02 décembre 2016

Chems Eddine Chitour, 17 octobre 1961, quand la France reconnaîtra-t-elle ses responsabilités ?

« Les atrocités commises pendant cette manifestation pacifique le 17 octobre d’Algériens, ont été passées sous silence par le gouvernement et les médias français pendant bien trop longtemps. Que s’est-il passé? Le triste préfet Maurice Papon- qui avait les états de service d’un chacal en Algérie pour paraphraser Victor Hugo évaluant ceux du sanguinaire Saint Arnaud qui lui aussi s’est illustré dans les enfumades en 1845- a commandité le massacre. Bilan: des centaines de morts, 11.500 arrêtés et torturés, frappés ou même tout... [Lire la suite]
19 octobre 2015

Parmi les crimes du colonialisme, le 17 octobre 1961

« La manifestation du 17 octobre 1961 est le pendant métropolitain de la guerre d’Algérie et l’expression de toute la violence de l’Etat français pour maintenir sa domination raciste et impérialiste. Son chef d’orchestre : Maurice Papon, ancien secrétaire général de la préfecture de la Gironde sous le gouvernement de Vichy, collaborationniste et organisateur de rafles de juifs. Il a été choisi pour l’occasion. Reconnu pour son « efficacité », on sait, au sein de l’appareil d’Etat, et au premier chef de Gaulle qui... [Lire la suite]