11 août 2017

Aline de Diéguez, au-delà de quinze jours, les journalistes n'ont plus de mémoire

« M. Guetta, indique Aline de Diéguez, se garde d'évoquer la responsabilité de la féroce occupation israélienne, de l'extension continue des colonies et de la guerre persévérante menée déjà depuis des décennies par Barak et Sharon contre l'OLP d'Arafat. Olmert a simplement pris la relève. Qui a oublié l'holocauste de la vaillante Jenine, les ruines de Ramallah, le siège du Raïs dans son quartier général, les tanks et les bulldozers éventrant les pistes de l'aéroport et les quais du port construits à grands frais avec l'argent des... [Lire la suite]
05 août 2017

Aline de Diéguez, les Palestiniens victimes d'un vieux code de théologie...

"Il en résulte, considère Aline de Diéguez, que les Palestiniens sont aujourd'hui les victimes collatérales de la rédaction d'un vieux code de théologie et de morale rédigé il y a plus de vingt-cinq siècles par les prêtres héréditaires d'une petite tribu de nomades du sud de l'actuelle Palestine. Or, le droit international ne connaît pas d'Etat dont la définition se fonderait sur la religion ou la race. Le droit international public s'appelle également le «droit des gens» – le jus gentium, au sens latin de gens, la nation, le peuple.... [Lire la suite]
01 août 2017

Aline de Diéguez, les Rothschild, l'argent est le dieu de notre temps

"C’est pourquoi, précise Aline de Dièguez, j’ai privilégié les documents les plus anciens sur les origines de cette " dynastie" , en croisant autant que possible les sources, car j’ai constaté que les auteurs plus récents ont purement et simplement plagié et même recopié des pages entières des ouvrages anciens, notamment l’étude détaillée citée ci-dessus du Comte Corti, même lorsqu’ils se donnent le luxe de le critiquer et le jugent comme « une sorte de somme effroyablement composée, mais surtout précieuse par les... [Lire la suite]
01 août 2017

Aline de Diéguez, la source jaillissante du puissant fleuve sioniste

"Mais, indique Aline de Diéguez, il s’agit là de la partie émergée de l’iceberg. C’est dans les grandes banques anglo-saxonnes et les puissantes multinationales d’outre-Atlantique qu'il faut chercher la source jaillissante de ce qui devint le puissant fleuve sioniste. C'est grâce à une manne financière, quasiment sans limites, que cette idéologie messianico-colonialiste a trouvé la force de concrétiser son rêve. Des hommes comme le rabbin Stephen S. Wise, premier président du congrès juif américain, puis mondial ou le colonel House,... [Lire la suite]