07 septembre 2017

Anicet Le Pors, peuple français, peuple souverain ?

« La souveraineté, considère Anicet Le Pors, ne saurait cependant être préservée par le seul respect formel des règles du droit positif. On a vu comment le gouvernement est parvenu à contourner par la voie parlementaire le rejet par le peuple français, en 2005, du traité constitutionnel de l’Union européenne pour aboutir à ses fins avec le traité de Lisbonne qui serait aujourd’hui complété dans les mêmes conditions. Au-delà de ces manœuvres juridiques, il y a aussi perte de souveraineté sur le plan économique. La France a... [Lire la suite]
18 novembre 2016

Parti Ouvrier Indépendant ( POI ), présentation par Philippe Darantière

« Le projet politique du POI, indique Philippe Darantière, affirme des principes socialiste, républicain, laïc, fédératif et ouvrier. Il milite contre l’Europe et a engagé en 2011 une campagne contre la ratification par la France du nouveau pacte fiscal européen. Il critique la gouvernance non démocratique du FMI, de l’Union européenne et de la Banque centrale européenne, qualifiée de « troïka ». Le POI s’oppose au capitalisme financier et refuse le remboursement de la dette publique, qu’il accuse d’avoir pour... [Lire la suite]
09 octobre 2016

Comité Régional CGT Centre - Europe, les peuples n'ont pas le droit à la parole !

« Nous sommes dirigés, nous dit le dossier, par des institutions sur lesquelles nous n’avons aucune prise : une Banque Centrale « indépendante » mais qui gère l’Euro en collaboration avec les banques privées et sous la tutelle des « marchés » ; une Cour de Justice qui impose la suprématie du droit européen sur chaque droit national ; et une Commission qui définit les orientations économiques, contraignant de ce fait les politiques sociales, et qui contrôle aussi la conformité de chaque budget national.Bien entendu, aucune de ces... [Lire la suite]
15 août 2016

Union Européenne, incarnation de l'internationalisme du capital

« L’UE, nous dit l'article, est une incarnation de cet internationalisme du capital. C’est un espace politique dont les classes populaires sont exclues. Par le passé, des nuances ont pu exister au sein des élites européennes concernant le type de dynamique économique et de régime politique à développer. Depuis, la relance du projet européen, avec l’acte unique de 1986, le néolibéralisme règne sans partage. L’UE tend, depuis ses origines, à échapper au contrôle populaire. Cette tendance n’a cessé de s’accentuer, surtout, depuis la... [Lire la suite]