18 mai 2018

Robert Bibeau, la propagande des médias à la solde du grand capital.

« Le capitalisme américain, européen, et mondial, indique Robert Bibeau, n’est pas composé uniquement d’entreprises pétrolières ou d’armement, ni même de banquiers. Un arbitrage est donc nécessaire entre les différentes factions du grand capital. Sous Obama ce sont les factions des nouvelles technologies de plateforme numérique et l’industrie manufacturière du Middle West ainsi que le grand capital industriel d’Allemagne et de France (d’où l’immense popularité d’Obama parmi ces affidés) qui ont été privilégiées par le prix très... [Lire la suite]
12 mai 2018

Glenn Greenwald, l'hostilité de Trump à Moscou

« Le danger exact, indique Glenn Greenwald, qu’Obama a cherché à éviter – confrontation militaire avec la Russie en Syrie – est maintenant au-dessus de nous, directement sous la menace de Trump. Et les démocrates – qui ont passé des années à mépriser Obama parce qu’il ne s’est pas davantage impliqué militairement en Syrie et à pousser Trump à être plus hostile à Moscou – défendent, comme Clinton l’année dernière, l’agression militaire de Trump. Ce matin sur CNN, l’ancienne secrétaire d’État Madeleine Albright – qui a passé 2012 à... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 03:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , , ,
24 janvier 2018

Robert Parry, Etats-Unis, tirer le signal d'alarme !

« Fondamentalement, indique Robert Parry, les anciens membres de l’équipe Obama toujours en place ont concocté une ridicule construction juridique qui leur permet de faire tout ce qu’ils peuvent pour saboter l’administration de Trump, pour laquelle ils n’éprouvent qu’un insondable mépris. Au moment où Flynn était interrogé par le FBI, le ministère de la Justice était sous le contrôle de Sally Yates et le FBI était toujours dirigé par James Comey, mis en place par Obama, hostile, lui aussi, à l’administration Trump et que Trump a... [Lire la suite]
22 janvier 2018

Guy Marius Sagna, l'injure de Trump, pour qui est-ce du pain béni ?

"La vérité, considère Guy Marius Sagna, est que la Maison a toujours été Blanche même avant Trump. C'est-à-dire raciste. Elle a juste connu un tour de vis plus suprémaciste blanc avec Trump. C’est ce que traduit Bruno Guigue quand il dit : « D’Harry Truman à Donald Trump en passant par Barack Obama, de la Corée à la Syrie en passant par le Vietnam, l’Indonésie, l’Angola, le Mozambique, le Salvador, le Nicaragua, le Chili, l’Afrique du Sud, la Serbie, l’Afghanistan, le Soudan, la Somalie, l’Irak et la Libye, on administre la... [Lire la suite]
19 janvier 2018

Rémi Bourgeot, l'avenir des relations germano-américaines

  « D’une certaine façon, indique Rémi Bourgeot, on pourrait dire que l’élection de Donald Trump, avec sa rhétorique xénophobe, a œuvré comme un repoussoir et indirectement aidé à redorer l’image de l’Allemagne dans les débats éditoriaux mondiaux, par un étonnant jeu de balancier : on a vu en effet se développer simultanément le thème d’une Allemagne absolument vertueuse, du point de vue des valeurs politiques et même – presque – du point de vue du modèle économique, face à une Amérique isolationniste qui aurait... [Lire la suite]
11 janvier 2018

Etats-Unis, Lutter contre le racisme et contre le capitalisme

« Keeanga-Yamahtta Taylor, indique le texte, propose un regard particulièrement éclairant sur les luttes aux Etats-Unis. Son livre resitue le mouvement Black Lives Matter dans un contexte historique plus large. Surtout, Keeanga-Yamahtta Taylor propose une stimulante réflexion théorique qui ne reste pas dans l’abstraction mais insiste sur les véritables enjeux qui traversent les luttes contre le racisme. Contrairement aux universitaires postmodernes, elle frotte sa théorie à la réalité des luttes sociales. Keeanga-Yamahtta... [Lire la suite]
12 octobre 2017

Sylvia Revello, Harvey Weinstein, l'ex-faiseur de rois de Hollywood et la politique

« Les accusations, indique Sylvia Revello, portées contre l’ex-faiseur de rois de Hollywood éclaboussent le clan démocrate. C’est qu’Harvey Weinstein compte parmi ses plus généreux contributeurs. Il a notamment doté l’Université Rutgers d'une chaire au nom de l’icône féministe Gloria Steinem et s’était récemment proposé de financer la lutte contre le lobby des armes à feu. En janvier dernier, il participait à la Women’s March pour dénoncer le «sexisme» de Donald Trump. Face au scandale, le... [Lire la suite]
31 août 2017

Habib Abba-Sidick, Etats-Unis, la CIA régne-t-elle en maître absolu?

"Depuis l’élection de Georges Bush Senior, indique Habib Abba-Sidick,  lequel précédemment dirigea cet organisme de 1976 à 1977, auquel lui succéda Georges Bush Junior, puis Barack Obama, la CIA a régné en maître absolu sur La politique des USA. La multiplication des interventions militaires au Proche-Orient, la création d’ Al-Qaïda comme vecteur de déstabilisation en Syrie et en Irak devant préparer l’ultime belligérance avec la Fédération de Russie et la République Populaire de Chine ne sont pas la traduction d’une stratégie... [Lire la suite]
17 août 2017

Peter Symonds, Trump renforce sa menace incendiaire visant la Corée

« La doctrine de la « guerre préventive », indique Peter Symonds, invoquée par Trump et ses conseillers pour justifier une attaque, et même une frappe nucléaire, contre la Corée du Nord a d’abord été énoncée par le président George W. Bush comme prétexte à l’invasion et à l’occupation de l’Irak. Le président Barack Obama a développé la doctrine de Bush pour déclarer que toute menace sur les « valeurs et intérêts » américains, serait une cause suffisante pour que les États-Unis attaquent militairement un autre pays. Cette nouvelle... [Lire la suite]
24 juillet 2017

Habib Abba-Sidick, les droits à polluer, un marché de 1000 milliards de dollars

"Les "crédits carbone" ou "droits à polluer", nous dit Habib Abba-Sidick, représentent un marché de 1000 milliards de dollars. L’ex-président Barack Obama avait l’intention de promulguer une loi fédérale dénommée "Clean Power" soutenue par le (RGGI) Regional Greenhouse Gases Initiative (appliquant les quotas carbone) et Goldman Sachs, similaire aux lois Cap and Trade en vigueur ailleurs. Celle-ci n’a pas été adoptée par le congrès, ainsi que par la cour suprême des USA se prononçant en sa défaveur. Goldman Sachs possédant 10 % de... [Lire la suite]