12 juillet 2018

Jacques DYKENS, Medef, des salariés pour diriger d'autres salariés !

« La grande majorité des gens, indique Jacques Dykens, pensent que les PDG siégeant à la tête des grandes entreprises (cotées en bourse ) sont des patrons alors que dans la réalité, ils ne sont ni plus ni moins que des salariés ayant fait les plus hautes écoles de commerce, des gestionnaires mis en place par les actionnaires, les groupes financiers, pour diriger d'autres salariés, mais avec des salaires et des avantages financiers (et en nature ) bien plus conséquents, sans oublier leurs retraites primes annuelles... [Lire la suite]
22 avril 2018

Patrick Le Hyaric, Macron et les ficelles des institutions

« Macron, indique Patrick Le Hyaric, a beau user toutes les ficelles de nos institutions, jusqu’à un autoritarisme désuet, il ne parvient à cacher sa faible représentativité au sein d’un pays qui, dans sa grande majorité, a refusé lors de l’élection présidentielle cette fuite en avant ultralibérale. Nous sommes les premiers à reconnaitre que nos institutions, taillées sur mesure pour et par un général, sont inaptes à faire vivre la démocratie. Mais si M. Macron utilise la toute puissance que lui octroie la Constitution pour... [Lire la suite]
23 mars 2018

Ludivine Bénard, un entretien avec Alain Accardo

«  Non, indique Ludivine Bénard, les journalistes ne sont pas des marionnettes soumises aux ordres des actionnaires richissimes qui détiennent leur rédaction. Non, ils ne passent pas leur journée à comploter sciemment pour diffuser des informations erronées. Leur discours est biaisé car leur point de vue l'est de fait, et leur unanimité sur le « phénomène Macron » l'illustre parfaitement : « La représentation médiatique du monde, telle qu'elle est fabriquée quotidiennement par les journalistes, ne montre pas ce qu'est... [Lire la suite]
01 mars 2018

Elisabeth Dès, la grève des EHPADS

« Pendant combien de temps, interroge Elisabeth Dès pourra-t-on tolérer une gestion purement comptable de la dépendance déconnectée de son vécu quotidien, la souffrance humaine poussée à son paroxysme devenant une gigantesque source de profits dans une société vouée au seul culte de la rentabilité? S’il parait aussi illusoire dans le contexte de marchandisation de la santé d’espérer éveiller les consciences des actionnaires ayant investi dans un business à l’abri des ralentissements économiques que d’ un président et une ministre... [Lire la suite]
04 février 2018

Halte aux CHRONOS dans les HOSTOS !

« IL FAUT EN FINIR, indique le CERADER 24, AUSSI AVEC CES LOIS ET POLITIQUES ! LES  MILLIARDS EXISTENT pour une autre politique, il faut cesser de les donner aux actionnaires, aux multi milliardaires ! Chacun doit pouvoir accéder aux soins nécessaires sans voir se cumuler les difficultés, le service public de santé doit avoir les effectifs suffisants pour répondre à ces besoins tout simplementHUMAINS ! EMPECHONS QUE LA SANTE NE  SOIT  UN CENTRE DE PROFITS ….Enfin, avec vous tous, nous sommes... [Lire la suite]
05 octobre 2017

Jacques Cotta, lorsque Macron vend le patrimoine français

« Voilà donc le cœur du problème, indique Jacques Cotta, celui de la souveraineté. La « souveraineté nationale » serait une notion archaïque lorsque la « souveraineté européenne » serait preuve de modernité. Outre l’absurdité de la notion même de « souveraineté européenne » dans un cadre où il n’existe ni peuple européen –mais des peuples distincts qui ont leur histoire propre en Europe- ni de nation européenne –mais des nations en Europe- la souveraineté européenne à l’image d’Alstom Siemens montre... [Lire la suite]
30 août 2017

Nick Beams, le capital financier dicte ses conditions

« Les institutions financières n’exercent pas leur pouvoir «par la parole», constate Nick Beams, c’est-à-dire en occupant des postes de direction, mais «par la sortie» – la menace omniprésente de retirer des fonds des actions des TGC «si un profit suffisant n’est pas réalisé». Par l’exercice de leur pouvoir sur les marchés financiers, et par la pression exercée sur les conseils d’administration pour qu’ils «créent de la valeur pour l’actionnaire», le capital financier est en mesure de dicter ses conditions. En fait, par ses... [Lire la suite]
17 juillet 2017

Francis Arzalier, le pouvoir de manipulation du capitalisme

"La majorité des Bourgeois français de 1950 contrôlaient des usines et des capitaux investis dans l’hexagone ou les colonies d’Afrique ou d’Asie. Soixante ans plus tard, décolonisation et mondialisation ont bouleversé ce dispositif : Les petit fils des " 200 familles " d’autrefois sont actionnaires ou gestionnaires de sociétés transnationales, tirent profit de salariés surexploités à l’autre bout du monde, et le tissu industriel français à été démantelé par les délocalisations. Cela a entraîné notamment une mutation idéologique... [Lire la suite]
07 mai 2017

Nick Beams, les institutions financières exercent le pouvoir

"Dans un document de recherche, indique Nick Beams, publié en 2009 et intitulé Qui dirige le monde – La propriété et le capital financier, les deux auteurs rapportent qu’environ 30 organisations, banques et institutions financières possédaient ou contrôlaient, entre elles, 51,4 pour cent des 299 TGC recensées dans leur base de données.Autrement dit, seulement 1,5 pour cent des actionnaires contrôlait plus de la moitié des actions.Ce document mettait à nu le mécanisme principal du capital financier pour dominer les compagnies où il... [Lire la suite]
27 mars 2017

POI-Informations Ouvrières, un seul maître, le capitalisme...

« Tous les candidats à la présidentielle, nous dit l'éditorial, n’ont qu’un seul maître : le capitalisme puissant, exigeant, prédateur jusqu’au bout. Ce capitalisme qui ne finance pas l’économie réelle, qui met les élus politiques au pas, bien qu’ils soient déjà aux ordres. Le productivisme, la loi du marché et ses mécanismes, la libre concurrence, la compétitivité : c’est la seule loi qui vaille, c’est la victoire des plus forts. Les actionnaires sont les rois, la spéculation... [Lire la suite]