18 juillet 2018

Charles Reeve, Débuts du socialisme sauvage

« La révolution espagnole de 1936, indique Charles Reeve, révèle le rapport des libertaires à la politique. Les anarchistes ont rejoint le gouvernement. Mais cet épisode dévoile un problème plus profond. Les anarchistes critiquent les institutions mais ne refusent pas les alliances politiques avant-gardistes dans les mouvements sociaux. Ensuite, les anarchistes reproduisent la séparation du social et du politique. Le syndicat se distingue de l’organisation idéologique. En 1934, une grève insurrectionnelle éclate dans les mines... [Lire la suite]
03 mai 2018

IVE INTERNATIONALE, 17E CONGRES MONDIAL, Débat

« Chaque petite victoire, indique le texte de préparation, chaque avancée partielle peut conduire immédiatement à une revendication plus élevée, à un but plus radical. De telles luttes autour de problèmes concrets sont importantes, non seulement parce que des victoires partielles sont bienvenues en elles-mêmes, mais aussi parce qu'elles contribuent à accroître la conscience écologique et socialiste, et promeuvent l'autonomie et l'auto-organisation par en-bas. Cette autonomie et cette organisation sont des préconditions... [Lire la suite]
24 mars 2018

L’auto-organisation contre la délégation du pouvoir

« Anton Pannekoek, indique l'article, observe l’intégration des mouvements contestataires dans le capitalisme. Dans le livre Les Conseils ouvriers, il ouvre des pistes pour une auto-émancipation. Il ne s’appuie pas sur les idéologues marxistes mais sur les expériences historiques autonomes des exploités. Les conseils ouvriers ne sont pas une forme à fétichiser, mais une démarche politique. « Autogouvernement qui intégrait le dépassement de la séparation entre l’économie et la politique, la fin des spécialistes, des... [Lire la suite]
25 juillet 2017

Philippe Corcuff, des dispositifs d'auto-organisation pour un processus d'émancipation

"Or l’émancipation est, rappelle Philippe Corcuff, de Kant à Bakounine et Marx, auto-émancipation. Certes, des minorités actives davantage mobilisées y jouent un rôle particulier. Cependant, une des leçons du XXe siècle, sous une forme « hard » avec le stalinisme ou plus « soft » avec le parlementarisme social-démocrate, est le risque de transformation de ces minorités actives en nouvelles « tutelles », abîmant de fait l’auto-émancipation dans l’oligarchie. Ce risque, on le trouve encore aujourd’hui dans la focalisation sur le contenu... [Lire la suite]
15 mai 2017

Michael Löwy, Kurdistan, une expérience inouïe

"Ce que tentent d’accomplir, nous dit Michael Löwy, ces révolutionnaires des cantons du nord de la Syrie est sans précédent : rassembler, par une auto-organisation communautaire d’en bas, les populations kurdes, arabes, assyriennes, yézidies, dans une confédération laïque, au-delà du sectarisme religieux et des haines nationalistes ; mettre l’écologie et le féminisme au cœur d’un projet anticapitaliste, antipatriarcal et anti-étatiste ; impulser l’égalité entre hommes et femmes par la coprésidence de toutes les... [Lire la suite]
30 avril 2017

Confédération Nationale de Travail, 1er mai, depuis 15 ans, que c'est-il passé ?

"L’échec de la démocratie représentative et de l’élection est flagrant, nous dit la Confédération . Nous ne pouvons compter que sur nous même et sur la solidarité. Nous n’avons aujourd’hui d’autre choix que l’auto-organisation. Rassemblons nous en assemblée générale sur les places, dans les quartiers, dans les communes et débattons ensemble, décidons ensemble du monde dans lequel nous voulons vivre. Non, ce n’est certainement pas cette élection qui va améliorer nos vies, depuis le temps que l’élection se pratique ça se saurait!..." ... [Lire la suite]
05 février 2017

Xavier Vigna, Classe ouvrière, une histoire de luttes et de révoltes

« Le groupe Socialisme ou Barbarie observe le monde ouvrier, nous indique l'article. Daniel Mothé témoigne sur la vie à l’usine Renault. Cornélius Castoriadis observe les résistances à la rationalisation du travail et analyse les grèves ouvrières. Il insiste sur l’auto-organisation des ouvriers dans la lutte. « C’est parce que leur situation dans la production créée entre eux une communauté d’intérêts, d’attitudes et d’objectifs s’opposant irrémédiablement à ceux de la direction que les ouvriers s’associent spontanément, au... [Lire la suite]
28 janvier 2017

Cornelius Castoriadis, vers une société autonome et son auto-gouvernement

« Maintenant, nous dit Cornelius Castoriadis, tous les mouvements dont nous parlons visent, d’une manière ou d’une autre, à un degré ou un autre, à surmonter et à abolir cette division entre dirigeants et exécutants - entre direction et exécution. Dans la mesure où ils ne sont pas simplement des mouvements d’explosion et d’expression, mais aussi des mouvements de création, d’institution sociale, ils traduisent et incarnent l’aspiration des gens à l’autonomie. Par là, ils annoncent et préparent la seule transformation radicale de... [Lire la suite]
17 avril 2016

Pierre Naville, l'autogestion n'est pas une formule magique

« L’autogestion, indique Pierre Naville, n’est pas une formule magique, le « sésame ouvre-toi » du socialisme, mais un ensemble d’objectifs à réaliser – auto-organisation des travailleurs, autogouvernement de la société, etc. Or, pour mettre tout cela en pratique il ne suffit pas d’introduire des changements formels dans les entreprises, il faut bouleverser toutes les structures de travail et toute la hiérarchie sociale. Cela ne sera pas si facile. Il faut dire d’abord que l’autogestion ne peut véritablement se développer et... [Lire la suite]
09 avril 2016

Syrie, le droit des peuples à l'autodétermination

« Des structures d’auto-organisation communalistes, indique le texte, sont nées au Nord-Kurdistan, en Turquie, en 2007-2008. Ces expériences se sont ensuite transmises à Rojava à partir de 2011. Le projet de confédération lui-même vient du KCK (Union des communautés du Kurdistan), une branche du PKK (Parti des travailleurs du Kurdistan) créée en 2005. L’idée était de démocratiser le mouvement de libération kurde, de s’éloigner d’une structure de parti pour aller vers un mouvement porté par la société toute entière. Le mouvement a... [Lire la suite]