06 octobre 2017

PRCF, mettre la classe travailleuse au centre de l'alternative progressiste

« C'est pourquoi, indique le PRCF, sur le plan politique proprement dit, la contre-proposition stratégique avancée par le PRCF est pleinement cohérente : il s’agit, non seulement de refuser en bloc les contre-réformes macroniennes, non seulement de leur opposer un programme progressiste global impliquant la nationalisation démocratique des secteurs-clés de l’économie, la démocratisation profonde du pays et sa coopération internationaliste avec tous les continents, non seulement de mettre la classe travailleuse dans toutes... [Lire la suite]
17 juillet 2017

PRCF, la bourgeoisie française dévoie le 14 juillet

"A chacun ses amis politiques, rappelle le PRCF, la bourgeoisie française devenue « versaillaise » et contre-révolutionnaire dévoie le 14 juillet et courtise Trump, le suzerain de tous les réactionnaires du monde, alors que les progressistes de France honorent Mumia Abu Jamal, Leonard Peltier et tous ceux qui, aux Etats-Unis d’Amérique, affrontent le racisme d’Etat, la violence policière, la réaction puritaine, les atteintes de masse aux droits de l’homme (deux millions de personnes incarcérées, parmi lesquels une majorité... [Lire la suite]
24 avril 2017

PRCF, ne pas voter pour le chouchou du grand capital

"Pour autant, indique le PRCF, alors que la droite (Fillon, Juppé, etc.) et le PS appellent déjà à voter Macron, le PRCF ne cautionnera pas par son vote ce candidat dont la politique ultra-maastrichtienne vise à dissoudre la nation, à accompagner les guerres US, à pulvériser tous les acquis sociaux… Donc à nourrir le FN qui se nourrit de toutes ces trahisons sociales et nationales pour usurper et dévoyer la référence à la nation..." Reprenons le commentaire du PRCF... Michel Peyret      #Présidentielle2017 –... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 10:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , , , ,
09 mars 2017

Dans nombre de pays, les acquis fondamentaux des femmes sont attaqués

« En France, nous dit l'Appel, ce sont les acquis du CNR, Sécurité sociale, retraites par répartition, Code du travail, nationalisations industrielles, conventions collectives nationales de branche, statuts publics, tout ce qui fut mis en place en 1945/47 par les ministres communistes, qui sont furieusement attaqués par les peu recommandables Fillon, Macron, Hollande et Cie. Dans nombre de pays ce sont les acquis fondamentaux des femmes comme le droit à l’IVG, le mariage civil, l’égalité dans le couple, sans parler du principe... [Lire la suite]