24 août 2018

Bakounine, La souveraineté du peuple et le suffrage universel

« Il est vrai, indique Bakounine, que tous nos législateurs, aussi bien que tous les membres de nos gouvernements cantonaux, sont élus, soit directement, soit indirectement, par le peuple. Il est vrai qu’aux jours des élections, les bourgeois les plus fiers, pour peu qu’ils soient ambitieux, sont forcés de faire leur cour à Sa Majesté le peuple souverain. Ils viennent à lui chapeau bas, et ne semblent avoir d’autre volonté que la sienne. Mais ce n’est qu’un mauvais quart d’heure à passer. Une fois les élections terminées, chacun... [Lire la suite]
12 août 2018

Peter Symonds, Etats-Unis, des plans pour affronter l'Iran

« Les décisions du gouvernement Trump, indique Peter Symonds, sont des provocations qui rapprochent les États-Unis d’un affrontement dangereux avec l’Iran. Elles ont également dégradé les relations avec les alliés des États-Unis en Europe, qui avaient développé des liens économiques avec Téhéran depuis 2015. Washington a refusé d’exempter les compagnies européennes de ces sanctions, menaçant de les exclure du système financier américain si elles continuaient à faire des affaires avec l’Iran. Aucune déclaration officielle n’a été... [Lire la suite]
08 juillet 2018

L'Humanité, l'Etat et les banques d'affaires

« Chirac président, indique L'Humanité, Jospin premier ministre et Strauss-Kahn aux finances, les privatisations s’accumulent, sous les conseils de la banque Lazard et des Rothschild. « À l’époque, note Martine Orange, les banques d’affaires sont presque installées à demeure au ministère des Finances. » On n’est donc plus étonné quand en septembre 2012, Pierre Moscovici, ministre socialiste de l’Économie, choisit la banque Lazard comme conseil pour la création de la Banque publique d’investissement. Un tel choix n’a pas manqué de... [Lire la suite]
05 mars 2018

Israël, Benyamin Netanyahou, le point sur les différentes « affaires »

« De nombreuses enquêtes de police, indique l'article, menacent le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou ou ses proches. Benyamin Netanyahou, interrogé ainsi que son épouse Sara, ce vendredi 2 mars, par la police dans une affaire de corruption présumée, proclame son innocence, assure que les enquêtes n'aboutiront "à rien" et dénonce une "chasse aux sorcières" contre lui et les siens. Le point sur les différentes affaires qui pèsent sur le long règne du Premier ministre israélien... » Reprenons la lecture... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 15:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,
30 septembre 2017

Libération, Emmanuel Fansten : le « Chacal » et son entourage

« Retiré des affaires ?, interroge Emmanuel Fansten. Rien n’est moins sûr. Un rapport de police confidentiel, que Libération a pu consulter, montre que le Chacal aurait au contraire joué un rôle clé dans le scandale qui secoue actuellement les principaux services de lutte antidrogue. Pendant plus de dix ans, son officier traitant n’était autre que François Thierry, l’ex-patron de l’Office des stups, mis en examen fin août pour «complicité de trafic de stupéfiants» et visé par une procédure administrative de retrait... [Lire la suite]
21 septembre 2017

Russie, la candidature de Vladimir Poutine se pose à nouveau

« Il est vrai, indique l'article, que dans un système comme en UE qui tend vers plus de libéralisme et où les principales décisions sont à caractères économique et social, de très longs mandats peuvent mener à des connivences entre le pouvoir et certains milieux d'affaires mais cela se passe surtout aux niveaux européen et régional, là où on peut être élu un nombre illimité de fois. Est-ce que la meilleure réponse pour résoudre ce genre de problèmes est de limiter le nombre de mandats nationaux successifs qui pénalise finalement... [Lire la suite]
01 août 2017

La dynastie banquière des Rothschild

"L’endogamie, indique le texte, était une composante essentielle de la stratégie de la famille Rothschild, destinée à assurer le succès de ses affaires et le contrôle de la banque qui portait son nom. Des mariages entre branches permettront à la famille de garder le contrôle de ses activités. Ainsi, en 1824, Betty la fille de Salomon Mayer von Rothschild épouse son oncle James Mayer de Rothschild, à la tête de la branche de Paris. Mayer Carl de Rothschild est le fils aîné de Carl Mayer von Rothschild (quatrième fils... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 10:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,
21 juillet 2017

René Berthier, le système représentatif, une liberté qui est une fiction

"De ce fait, nous dit René Berthier, même si les conditions institutionnelles de l'égalité politique sont remplies, cette dernière reste une fiction. Les périodes électorales fournissent aux candidats l’occasion de «faire leur cour à Sa Majesté le peuple souverain», mais ensuite chacun revient à ses occupations : «le peuple à son travail, et la bourgeoisie à ses affaires lucratives et à ses intrigues politiques.» Ignorant de la plupart des questions, le peuple ne peut contrôler les actes politiques de ses élus. Or, puisque le... [Lire la suite]
15 juin 2017

Le délitement incroyable des partis, de l'appareil d'Etat ...et l'évolution...

"Je ne crois pas, nous dit l'analyse, que le pays soit à la veille de la prise du pouvoir par un regroupement « post-fasciste » (Enzo Traverso), le FN. Pas encore. Par contre, le délitement incroyable des partis, de l’appareil d’État lui-même mérite d’être suivi, analysé. Jaurès faisait remarquer que l’affrontement entre les classes ne peut être réduit aux conditions matérielles, à l’exploitation de l’homme par l’homme. La mobilisation ne dépend pas uniquement des rapports de force entre les classes. Jaurès s’intéressait aux... [Lire la suite]
08 juin 2017

Socialisme libertaire, les isoloirs, les urnes, un décor en trompe-l'oeil ?

"Les électeurs, indique Socialisme libertaire, ne peuvent rien changer. Le rôle des « politiques » est de nous empêcher de faire de la politique, en nous faisant croire que nous sommes incapables de prendre nos affaires en mains. Cette « élite » sait, mieux que les autres, le chemin à suivre vers les lendemains qui chantent. Bien sûr, pour nous « gouverner », ils doivent disposer d'un appareil administratif et d'un État, dont les fonctions régaliennes (armée, police, justice) leur permettent de surveiller... [Lire la suite]