14 février 2018

Alex Lantier, Macron, la Grande coalition et l'axe Berlin-Paris

« Le non-dit, indique Alex Lantier, c’est que l’accord de la Grande coalition et l’axe Berlin-Paris post-Brexit se fondent sur le programme le plus à droite depuis la fin de la Deuxième Guerre mondiale. Berlin se réarme et prépare une politique militaire agressive et une répression intérieure renforcée; la Grande Coalition travaille avec Macron sur son agenda social réactionnaire et l’imposition d’un diktat d’austérité et de militarisme à travers l’Europe. Macron veut détruire tous les acquis sociaux ressortis de la révolution... [Lire la suite]
15 janvier 2018

Thierry Coville, Iran, les origines de la révolte

« Après une période de récession, indique Thierry Coville, la croissance de l’Iran est repartie à la hausse : elle a atteint 6% en 2016, puis 4% en 2017, un ralentissement imputable à la baisse du prix du pétrole. L’inflation, quant à elle, a ralenti passant de 30% en 2012 à 10% aujourd’hui.La situation macroéconomique s’est donc améliorée depuis 2016. L’accord sur le nucléaire a permis à l’Iran d’exporter son pétrole, ce qui représente 50% des recettes budgétaires du pays. Il peut désormais commercer plus facilement avec... [Lire la suite]
11 janvier 2018

Keith Jones, le WSWS et la situation en Iran

« La République islamique, indique Keith Jones, est un régime nationaliste bourgeois. Elle manœuvre sur la scène mondiale pour promouvoir les intérêts de l’élite dirigeante capitaliste iranienne, tout en maintenant son équilibre entre les différentes forces sociales en Iran, y compris l’influence directe et indirecte des capitaux étrangers et de la classe ouvrière. L’attitude du WSWS vis-à-vis de la République Islamique repose sur deux facteurs fondamentaux : le caractère de l’Iran de pays historiquement opprimé qui doit être... [Lire la suite]
24 novembre 2017

PCF, vers un Congrès extraordinaire

« La colère grandit, indique le texte, et des mobilisations nombreuses et importantes sont déjà engagées : contre les ordonnances cassant le code du travail ; contre des choix budgétaires au service des riches et de la finance ; contre les gâchis du capital et le scandale de l'évasion fiscale ; contre la casse du logement social et de la Sécurité sociale ; pour des politiques publiques résorbant les inégalités sociales et territoriales ; contre le démantèlement de grands atouts industriels comme Alstom ; contre l'austérité qui... [Lire la suite]
04 octobre 2017

Alexandre Lantier et Alejandro Lopez, la Catalogne et les répressions

« Le référendum catalan, nous dit l'article, a dévoilé encore une fois l'énorme tournant à droite de la bourgeoisie européenne. Après un quart de siècle de guerres impérialistes au Moyen Orient et d'austérité dans l'UE depuis la dissolution stalinienne de l'Union soviétique, et surtout depuis le krach de Wall Street en 2008, les inégalités et les tensions sociales atteignent des niveaux explosifs. Depuis 2008, le chômage espagnol tourne autour de 20 pour cent. Le règlement politique orchestré pendant la Transition post-franquiste... [Lire la suite]
22 septembre 2017

Anthony Torres et Alexandre Lantier, Une radicalisation des masses en Europe

« L'opposition à Macron, nous disent les auteurs, fait partie d'une large radicalisation des travailleurs et des jeunes contre l'austérité et les dangers de dictature et de guerre qui pèsent sur toute l'Europe. 68 pour cent des Français s’opposent aux ordonnances et la population soutient à 55 pour cent des grèves contre cette politique, tandis que la côte de popularité de Macron a chuté à 30 pour cent. Ceci fait partie d'une radicalisation plus large des masses en Europe où, dans un sondage cette année, une majorité des jeunes... [Lire la suite]
21 septembre 2017

Alejandro Lopez, La Catalogne et la revendication d'indépendance

« Les forces de la « gauche » petite-bourgeoise, indique Alejandro Lopez, ont consacré des ressources considérables à la promotion d’un référendum dirigé par les partis bourgeois, pro-austérité et pro-OTAN comme un pas en avant radical. Les Anticapitalistas pablistes ont décrit le référendum comme une « révolution politique » qui, selon leur chef Jaime Pastor, pourrait « aider à démocratiser l’Espagne, en aidant à stopper les tendances autoritaires du régime. » Rien ne pourrait être plus éloigné de la vérité. Le soutien des... [Lire la suite]
21 juillet 2017

Macron, un état d'urgence pour garder l'état de droit et le capitalisme

"Si Macron, nous dit Francis Dubois, tente d'ériger un Etat policier permanent en France, c'est parce qu'il sait que l'opposition des travailleurs sera d'une toute autre envergure que celle des anciens satellites du PS. Il n’a pas de soutien populaire pour sa politique d’austérité et de guerre, c’est ce qu’a montré l’abstention massive à l’élection législative. LRM n’a obtenu en tout les voix que de 16 pour cent des inscrits.Une forte partie de la population et de la jeunesse est ouvertement hostile à la politique de LRM ; une... [Lire la suite]
26 juin 2017

Le capitalisme doit fonctionner avec l'Etat

"L’Etat, nous dit la présentation, est souvent opposé au marché. Mais la politique et l’économie semblent indissociables. Pour bien fonctionner, le capitalisme doit s’appuyer sur l’Etat avec son administration, sa justice et sa police. Des guerres colonialistes aux politiques de libéralisation, l’Etat favorise l’expansion capitaliste. Les impôts permettent de financer des infrastructures indispensables au fonctionnement de l’économie. L’utilisation de l’Etat ne peut pas être considérée comme un simple moyen pour se libérer du... [Lire la suite]
20 juin 2017

Etat d'urgence, poursuivre la construction d'une dictature en France

"Hier, nous dit Kumaran Ira, la mesure de Macron a été dénoncée amèrement par des juristes et des organisations représentant les pouvoirs judiciaires. « C’est une transfusion inacceptable de l’état d’urgence dans le droit commun », a déclaré le professeur Paul Cassia à l’AFP. Il a prévenu que les peines « particulièrement attentatoires aux libertés » pourraient être décidées « sur un simple soupçon ».Les deux principaux syndicats de magistrats de France ont condamné le projet de loi. L’Union Syndicale des Magistrats (USM) l’a qualifié... [Lire la suite]