A ma remarque selon laquelle leur livre était trop « basique », « élémentaire », « accessible à un public sans grande formation politique », ils répondent : « En effet, nous avons choisi d’écrire dans un... [Lire la suite]
20 avril 2016

Le Monde Libertaire, Besancenot et Löwy répondent à René Berthier

« Il est dommage, disent Olivier Besancenot et Michaël Löwy, que René Berthier n’ait pas jugé utile de discuter de Kronstadt et de Makhno dans son livre, avec l’argument que tout a déjà été dit par les livres de Skirda. Nous aimerions savoir s’il est d’accord ou pas avec notre analyse de ces événements tragiques : c’est tout de même la grande pomme de discorde entre marxistes révolutionnaires et libertaires. Il donne son opinion en passant, dans une phrase qui nous semble bien discutable : certes, dit-il, Besancenot et Löwy... [Lire la suite]
16 février 2016

René Berthier, Révolution russe et mouvement libertaire

« Une Conférence des groupes anarcho-communistes de l'Oural avait appelé en 1907 à la création de «syndicats illégaux sans distinction de parti» et appelait les anarchistes à entrer dans les syndicats existants pour contrer l'influence des «opportunistes socialistes». Aux États-Unis et au Canada, l'Union anarcho-syndicaliste des ouvriers russes des États-Unis et du Canada recrutait des milliers d'émigrés, dont une grande partie allait revenir en Russie en 1917. Les premiers mois de la révolution voient le développement important... [Lire la suite]
09 février 2016

René Berthier, démocratie et garanties pour le peuple

« Presque vingt ans plus tard, écrit René Berthier, Engels franchit encore un pas. En 1891, alors que les deux principales revendications des révolutionnaires de 1848 sont réalisées, l'unité nationale et le régime représentatif, Engels constate que « le gouvernement possède tout pouvoir exécutif », et les « chambres n'ont pas même le pouvoir de refuser les impôts ». « La crainte d'un renouvellement de la loi contre les socialistes paralyse l'action de la social-démocratie », dit-il encore, confirmant l'opinion de Bakounine selon... [Lire la suite]