07 septembre 2018

Alejandro Lopez, Espagne, Les infâmes réalisations de Franco

« Les infâmes réalisations de Franco, indique Alejandro Lopez, sont bien connues. Il a mené un coup d’État fasciste en 1936, qui a plongé l‘Espagne dans une guerre civile de trois ans, dévastant des villes dans tout le pays et conduisant au meurtre de 200 000 opposants politiques, intellectuels de gauche et travailleurs militants. 400 000 personnes de plus furent jetés dans des prisons et des camps de concentration, où beaucoup moururent de malnutrition ou de famine. Un demi-million de personnes fuirent l‘Espagne en tant que... [Lire la suite]
08 mars 2018

Camillo Berneri, 1936, les anarchistes et l'Etat

« Léninistes, trotskistes, bordighistes, centristes, indique Camillo Berneri en 1936, ne sont divisés que par des conceptions tactiques différentes. Tous les bolcheviques, à quelque courant ou fraction qu'ils appartiennent, sont des partisans de la dictature politique et du socialisme d'Etat. Tous sont unis par la formule : « dictature du prolétariat », formule équivoque qui correspond au « peuple souverain » du jacobinisme. Quel que soit le jacobinisme, il est destiné à faire dévier la révolution sociale. Et quand elle... [Lire la suite]
01 mai 2016

HERODOTE.NET, Histoire du 1er Mai

« Les manifestations du 1er mai 1936 prennent une résonance particulière car elles surviennent deux jours avant le deuxième tour des élections législatives qui vont consacrer la victoire du Front populaire et porter à la tête du gouvernement français le leader socialiste Léon Blum. C'est pendant l'occupation allemande, le 24 avril 1941, que le 1er mai est officiellement désigné comme la « Fête du Travail et de la Concorde sociale » et devient chômé. Cette mesure est destinée à rallier les... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 11:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , , ,
11 avril 2016

Pierre-François Grond, le Parti socialiste et ses spécificités françaises

« En revanche, indique Pierre-François Grond, le Front populaire, en 1936, véritable mythe du mouvement ouvrier français, voit Blum et les socialistes exercer le pouvoir soutenus par les communistes qui ne participent pas au gouvernement. Mythe, car 36, c’est davantage la dynamique antifasciste et les grèves de juin qui obtiennent des résultats : les congés payés, la semaine de 40 heures, le reflux pour quelques temps des forces d’extrême droite…D’ailleurs les socialistes d’après guerre ne s’y trompent pas, qui autour d’une... [Lire la suite]
18 mars 2015

Simone Weil, 10 juin 1936, un atelier, quelque part dans la banlieue...

« Pourquoi les ouvriers n'ont-ils pas attendu la formation du nouveau gouvernement ? », interroge Simone Weil . Elle poursuit : «  Il ne faut pas, à mon avis, chercher là-dessous des manœuvres machiavéliques. Nous ne devons pas non plus, nous autres, nous hâter de conclure que la classe ouvrière se méfie des partis ou du pouvoir d'État. Nous aurions, par la suite, de sérieuses désillusions. Bien sûr, il est réconfortant de constater que les ouvriers aiment encore mieux faire leurs propres affaires que de les... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 06:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,