15 octobre 2018

RETRAITES : LA RÉFORME MACRON, C’EST LA REVANCHE DU MEDEF

Le Chiffon Rouge       Morlaix  LE CAPITALISME MONDIALISÉ... >> 14 octobre 2018 RETRAITES : LA RÉFORME MACRON, C’EST LA REVANCHE DU MEDEF (L’HUMANITE - Vendredi 12 Octobre 2018 - Tribunes : Daniel Junker et Fabien Cohen)   À quel âge ? et avec combien ? des questions de société… par Daniel Junker et Fabien Cohen C’est un peu trivial, mais, au final, c’est bien ce qui importe aux futur·e·s retraité·e·s : à quel âge vais-je pouvoir... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 01:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
29 septembre 2018

Georges Gastaud, ce pouvoir oligarchique qui casse la France

« A juste titre, considère Georges Gastaud, ce pouvoir oligarchique qui casse la France, la République, les communes de France, le produire en France et les acquis sociaux (et qui projette même de déclasser le français en organisant l’enseignement en anglais dès l’école primaire !), est d’ores et déjà vomi par les classes populaires. Et le plus dur est devant nous puisque E. Philippe veut maintenant araser les retraites par répartition, privatiser les barrages hydroélectriques, réduire fortement le pouvoir d’achat des... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 11:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,
23 mars 2018

PRCF, contre Macron et sa casse monstrueuse des acquis sociaux

« Et comme, indique le texte du PRCF, cette casse monstrueuse des acquis sociaux et de la nation républicaine est impossible sans un Etat policier, sans un contrôle médiatique et informatique renforcé sur la population, le régime foncièrement minoritaire de Macron (rappelons seulement que les 80% de députés LRM ont été élus par 44% des inscrits, sans parler de l’avalanche de bulletins blancs et nuls…) ne pourra pas mener à bien sa mission de classe et de casse sans fasciser la vie publique, en particulier, sans réprimer comme... [Lire la suite]
29 décembre 2017

Jean Penichon, ce sont toujours les copains et les coquins...

« Mais, indique Jean Penichon, cette « aristocratie financière » privilégiée par le gouvernement actuel estime qu’elle a tous les droits et ne supporte aucune entrave à sa soif de profit. "La république des copains et des coquins", ces mots prononcés par Michel Poniatowski, éminence grise de Valéry Giscard d’Estaing visait l’UDF lors du scandale de la Garantie Foncière qui éclata en 1971. Quel rapport me direz-vous entre cet évènement du temps jadis et la situation actuelle où un copain des coquins est aux manettes de... [Lire la suite]
03 septembre 2017

ANC, comment Loïc passe de victime à coupable !

"Avril 2017 : Syndicats de salariés et d’employeurs du spectacle sont parvenus à un accord sur l’assurance chômage pour les intermittents, artistes et techniciens. Seuls la confédération CFDT et le MEDEF refusent de ratifier son entrée en vigueur. Une centaine d’intermittents et militants de Nuit Debout s’invitent au MEDEF, propositions en main, pour réclamer un régime d’indemnisation mieux adapté à leurs métiers et surtout plus juste pour tous. Les manifestants sont aussi déterminés que calmes. Mais le directeur de la sécurité... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 10:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
13 juin 2016

Les laquais de la bourgeoisie ? Valls ! Hollande ! La droite hier ou demain !

"Peu à peu, indique le texte, les laquais de la bourgeoisie réfléchissent au film d’horreur qu’ils ont pu voir ces derniers mois. Jusqu’à présent, ils répètent tous comme des perroquets que la culpabilité revient à la radicalisation de la CGT, comme si le MEDEF étaient composés de gentils chatons. Les Echos commencent néanmoins à être un peu plus sérieux : “Dans cette affaire, l’exécutif ne peut pas renvoyer la responsabilité du conflit à la seule CGT, fût-elle radicalisée. Il a du début à la fin navigué à vue. Signe d’une perte... [Lire la suite]
24 avril 2016

L'Union Européenne et le capitalisme

« Quels intérêts stratégiques sert le texte proposé par Myriam El Khomri ? », demande Indépendance des Chercheurs . A-t-on affaire tout simplement au MEDEF qui, certes, menace encore de demander la suspension des négociations sur l'assurance chômage ? Quel est le rôle du véritable grand capital (milieux financiers, grandes multinationales) ? Qui ose parler de la mondialisation du capitalisme, du projet de traité transatlantique, de l'automatisation du travail (robots compris) dans le cadre d'une course au plus bas « coût de... [Lire la suite]
08 avril 2016

Daniel Bensaïd, la lutte des classes et la façon de penser

« Ceci dit, poursuit Daniel Bensaïd, dans nos sociétés, je considère qu’il continue à conditionner la plupart des autres formes de rapports contradictoires. Et, sociologiquement, on ne peut pas dire que les classes sociales ont disparu. La preuve, la lutte des classes, ce sont les discours du Medef et de Laurence Parisot. Quand on s’interroge sur l’existence des classes aujourd’hui, on ne se demande pas s’il existe une bourgeoisie et des actionnaires parce que la réponse est évidente. Si ceux-là existent, il doit bien exister... [Lire la suite]
26 février 2016

Robert Bibeau, France, c'est cela la mondialisation impérialiste !

« Le fait que l’euro « satisfasse » les grandes entreprises françaises, indique Robert Bibeau, ne semble pas interloquer les chercheurs…  Le mode de production capitaliste encourage la monopolisation, c’est exact, mais la monopolisation n’interdit pas la sous-traitance, même qu’elle la favorise. Les grands trusts multinationaux – exportateurs – sont représentés par le MEDEF qui n’attend que les subventions de l’État et de meilleures conditions de surexploitation de la force de travail, des conditions comparables à... [Lire la suite]
23 octobre 2015

Michel Cialdella, ceux qui se couchent devant le MEDEF

« La part des salaires dans la valeur ajoutée, révèle Michel Cialdella, a baissé de 10 % depuis les années 1982 sans que cela ne règle en rien le problème du chômage. En 2014 le PIB s’est élevé à 2.132,4 milliards d’euros. C’est donc 213 milliards d’euros par an qui passent de la poche des salariés aux poches des capitalistes qu’il faut récupérer en augmentant les salaires, notamment les petits et moyens. Au taux global de 20 % cela ferait 42 milliards de cotisations supplémentaires pour les 3 branches, auxquels on... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 09:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,