16 octobre 2018

Bakounine et Schelling, leurs rapports

« On a pu lire, indique l'article, sur le rapport du jeune Bakounine à Schelling les choses les plus contradictoires. Sommairement, les lectures de ce rapport se répartissent autour de deux pôles radicalement opposés. Les premières, mettant l’accent sur la réception de Schelling en Russie dans les courants slavophiles, sur quelques lectures de jeunesse de Bakounine et sur ce que fut son attitude lors de la venue de Schelling à Berlin à l’automne 1841, consistent à soutenir que Schelling a joué un rôle majeur dans la formation... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 06:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
24 août 2018

Bakounine, La souveraineté du peuple et le suffrage universel

« Il est vrai, indique Bakounine, que tous nos législateurs, aussi bien que tous les membres de nos gouvernements cantonaux, sont élus, soit directement, soit indirectement, par le peuple. Il est vrai qu’aux jours des élections, les bourgeois les plus fiers, pour peu qu’ils soient ambitieux, sont forcés de faire leur cour à Sa Majesté le peuple souverain. Ils viennent à lui chapeau bas, et ne semblent avoir d’autre volonté que la sienne. Mais ce n’est qu’un mauvais quart d’heure à passer. Une fois les élections terminées, chacun... [Lire la suite]
06 juin 2018

Jacques Serieys, la Première Internationale

« Le Monde diplomatique, 3 septembre 2014, Christophe Goby « Jésus ne pouvait pas, c’est Marx qui est venu », telle est la dernière réplique de la farce de la compagnie L’Autre Scène, adaptée de la pièce d’Howard Zinn présentée à l’occasion des 150 ans de la Ire Internationale à Nancy du 13 au 15 juin 2014. C’est une chorale militante de Nancy qui est à l’initiative de cet anniversaire de l’Association internationale des travailleurs (AIT), dont ont fait partie Karl Marx ou Michel Bakounine mais également des acteurs... [Lire la suite]
08 mai 2018

Bakounine, catéchisme révolutionnaire

« La division d'un pays, indique Bakounine, en régions, provinces, districts et communes, ou en départements et communes comme en France, dépendra, naturellement de la disposition des habitudes historiques, des nécessités actuelles et de la nature particulière de chaque pays. Il ne peut y avoir ici que deux principes communs et obligatoires pour chaque pays, qui voudra organiser sérieusement chez lui la liberté. Le premier : c'est que toute organisation doit procéder de bas en haut, de la commune à l'unité centrale du pays, à... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 06:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,
09 janvier 2018

Denis PERKEN , le communisme libertaire

«Mais aujourd’hui, indique Denis Perken, l’anarchie a dépassé l’âge romantique. Finie l’ère des métaphysiques violentes et nébuleuses, du nihiliste individualiste, des impératifs ultra-catégoriques et des actes gratuits. L’anarchisme est entré dans l’âge positiviste. « La liberté sans le socialisme, c’est le privilège et l’injustice. Le socialisme sans la liberté, c’est l’esclavage et la brutalité. » Ces paroles de Bakounine forment aujourd’hui le fondement de la doctrine anarchiste avec, en corollaire, la déroutante formule... [Lire la suite]
06 décembre 2017

François Roux, la rencontre de l'Espagne avec l'anarchisme

« En Europe de l’Ouest, indique François Roux, où les démocraties parlementaires sont entrées dans l’ère industrielle, l’Espagne fait figure de pays « arriéré ». Le pouvoir central, essentiellement monarchique, y est traditionnellement faible (jusqu’au milieu du XIXe siècle, on disait « les Espagnes »). Les pronunciamientos alternent avec des parenthèses républicaines au cours desquelles les libéraux tentent de moderniser une économie pour l’essentiel dominée par une agriculture de type féodal et par... [Lire la suite]
07 novembre 2017

René Berthier, le suffrage universel et les exigences du capitalisme

« La brutalité, indique René Berthier, du rapport entre les deux classes fondamentales de la société est cependant tempérée d’abord par le fait qu’il y a entre elles de nombreuses nuances intermédiaires imperceptibles qui rendent parfois difficile la démarcation entre possédants et non-possédants, mais aussi par l’apparition d’une catégorie sociale nouvelle, que Bakounine appelle les «socialistes bourgeois», et dont la fonction semble essentiellement de promouvoir le système représentatif auprès du prolétariat. Issus des franges... [Lire la suite]
19 octobre 2017

Daniel Guérin, une sorte d'état-major révolutionnaire est nécessaire

« Comment, interroge Daniel Guérin, Bakounine parvenait-il à concilier ses options farouchement anti-autoritaires avec cette tentative à peine déguisée de " noyautage" ? Voici la justification qu'il se faisait fort d'exposer dans les statuts secrets de l'Alliance, dont un exemplaire tomba entre les mains du Conseil général de l'AIT régenté par Marx :"Cette organisation exclut toute idée de dictature et de pouvoir dirigeant tutélaire. Mais pour l'établissement même de cette alliance révolutionnaire et pour le triomphe de la... [Lire la suite]
04 août 2017

Wikipédia, Pierre Kropotkine, la morale anarchiste

« Pour son idée de morale naturelle, nous dit Wikipédia, il se réfère à Adam Smith, économiste libéral, dont il réfute les idées individualistes, mais dont il apprécie une œuvre de jeunesse, Théorie des sentiments moraux.Toutefois, il n'adopte pas une conception relativiste et dénonce par exemple la répression de la Commune de 1871 par Thiers. Il dit que l'Homme doit se fier à une morale qui dirait : "Traite les autres comme tu aimerais à être traité par eux dans des circonstances analogues." Il... [Lire la suite]
25 juillet 2017

Philippe Corcuff, des dispositifs d'auto-organisation pour un processus d'émancipation

"Or l’émancipation est, rappelle Philippe Corcuff, de Kant à Bakounine et Marx, auto-émancipation. Certes, des minorités actives davantage mobilisées y jouent un rôle particulier. Cependant, une des leçons du XXe siècle, sous une forme « hard » avec le stalinisme ou plus « soft » avec le parlementarisme social-démocrate, est le risque de transformation de ces minorités actives en nouvelles « tutelles », abîmant de fait l’auto-émancipation dans l’oligarchie. Ce risque, on le trouve encore aujourd’hui dans la focalisation sur le contenu... [Lire la suite]