10 juin 2018

Wikipedia, Alfred Henke

« Au milieu des années 1890, indique Wikipedia, Henke commence une carrière politique dans le SPD et son syndicat en tant qu'orateur et rapporteur. En autodidacte il s’approprie des connaissances sur le marxisme. Dans un premier temps il préside le parti dans l’arrondissement d'Altona. À partir de 1901 il travaille comme rédacteur politique à la Bremer Bürger-Zeitung, dont il est le rédacteur en chef jusqu’en 1916. Son journal est un moyen de combat pour l’aile gauche du SPD. Parmi les auteurs qui écrivent régulièrement des... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 09:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , ,
08 juin 2018

Critique sociale, Karl Liebknecht et la lutte antimilitariste

« Karl Liebk­necht , indique l'article, est sur­tout très engagé dans la lutte anti­mi­li­ta­riste. La bro­chure qu’il écrit à ce sujet, Mili­ta­ris­mus und Anti­mi­li­ta­ris­mus, énonce qu’il « n’y a pour le pro­lé­ta­riat de chaque pays qu’un véri­table ennemi : la classe capi­ta­liste qui l’opprime et l’exploite ». Liebk­necht y est égale­ment cri­tique de la direc­tion du SPD, écri­vant que « le parti, en dépit de ce qu’il a pu faire dans le domaine de la pro­pa­gande anti­mi­li­ta­riste, n’a encore... [Lire la suite]
15 mars 2018

Manuel Kellner, à nouveau le SPD avec Merkel

« En effet, indique Manuel Kellner, il ne coule pas de source de voir le SPD surmonter sa crise électorale en participant au gouvernement. Andrea Nahles, anciennement située sur la gauche du parti et dans son centre actuellement, est désignée à la fois en tant que dirigeante de la fraction au Bundestag et chef du parti. Son rôle sera de défendre le profil du parti, puisqu’elle ne sera pas membre du gouvernement. Mais comment imaginer la réussite de ce projet alors que les six ministres SPD dans le nouveau gouvernement agiront en... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 05:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
06 mars 2018

Jacques Sapir, les élections italiennes, un séisme qui se propagera

« Quand Cicéron, rappelle Jacques Sapir, au petit matin de l’écrasement de la conjuration de Catilina à Rome même (« Qusque tandem, Catilina, abutere patientia nostra… ») parut en armure sur le Forum, il s’écria « Ils ont vécu » (Uixerunt), signifiant par là que les conjurés avaient été mis à mort. Et l’on peut reprendre le mot en ce qui concerne ce qui restait de la social-démocratie italienne. Car, la lourde défaite qu’elle a subie va même au-delà de la défaite personnelle de Mattéo Renzi. Si cette défaite consacre le rejet... [Lire la suite]
28 septembre 2017

Peter Schwarz, Allemagne, un parti extrémiste de droite au Parlement

« Le Sozialistische Gleichheitspartei, indique Peter Schwarz, est le seul parti qui s’est présenté aux élections fédérales sur une plate-forme de gauche et socialiste. « Avec leurs politiques de droite, le SPD, le Parti de gauche et les Verts facilitent la croissance du parti d’extrême droite, l’Alternative pour l’Allemagne (AfD) », a déclaré le communiqué de la SGP. « Ce parti extrémiste de droite peut s’habiller en force d’opposition seulement parce qu’aucun des partis qui se prétendent “de gauche” dans l’établissement ne... [Lire la suite]
25 septembre 2017

Allemagne, le choc que représentent les élections

« Enfin, indique l'article, compte tenu du fonctionnement de la démocratie allemande, le rapport de forces issu des urnes, dimanche, rend la suite des événements plus incertaine que ce qu’on pourrait croire de prime abord. Certes, Mme Merkel est arrivée en tête. Mais elle ne gouvernera pas avec le SPD qui, après l’annonce de sa débâcle, a exclu de participer à une nouvelle « grande coalition ». Pour la chancelière, c’est la fin d’une alliance assez confortable, les huit années (sur douze)... [Lire la suite]
25 avril 2017

Jacques Sapir, pourquoi donc l'Euro a-t-il été mis en place ?

"Les crises à répétition entre les pays de l’UE, nous dit Jacques Sapir, les dressent les uns contre les autres, et menacent la coopération européenne comme jamais auparavant. L’Euro constitue un défi et un danger pour l’état d’esprit européen. Le constat est désormais partagé par de nombreux économistes. Qu’il s’agisse de Lord Mervyn King, l’ancien gouverneur de la Bank of England ou Banque centrale du Royaume-Uni, qui vient de publier un livre[3] où il étrille l’Euro, de plusieurs prix Nobel, dont Joseph Stiglitz[4], ou d’un livre... [Lire la suite]
18 mars 2017

Karl Kautsky et l'histoire des révolutions

« N’a-t-on pas vu alors, nous dit Jean Stouff, le Président Ebert et le ministre de la Défense Gustav Noske, tous deux issus du SPD, s’appuyer sur les corps francs pour réprimer les Spartakistes et assassiner leurs dirigeants, Rosa Luxemburg et Karl Liebknecht, fils d’un des cofondateurs de ce même SPD. Bref, la social-démocratie allemande à l’époque n’est pas sans rappeler alors les sanglants Atrides, et les petites dissensions existant actuellement au sein de la gauche française ne sont que gamineries d’écoliers auprès de cela.... [Lire la suite]
19 février 2017

Johannes Stern, Allemagne, un nouveau président

« L'élection de Steinmeier, indique Johannes Stern, marque un tournant important. Pendant toute la période d’après-guerre, jamais un président n’avait occupé aussi longtemps une position si importante au sein de l'appareil d'État avant sa prise de fonction. Selon le journal de droite Frankfurter Allgemeine Zeitung, « Steinmeier représente la classe politique de ce pays. L’un de ses prédécesseurs, Horst Köhler, avait échoué pour avoir été un outsider, ne connaissant personne dans le milieu politique de Berlin. Steinmeier lui... [Lire la suite]
16 novembre 2016

David North, une critique marxiste de l'Ecole de Francfort

« Il faut toujours examiner, a dit David North, les questions dans un contexte historique concret. La question de pourquoi il n’y a pas de mouvement socialiste de masse ne se pose pas de nos jours de la même façon qu’en Allemagne dans les années 1930-1933. »A l’époque, il y avait un mouvement socialiste révolutionnaire de masse dans la classe ouvrière. Deux partis existaient, le Parti social-démocrate (SPD) et le Parti communiste (KPD) qui jouissaient du soutien actif de la classe ouvrière, et le KPD s’était fixé pour tâche de gagner... [Lire la suite]