02 septembre 2018

Capitalisme, une classe dotée et une classe dotante

« Évidemment, indique l'article, les capitalistes ne se vivent pas comme des pilleurs : le commerce n'est-il pas légal, et le travail ? ... Ils ont amalgamé loi, économie, politique et morale, par quoi ils se sentent parfaitement légitimes : bloc pervers. Devant eux, le marxisme est un outrage aux bonnes mœurs, surtout quand ses seuls représentants, évidemment, furent hélas des étatismes dogmatiques réactionnaires de propagande "communiste". Mais il y a absolutisme financier de l'actionnaire, du banquier et de... [Lire la suite]
05 mars 2018

Pourquoi Macron et ses aboyeurs s'attaquent-il aux cheminots?

« Prenons l’exemple, indique l'article, de la LGV Bordeaux-Tours : Lisea, société créée par Vinci qui reste son principal actionnaire, devait financer entièrement le chantier de la LGV Tours-Bordeaux au sein d’un “partenariat public-privé”. Or, elle n’a finalement consenti qu’à 2,4 milliards d’euros sur les 7,6 de coût total, le reste au frais de subvention publique et de la SNCF. En outre, elle a aussi fait pression pour augmenter le nombre de rames, bien au dessus des besoins du marché et donc plaçant l’opérateur, la... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 16:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,
29 mars 2017

Niles Niemuth, Trump et les syndicats

« Leon Trotsky, indique Niles Niemuth, a mis en garde contre le risque d’incorporation des syndicats dans l’État dès le début du CIO (Congrès des organisations industrielles) à la fin des années 1930 et au début des années 1940, dans la période où tous les dirigeants bureaucrates anti-socialistes cherchaient à lier les nouveaux syndicats industriels au président Franklin Roosevelt et au Parti démocrate. « À un certain degré d’intensification des contradictions de classe dans chaque pays et des antagonismes entre les nations, le... [Lire la suite]