03 octobre 2018

Jacques Cotta, quand Macron et Mélenchon se rencontrent

« Les propos de Macron et de Mélenchon, indique Jacques Cotta, substituent un sentiment moral à une réalité politique. Le fascisme est une forme de domination du capital qui dans une situation extrême a besoin de détruire physiquement les organisations ouvrières, les syndicats, les associations, les partis, les militants. Lorsque la bourgeoisie ne parvient plus à désamorcer les contradictions explosives de la société, ce sont les bandes armées qui doivent assurer l’essentiel, la centralisation du pouvoir d’état, la destruction... [Lire la suite]
15 août 2018

Omar Kabboul, Liban, la confirmation du processus électoral

« Les associations de la société civile, indique Omar Kabboul, ont tenté depuis les années 90 de faire pression dans le sens de rectifier les injustices provoquées par le formatage des lois électorales selon les intérêts des parties les plus fortes. En vain. L’association libanaise pour des élections démocratiques (LADE) s’est employée à tenter de moderniser la structure légale sur laquelle se basent les élections en mettant l’accent sur les pratiques et les critères internationaux dans ce domaine, notamment ceux qui concernent... [Lire la suite]
03 juillet 2018

Edmond Harle, pour des assises du progrès social

« La violence humaine et sociale de Macron, indique Edmond Harle, nourrit la violence des extrémistes et en même temps se nourrit de cette violence. Il faut que les français se réveillent. Il faut que les syndicats, les politiques, les associations s’organisent et coordonnent leurs actions mais aussi une vraie campagne d’explications sur ce qui se passe pour arrêter ce rouleau compresseur qui détruit les droits humains et sociaux et demain détruira totalement la démocratie. Je propose et vous demande de faire suivre, si l’idée... [Lire la suite]
22 mai 2018

Le MRAP appelle à participer le 26 mai à la « marée humaine pour l’égalité, la justice sociale et la solidarité. »

  Pour l’égalité, la justice sociale et la solidarité. Un collectif, constitué d’associations, de syndicats, de partis politiques, appelle le samedi 26 mai, à une « marée populaire » pour l’égalité, la justice sociale et la solidarité. La politique d’austérité menée par le gouvernement Macron, s’accompagne de la destruction des droits des salarié(e)s, de la casse des services publics, de la loi répressive contre les migrant(e)s, de l’ introduction de l’état d’urgence dans le droit commun, de la répression des... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 11:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
29 avril 2018

Lénine, le capitalisme est devenu le grand oppresseur des nations

« Le capitalisme, indique Lénine, se sent désormais à l'étroit dans les vieux Etats nationaux sans la formation desquels il n'aurait pu renverser le régime féodal. Le capitalisme a développé la concentration au point que des industries entières ont été accaparées par les syndicats patronaux, les trusts, les associations de capitalistes milliardaires, et que presque tout le globe a été partagé entre ces «potentats du capital», sous forme de colonies ou en enserrant les pays étrangers dans les filets de l'exploitation financière. A... [Lire la suite]
23 avril 2018

Pierre Rousset, les hauteurs de l'écologie

  « Très significativement, indique Pierre Rousset, ce que l’on appelle souvent l’écologie populaire n’est pas tant incarnée par des revues ou par des chercheurs que par des mouvements de luttes dans des pays comme le Brésil. En effet, pour le brésilien José Augosto Padua, l’« écologisme populaire » englobe directement des mouvements sociaux, « l’explosion des problèmes environnementaux » ayant poussé des « associations communautaires et syndicales, à la campagne comme à la ville, à participer... [Lire la suite]
04 avril 2018

Romain Herreros , Marseille, un mouvement néo-fasciste

« Cette implantation marseillaise, indique Romain Herreros, n'est pas sans créer quelques remous. Dénonçant un mouvement "néo-fasciste", un collectif rassemblant 29 associations (Ligue des Droits de l'Homme, Unef, ATTAC...) et des syndicats (CGT et Sud) avaient annoncé mardi 20 mars une manifestation de protestation. Jeudi 22 mars, la préfecture de police des Bouches-du-Rhône a finalement pris un arrêté interdisant les rassemblements dans la zone où doit être inauguré samedi en fin d'après-midi le QG marseillais du "BS", entre le... [Lire la suite]
23 janvier 2018

La Cimade, réfugiés, un projet d'accueil : la « Maison du migrant »

« L’objectif principal, indique la lettre au Président, de cette politique doit être de promouvoir des solutions d’accueil dignes dans tous les lieux où (sur)vivent des exilés de passage, en prenant en considération les spécificités locales et en s’engageant à soutenir les élus locaux hospitaliers. Ces lieux d’accueil peuvent éventuellement et très ponctuellement prendre l’aspect de camps de réfugiés pour répondre à l’urgence humanitaire et mettre à l’abri l’ensemble des personnes présentes. Cependant, des solutions d’accueil à... [Lire la suite]
15 janvier 2018

Robert Paris, le changement radical, une nécessité irrémédiable

« La politique des gouvernants, indique Robert Paris, est de plus en plus clairement au service exclusif d’une seule classe sociale, celle des possesseurs de capitaux, au détriment de toutes les autres. La casse du climat social accompagne celle des services publics, des dotations publiques, des aides publiques et elle est accompagnée également par la casse des libertés publiques, la société devenant de plus policière et militaire. Le changement radical devient, du coup, une nécessité de plus en plus irrémédiable et il ne viendra... [Lire la suite]
27 décembre 2017

Léonie Piscator, Macron, un durcissement en matière d’immigration.

« Une situation, indique Léonie Piscator, que dénoncent nombre d’associations d’aide aux migrants. Mais ce que les organisations humanitaires rappellent peu, c’est le rôle par ailleurs central que joue la France pour semer le chaos dans les régions d’où fuient les migrants. L’État impérialiste et le patronat français sont en première ligne des responsables des conflits et de la misère généralisée, en particulier dans leur pré-carré en Afrique, mais aussi au Moyen-Orient. Et c’est ce même État français donneur d’ordre qui réprime... [Lire la suite]