05 novembre 2016

Retraités CGT, la santé et les gestionnaires du capitalisme

« Les mesures prises ces dernières années, indique le communiqué, n’ont fait que désorganiser l’accès aux soins, sans parler des dépassements d’honoraires, des fermetures de services et d’hôpitaux. Les services d’urgence des hôpitaux « craquent de partout » par manque de moyens, entraînant des délais d’attente démesurés. Aujourd’hui, 36% de la population doit renoncer à un ou plusieurs soins de santé pour raison financière, et plus particulièrement au niveau des soins auditifs, dentaires, ophtalmologiques touchant... [Lire la suite]