02 janvier 2017

Oscar Fortin, Obama ou la grande désillusion

« Une nouvelle toute récente , indique Oscar Fortin, nous apprend qu’un accord de cessez-le feu vient d’être conclu entre le gouvernement syrien et l’opposition armée.* Ce qu’il y a de particulier, c’est que les Etats-Unis ne faisaient pas partie des échanges, réalisés sous la modération de la Russie, de la Turquie et de l’Iran. En somme, le trouble fête n’y était pas. Une paix devient possible. On comprend mieux que l’État profond du peuple étasunien en soit arrivé à voter pour un candidat issu d’un autre... [Lire la suite]