06 août 2018

CARLOS RUIZ ZAFON, Le Labyrinthe des esprits

Actes Sud Littérature Lettres hispaniques Mai, 2018 / 14,5 x 24,0 / 848 pages traduit de l'espagnol par : Marie VILA CASAS ISBN 978-2-330-10334-7 prix indicatif : 27, 00€  Genre Romans et nouvelles Où trouver ce livre ? Ce livre existe également en version numérique Le Labyrinthe des esprits CARLOS RUIZ ZAFON Dans la Barcelone franquiste des années de plomb, la disparition d'un ministre déchaîne une cascade d'assassinats, de représailles et de mystères. Mais pour contre la censure, la propagande et la... [Lire la suite]
18 juillet 2018

Charles Reeve, Débuts du socialisme sauvage

« La révolution espagnole de 1936, indique Charles Reeve, révèle le rapport des libertaires à la politique. Les anarchistes ont rejoint le gouvernement. Mais cet épisode dévoile un problème plus profond. Les anarchistes critiquent les institutions mais ne refusent pas les alliances politiques avant-gardistes dans les mouvements sociaux. Ensuite, les anarchistes reproduisent la séparation du social et du politique. Le syndicat se distingue de l’organisation idéologique. En 1934, une grève insurrectionnelle éclate dans les mines... [Lire la suite]
13 juin 2018

David Arabia, Catalogne, la répression s'accentue

« Mais l’autoritarisme de l’Espagne, indique David Arabia, ne sévit pas que dans le champ politique. Ces dernières semaines, plusieurs rappeurs ont été condamnés à de la prison ferme. Valtònyc, rappeur catalanophone, a écopé de 3 ans de prison pour injure à la couronne. Pablo Hasél, rappeur catalan, a lui été condamné à 5 ans de prison pour apologie du terrorisme et injure à la couronne. C’est dans ce contexte qu’une plateforme rassemblant différents syndicats et associations a été créée en mars pour la « défense des... [Lire la suite]
23 décembre 2017

Jacques Sapir, Espagne, un processus de démocratisation en panne

« On constate donc, indique Jacques Sapir, une forme de radicalisation de l’opinion en Catalogne, radicalisation qui a profité tant à Ciudadanos qu’à l’alliance électorale de Puigdemont. Cela correspond bien au processus brutal, fait de fin de non-recevoir et de répression, engagé par le gouvernement de Madrid et Mariano Rajoy. Rappelons que ces derniers ont refusé de ré-ouvrir des négociations après l’annulation du statut d’autonomie de la Catalogne en 2010 ; ils ont systématiquement refusé d’entendre les plaintes de Barcelone,... [Lire la suite]
28 novembre 2017

Alex Lantier, Catalogne, les méthodes du Premier ministre espagnol

« Le gouvernement, nous dit Alex Lantier, du Premier ministre espagnol Mariano Rajoy a réagi à l’attentat du 17 août 2017 en discutant de l’imposition de la loi martiale, bien que Rajoy ait finalement décidé de ne pas l’appliquer. Après que Rajoy a lancé la répression policière sauvage sur le vote pacifique le 1ᵉʳ octobre, il a cependant suspendu le gouvernement élu de la Catalogne, le plaçant directement sous la domination de la police, au milieu des manifestations de masse à Barcelone et à travers la Catalogne. Est-ce que... [Lire la suite]
04 novembre 2017

Francis Arzalier, le retour de Franco et de sa Guardia Civil

« Alors, réaffirme Francis Arzalier, , redisons le: pour les Communistes que nous sommes, le droit de chaque peuple a s'exprimer librement est imprescriptible, le règne des monarques, des politiciens soumis au capital qui ne sont élus que par les scrutins manipulés, le fric, et la police, est proprement insupportable, que ce soit à Paris, à Barcelone, à Madrid ou ailleurs. Tout peuple a droit de choisir lui même son destin, sans ingérence extérieure, jusques et y compris celui de se vouloir Nation indépendante, avec son état, ses... [Lire la suite]
22 octobre 2017

La Catalogne s'individualise comme réalité sociale et politique à partir du Xe siècle

« En 878, indique l'article de Wikipedia, à l'assemblée de Troyes, le comte goth Wifred (Guifré) le Velu, fils du marquis Suniefred, à la tête des comtés d'Urgell, Cerdagne et Conflent depuis au moins les années 870, est investi par Louis le Bègue des comtés de Barcelone et de Gérone. Il prend par la suite le titre de marquis, peut-être sans reconnaissance royale ; il n'en reste pas moins de facto le maître des comtés de la Marche Hispanique. Ses frères Miro et Radulf reçoivent... [Lire la suite]
10 octobre 2017

Alejandro López, Espagne, empêcher la marche vers la dictature militaire

« Quatre-vingts ans après le coup d’État militaire de Franco, indique Alejandro Lopez, la classe ouvrière doit s’organiser dans toute l’Espagne pour empêcher la marche vers la dictature militaire. Cela exige une indépendance politique complète par rapport aux cris impotents de Podemos implorant le PP de négocier avec Barcelone, une proposition dont ne veulent ni Rajoy, ni les séparatistes qui espèrent qu’une répression de grande ampleur augmenterait tout simplement leur attrait politique. Ignorant la menace d’une dictature... [Lire la suite]
05 octobre 2017

Santiago Lupe (Barcelone) et Diego Lotito (Madrid) : Felipe VI contre les institutions catalanes

« Felipe VI, nous disent-ils, rejoue ici le rôle de garant de la stabilité du régime, comme l’a fait son père, Juan Carlos Ier, durant 30 ans. Mais, dans cette situation, le rôle colle à l’interprète. De nombreux analystes ont souligné que la question catalane serait à Felipe VI ce que le 23 février 1981 a été pour Juan Carlos I. Ce dernier avait su utiliser l’échec du coup d’Etat de 1981 -dont il était au courant de la préparation-, pour se légitimer et consolider la restauration de la monarchie. Son fils, quant à lui, n’a... [Lire la suite]
02 octobre 2017

Catalogne, le président de la Généralité crie victoire dimanche soir

« Malgré l’ordre d’intervenir avec « délicatesse », indique Le Monde, des heurts violents ont eu lieu tout au long de la journée, notamment à Barcelone. Au moins 128 personnes ont été hospitalisées, dont deux en état grave, selon les autorités catalanes. L’une aurait été blessée par une balle en caoutchouc tirée par la police, dont l’usage est interdit en Catalogne depuis 2014. Au total, « 844 personnes ont été accueillies dans les hôpitaux et des centres de santé » L’Etat avait envoyé 10 000 policiers et... [Lire la suite]