20 mars 2016

Camille Loty Malebranche, les abominations du capitalisme

« Le capitalisme, dans son essence d’accumulation effrénée, est toxique et abominable. Le nier, au nom de l’échec du soviétisme, est de la mauvaise foi intellectuelle, de la servilité pragmatique. L’une des abominations de ce système, c’est de toujours considérer le bien, la ressource matérielle, plus que la vie, plus que l’homme. En effet, toutes les horreurs guerrières, tout le bellicisme agresseur, les plus grandes et les plus terribles conflagrations avec leurs hécatombes génocidaires, sont intercapitalistes ou simplement... [Lire la suite]