06 novembre 2017

Vers une société sans classes et sans exploitation, le dépérissement de l'Etat

« Quelles que soient, indique le texte, les autres conclusions spécifiques qui doivent être tirées de l’expérience russe, le moins qu’on puisse dire sur la façon dont le prolétariat russe traita cette question de l’État dans sa pratique, c’est qu’elle ne lui fut pas favorable. Le prolétariat a été confronté de façon sanglante à des contradictions que la théorie marxiste n’avait pas entièrement prévues. Comment la dictature du prolétariat s’exprime-t-elle dans une nouvelle “démocratie”? Comment éviter que l’État échappe au... [Lire la suite]
05 novembre 2017

Antoine Artous, Trotsky, la Révolution trahie

« Trotsky, indique Antoine Artous, n’ignore donc pas que la bureaucratie contrôle la production et qu’à travers ce contrôle, elle se structure selon une hiérarchie sociale très stricte faisant du fonctionnaire un “chef” des ouvriers et de l’État leur “maître”. Mais tout se passe, comme si ce constat n’avait aucune conséquence sur la caractérisation des formes étatiques de l’URSS, comme si ce contrôle n’était pas un élément déterminant de production/reproduction de ces formes étatiques. Et donc de la bureaucratie.La question n’est... [Lire la suite]
04 novembre 2017

Francis Arzalier, le retour de Franco et de sa Guardia Civil

« Alors, réaffirme Francis Arzalier, , redisons le: pour les Communistes que nous sommes, le droit de chaque peuple a s'exprimer librement est imprescriptible, le règne des monarques, des politiciens soumis au capital qui ne sont élus que par les scrutins manipulés, le fric, et la police, est proprement insupportable, que ce soit à Paris, à Barcelone, à Madrid ou ailleurs. Tout peuple a droit de choisir lui même son destin, sans ingérence extérieure, jusques et y compris celui de se vouloir Nation indépendante, avec son état, ses... [Lire la suite]
31 octobre 2017

Vincent Présumey, Marx et les Comités de correspondance

« Pas de rupture, note Vincent Présumey, entre la grève, qui marque la résistance élémentaire et appelle la coalition, l'organisation économique ou syndicale, la lutte de classe à classe qui devient politique. La classe n'a pas d'existence préalable, elle n'est une classe que dans sa lutte et l'on pourrait même dire que par sa lutte elle institue "le politique", comme on dit aujourd'hui :"Les conditions économiques avaient d'abord transformé la masse du pays en travailleurs. La domination du capital a créé à cette masse une... [Lire la suite]
28 octobre 2017

Brice Lafontaine, Catalogne, l'Espagne n'a plus aucun droit

« Carles Puigdemont, indique Brice Lafontaine, est maintenant président de la République catalane. La monarchie espagnole n'a donc plus aucun droit sur un État qui est maintenant étranger. Toutes les déclarations d'indépendance ont été systématiquement jugées illégales dans un premier temps, sauf qu'au bout d'un moment, c'est reconnu par tout le monde. Personne ne mettrait en doute l'indépendance de la Croatie, de Malte, de la Finlande et de nombreux autres pays aujourd'hui... » Reprenons la lecture des déclarations de... [Lire la suite]
27 octobre 2017

Pierre Sommermeyer, ce petit livre, un bréviaire de l'anarchisme

« Têtes d’orage, indique Pierre Sommermeyer,  est un petit livre, juste la taille de votre poche, voilà ce qui pourrait passer pour un bréviaire de l’anarchisme. J’aimerais finir avec deux citations que le lecteur se fera un plaisir de rechercher : « la défense anarchiste de l’autonomie individuelle remet en cause la tradition de l’État » ; « les Grecs inventèrent le théâtre, les premiers chrétiens la fraternité, les anarchistes ont créé les groupes affinitaires ». C’est pour toutes ces raisons... [Lire la suite]
20 octobre 2017

Jacques Nikonoff, mais qui menace la paix ?

« La démondialisation, indique Jacques Nikonoff, c’est aussi la lutte contre la mondialisation des armements, notamment nucléaires. C’est la lutte pour la paix, la lutte pour le désarmement, la reconnaissance de la souveraineté de chaque État quel que soit son régime politique. En cas de crise grave, il revient à l’ONU de jouer son rôle de maintien de la légalité internationale, aucun gendarme du monde auto-proclamé n’est acceptable.Que fait l’Union européenne ? On nous dit et rabâche : « l’Union européenne c’est... [Lire la suite]
19 octobre 2017

Triste souvenir...Canaille le Rouge est confus

Publié le 18 Octobre 2017 La mise en ligne a été ratée, vite rattrapons. Pour la première fois depuis la mise en ligne de ces pages et malgré avoir pris ses précautions, l'article rappelant l'horreur du colonialisme et le massacre d'octobre 61 n'est pas paru. C'est d'autant plus grave que cette année l'Etat, responsable de la tuerie a été d'une aussi insupportable que totale discrétion. Malgré les discours du printemps c'est maintenant le silence. La revendication élémentaire :  « la liberté d’accès... [Lire la suite]
19 octobre 2017

L’intérêt de la pensée féministe décoloniale

"En effet, les penseurs et penseuses décoloniaux latino-américains s’appuient sur les pensées amérindiennes pour réfléchir à un mode de vie alternatif à celui qui a été imposé par la colonialité du pouvoir. Ainsi la pédagogue décoloniale, travaillant en Équateur, Catherine Walsh a développé une action et un discours critique face aux orientations développementalistes et aux promesses non tenues du Président Rafael Correa. En dépit d’une constitution qui proclame le «  buen vivir  » (concept issue de la pensée amérindienne),... [Lire la suite]
18 octobre 2017

Piotr Archinov, Il n’y a pas d’humanité UNE. Il y a une humanité des classes : esclaves et maîtres »

« À peine sorti de prison, indique la biographie, le militant russe reprend goût à l’activité révolutionnaire concrète. Il participe à la fondation de la Fédération des groupes anarchistes de Moscou et de la revue Golos Truda (La cause du travail). Le périodique devient un quotidien après la révolution d’octobre 1917, puis sera interdit l’année suivante par le nouveau pouvoir bolchevik : « La conception du pouvoir soviétique incarnée par l’État bolchevik, se transforma en un pouvoir bourgeois tout à fait... [Lire la suite]