04 avril 2018

Romain Herreros , Marseille, un mouvement néo-fasciste

« Cette implantation marseillaise, indique Romain Herreros, n'est pas sans créer quelques remous. Dénonçant un mouvement "néo-fasciste", un collectif rassemblant 29 associations (Ligue des Droits de l'Homme, Unef, ATTAC...) et des syndicats (CGT et Sud) avaient annoncé mardi 20 mars une manifestation de protestation. Jeudi 22 mars, la préfecture de police des Bouches-du-Rhône a finalement pris un arrêté interdisant les rassemblements dans la zone où doit être inauguré samedi en fin d'après-midi le QG marseillais du "BS", entre le... [Lire la suite]