11 août 2018

Stéphanie Trouillard, Italie, un racisme exacerbé avec l'arrivée de Salvini

« Depuis plusieurs mois, indique Stéphanie Trouillard, ces actes se sont multipliés dans le pays, comme le note l’historienne Ludmila Acone, chercheuse associée à l’Université Paris 1. "Il y a eu 33 agressions à caractère raciste dans les deux derniers mois. C’est quand même très important", explique-t-elle. "Elles donnent l’impression d’une impunité. Il y a une multiplication des actes graves. Auparavant, cela aurait défrayé la chronique, alors que là, ils se succèdent". Marie-Anne Bonucci, professeure d’histoire... [Lire la suite]
07 août 2018

Assez d'actes, des mots !

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche mardi 07 août 2018 C'est pas demain la paye Par TL, le mardi 07 août 2018, 11:56 - Assez d'actes, des mots Assez d'actes, des mots ! Aujourd'hui (2/5) : Droits à la paresse Dans une heureuse contiguité avec la série Tenir l'affiche, parue en mai-juin dans l'Humanité, l’écrivain Yves Pagès et le graphiste Philippe Bretelle répandent sur cette double page des graffitextes relevés sur les murs, de 1968 à aujourd’hui, en France et dans le monde entier. Rompant... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 14:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
02 mars 2018

Roy Stauber, avoir foi dans le peuple

« Mais comment avoir foi dans le peuple ?, questionne Roy Stauber. La foi se base toujours sur une expérience, qu’elle soit réelle ou imaginaire. Si j’ai foi en Dieu c’est parce que j’ai eu à un certain moment une expérience, réelle ou imaginaire, avec ce que j’ai vécu ou cru être Dieu. Pour avoir foi dans le peuple, il faut avoir la même expérience que ce peuple peut changer, et qu’il a la capacité de se diriger dans une direction évolutive et intéressante. La meilleure façon de se connecter avec cette expérience est en... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 05:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
16 mai 2016

Nic Ulmi, "Questions impertinentes"

«Big Brother est-il notre meilleur ami?» se demande Nicolas Tavaglione. Autrement dit: la surveillance nous protège-t-elle? Non, car «sachant que nos actes sont scrutés et nos paroles enregistrées, nous vivons dans une conscience permanente des réactions possibles d’autrui». Cela peut déboucher sur l’autocensure et sur «l’aliénation – c’est-à-dire l’altération de la personnalité sous des influences extérieures, et la perte d’individualité consécutive». De plus, «comme des dangers nouveaux succéderont toujours aux anciens», cette... [Lire la suite]
09 avril 2016

Georges Corm, les actions terroristes n'ont pas d'idéologie !

« Parler de “jihad”, précise Georges Corm, dans le cas des opérations terroristes est une aberration, car lorsque des musulmans tuent de façon indiscriminée d’autres musulmans on ne peut qualifier cette barbarie de jihad. Lorsque les opérations ont lieu en Europe, en l’absence de déclaration de guerre par une autorité étatique établie et légitime, des actes hostiles et violents à l’initiative d’individus déviants ou illuminés ne sont que des actes destinés à semer le trouble et à créer artificiellement des situations de conflits,... [Lire la suite]