18 mai 2017

Turquie, Erdogan, un référendum au résultat très partagé

"Sultan donc, nous dit l'auteure. Et très islamisé, car Erdogan est très proche des Frères musulmans. Il n’a pas apprécié que l’armée égyptienne dépose le Président égyptien Morsi en 2013, et redoute de subir le même sort en Turquie d’où sa vindicte permanente et ses purges contre l’armée, où de nombreux fidèles aux thèses d’Atatürk sur la laïcité sont encore présents. Quand il salue, il fait fréquemment le signe de ralliement de ce mouvement : paume face à la foule, quatre doigts déployés et le pouce replié.... [Lire la suite]