10 octobre 2017

Alejandro López, Espagne, empêcher la marche vers la dictature militaire

« Quatre-vingts ans après le coup d’État militaire de Franco, indique Alejandro Lopez, la classe ouvrière doit s’organiser dans toute l’Espagne pour empêcher la marche vers la dictature militaire. Cela exige une indépendance politique complète par rapport aux cris impotents de Podemos implorant le PP de négocier avec Barcelone, une proposition dont ne veulent ni Rajoy, ni les séparatistes qui espèrent qu’une répression de grande ampleur augmenterait tout simplement leur attrait politique. Ignorant la menace d’une dictature... [Lire la suite]
30 septembre 2017

Etats-Unis, traiter quelqu'un d'une autre race ou d'une autre couleur de peau avec dignité et respect

 "L'US Navy s'opposera toujours à la haine et à l'intolérance", avait déclaré dès le lendemain l'amiral John Richardson, chef de la marine américaine, suivi aussitôt par ses collègues des armées de terre et de l'air. Le chef d'état-major, le général Joe Dunford, avait lui aussi affirmé qu'il "n'y a pas de place pour le racisme et l'intolérance dans l'armée américaine et aux Etats-Unis dans leur ensemble". La question raciale est aussi sensible au sein des forces armées que dans le reste de la population : les minorités y sont... [Lire la suite]
28 septembre 2017

HERODOTE.NET, Clausewitz, Pour la guerre, une nouvelle éducation

« De retour en Prusse, indique l'article, c’est une tout autre tâche qui attend Clausewitz : moderniser l’armée, sous la direction de Scharnhorst. Le vieux modèle de Frédéric II a fait son temps et l’armée prussienne renonce aux mercenaires pour devenir une armée nationale. Une milice est créée afin d’avoir un réservoir d’hommes immédiatement mobilisables en cas de conflit. Les anciens officiers, dont l’incompétence a été flagrante en 1806, sont par ailleurs écartés.Un nouveau processus de sélection, qui ne repose plus sur la... [Lire la suite]
07 septembre 2017

Trotsky, sa place ne pouvait être occupée par quelqu'un d'autre

« Trotsky avait compris son rôle et considérait qu’il était essentiel comme jamais auparavant dans son histoire personnelle. Et là on parle de quelqu’un qui, en 1905, était président du Soviet de Pétrograd, qui en 1917, a dirigé avec Lénine la révolution russe et avait joué un rôle central dans l’insurrection d’octobre, qui plus tard se distinguera en tant qu’organisateur et stratège militaire à la tête d’une armée de cinq millions de soldats ouvriers et paysans, et en plus de tout cela, il a participé comme l’un des principaux... [Lire la suite]
19 août 2017

Albert Libertad, n'est-ce pas toi l'auteur des mille plaies qui te dévorent ?

« Où en a-t-il été et comment pourrait-il en être autrement ?, interroge Albert Libertad. Les gouvernés sont des subalternes et des exploités : en connais-tu qui ne le soient pas ? Tant que tu n’as pas compris que c’est à toi seul qu’il appartient de produire et de vivre à ta guise, tant que tu supporteras, - par crainte,- et que tu fabriqueras toi-même, - par croyance à l’autorité nécessaire,- des chefs et des directeurs, sache-le bien aussi, tes délégués et tes maîtres vivront de ton labeur et de ta niaiserie. Tu... [Lire la suite]
18 août 2017

Mory Traore, un peuple prévenu en vaut deux...

« Nous avons le choix, conclut Mory Traore, entre la dictature directe exercée par l’armée ou la démocratie directe pratiquée par le peuple : mais dans tous les cas, il faut invalider la constitution écrite et opter pour le kurukanfuga (constitution orale par le peuple, sans discrimination). Un peuple prévenu en vaut deux. Si le peuple et les citoyens français ne prennent pas la responsabilité qui est la leur, personne ne pourra reprocher aux Armées de prendre leur responsabilité, car je l’imagine, elles ne se laisseront pas... [Lire la suite]
08 août 2017

Russie, 1917, aucun parti n'a dirigé la révolution de février

"Aucun parti, nous dit l'article, n’a dirigé la révolution de février. Le mouvement de masse a trouvé ses dirigeants parmi les éléments les plus courageux et les plus fiables du mouvement ouvrier. Bon nombre de ces militants se considéraient certainement comme « bolcheviks », la tendance révolutionnaire du mouvement social-démocrate russe. Mais en tant que structure organisée, cette tendance n’a joué aucun rôle dirigeant dans les événements. A vrai dire, l’essor du mouvement révolutionnaire a pris de vitesse les dirigeants... [Lire la suite]
04 août 2017

Léon Trotsky, chef de l’armée rouge, d’après Isaac Deutscher

Léon Trotsky, chef de l’armée rouge dimanche 18 juin 2017, par Robert Paris Quand, au milieu de mars 1918, Trotsky fut nommé commissaire à la Guerre et président du Conseil supérieur de la guerre, il ne déposa même pas l’épée pour prendre la plume, il se servit des deux. Il entreprit de faire naître une armée de ce qui semblait un néant. Les forces armées de l’ancien régime avaient disparu. Sur le Don et dans le nord du Caucase, quelques détachements pro-bolcheviks continuaient encore à affronter les premiers Gardes Blancs.... [Lire la suite]
21 juillet 2017

Macron-de Villiers à l'international

"Même tonalité du côté de la Süddeutsche Zeitung, en Allemagne, qui prévoit que “la résistance se déclarera partout en France : dans les communes, les régions, avec les partenaires sociaux et les syndicats”. Dans son désir d’assainissement budgétaire, “ce général ne sera pas l’adversaire le plus coriace à affronter” pour Emmanuel Macron assure le quotidien allemand. Le journal conservateur italien Il Foglio juge toutefois que le chef de l’État français a géré cette première crise comme il le fallait car “les Français sont... [Lire la suite]
20 juillet 2017

Alexandre Lantier, Macron- de Villiers, les dessous d'une confrontation

"Cette confrontation, nous dit Alexandre Lantier, entre le président de la France et le chef de ses armées souligne l'effondrement croissant des normes démocratiques en Europe. Le militarisme accru de l'impérialisme européen depuis la dissolution de l'URSS par la bureaucratie stalinienne en 1991, conjugué à la montée des inégalités sociales et des tensions de classe, ont largement renforcé la position politique des armées. Les armées européennes ont non seulement rejoint des guerres néo-coloniales en Afghanistan, en Irak, en Libye, et... [Lire la suite]