28 avril 2015

Catherine Samary, Yougoslavie, un statut autogestionnaire

«Milovan Djilas dirigeant du PCY en 1948, fournit après la rupture avec Staline une interprétation du comportement du Kremlin, reprenant substantiellement la thèse de la dégénérescence bureaucratique de la révolution russe produite par Léon Trotsky. Il soulignait comment la situation de « forteresse assiégée » et d’isolement de la révolution d’Octobre avait favorisé l’étatisation du régime et sa transformation en grande puissance essayant d’imposer son hégémonie aux partis frères. L’introduction de l’autogestion dès 1950... [Lire la suite]
13 avril 2015

Ernest Mandel, le système yougoslave d'autogestion ouvrière...

« Mais, dit Ernest Mandel, se trouvant investi du pouvoir d'Etat, Tito et les communistes yougoslaves disposèrent d'une base matérielle pour résister victorieusement. Ils devinrent les premiers opposants à tenir tête avec succès à Staline, non seulement sur le plan des idées, mais sur celui du pouvoir. Malgré le blocus, malgré la tentative de susciter des mouvements insurrectionnels voire des attentats, malgré la concentration des armées soviétiques aux frontières de la Yougoslavie, la deuxième résistance yougoslave fut autant... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 06:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
10 avril 2015

Ernest Mandel, Erreurs et fautes commises par les bolcheviks

« En fonction de leurs traits « bureaucratiques totalitaires » (Trotsky dans la « Révolution trahie ») et de leur complicité avec le vieil ordre des choses, l’URSS et les pays du « socialisme réel » n’ont en fait jamais été des Etats ouvriers dégénérés et des sociétés de transition vers le communisme. C’est pourquoi, il était particulièrement chimérique de tabler sur une résurgence (ou une restauration) d’une démocratie ouvrière, sinon d’une faible consistance et de façon très passagère, en Russie... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 02:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,
06 avril 2015

Le mandat impératif ? Marx, Bakounine, la Commune...

"Mais au matin du 18 mars, c’est tout un quartier qui empêche l’escamotage des canons de Montmartre, et qui pousse la troupe à fraterniser. L’auto-organisation passe par la participation de toutes les populations, y compris lorsque cette parti­ci­pation n’est pas automatiquement acceptée : l’Union des femmes est créée pour la reconnaissance de celles-ci comme actrices à part entière de la Commune, y compris au combat.C’est cette activité à la base qui a permis d’imposer la pratique du mandat impératif, mis en avant par Marx comme par... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 07:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
06 avril 2015

Que fut l'AIT ou Première Internationale ?

« Cet aperçu de l'histoire de la Première AIT née en 1866 et morte en 1880 indique que cette organisation n'a pas suivi une trajectoire idéologique linéaire. Durant les deux premières années de son existence, elle fut dominée par les proudhoniens français modérés. Très vite, deux influences contradictoires plus radicales vont se livrer un combat sans répit en son sein. Le marxisme scientifique anglo-saxon l'emporte jusqu'en 1871. Son règne sera de courte durée. Une tendance que Marx n'avait jamais pu réduire gagne la majorité des... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 02:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
26 mars 2015

Catherine Samary, autogestion : comment changer "les règles du jeu" ?

"La lutte anti-capitaliste au plan social et idéologique, indique Catherine Samary, doit remettre en cause le traitement inhumain des travailleurs comme marchandises “jetables” (pour comprimer les coûts) : un “droit” de propriété et un statut social alternatif doit être ébauché contre le droit bourgeois, pour le délégitimer. Mais il s’agit d’une lutte d’ensemble qui se heurte aux pleins pouvoirs institutionnels, militaires, juridiques, économiques du capital à divers échelon. Le “contrat” de travail est évidemment profondément... [Lire la suite]
09 février 2015

Georges Fontenis, le courant communiste libertaire, un ferment du mouvement autogestionnaire

« Alors, Georges Fontenis, agent marxiste sans foi ni loi venu piétiner et salir l’anarchisme ? Ou personnage courageux, mais excessif, ayant eu le mérite de sortir l’anarchisme d’une certaine philosophie abstraite, idéaliste et naïve, en lui insufflant une ligne claire, les pieds dans le réel ? Les réponses ne parviennent toujours pas à s’accorder. Ce sera donc à chacun de se faire son opinion : les brochures de Joyeux, le Manifeste du communisme libertaire, les mémoires de Fontenis, et tout un tas de documents... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 05:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,