23 septembre 2017

Philippe Martinez, la solidarité et l'universalité des droits

« Notre principe, rappelle Philippe Martinez, c’est celui de la Sécu : je cotise selon mes moyens, je reçois selon mes besoins. C’est le principe de la solidarité et de l’universalité des droits. Un principe qui n’a jamais été aussi moderne ! Si l’on souhaite créer un régime pour tout le monde, il faut que le principe des cotisations soit le même pour tous. Évidemment, certains ont la double casquette, puisqu’il faut qu’ils paient les cotisations sociales salariales et patronales.Mais les oubliés de la société, ce sont... [Lire la suite]
03 septembre 2017

Quentin Périnelil, salariés, la crise de la quarantaine

« Comment se traduit cette crise de la quarantaine du salarié?, précise Quentin Périnelil. Pour les salariés interrogés, le changement se manifeste en donnant plus d'importance à la vie privée (35 %), qu'ils choisissent souvent de ne plus mettre entre parenthèses. À quarante ans, une réévaluation s'opère: nouvelle attention à soi et aux autres, des prises de conscience. «Il y aurait une sorte d'éveil de soi, un tonus existentiel qui déclenche des envies, des projets», explique au Figaro le sociologue Ronan Chastellier.... [Lire la suite]
30 août 2017

Vivre de son Travail, Pas en Mourir ! BLOG de la CAVAM

 LE 12 SEPTEMBRE : CONTRE LA LOI TRAVAIL « MACRON/PHILIPPE » LES VICTIMES DE L’AMIANTE SERONT DANS LES MANIFESTATIONS, SOLIDAIRES DE TOUS CEUX QUI N’ENTENDENT PAS SE LAISSER PLUMER SANS BRONCHER     Vivre de son Travail, Pas en Mourir ! BLOG de la CAVAM Blog de la Coordination des Associations des Victimes de l'Amiante et de Maladies Professionnelles. La CAVAM 29 Août 2017 Le bureau de la Coordination des Associations de Défense des victimes de l'Amiante et des Maladies Professionnelles a... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 10:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
27 août 2017

Editorial

Alors, tu vois le travail ? « Faut-il d’ailleurs s’étonner, indique l'article, d’une telle souffrance au travail si l’on jette un regard sur les nouvelles règles de son organisation ? Le cas, ci-après disséqué, des cheminots crève les yeux ! Mais il n’est qu’une illustration des multiples restructurations managériales qui rappellent la nécessité de la lutte de classe ainsi que la difficulté de sa mise en oeuvre. D’autant plus que le travail n’est pas seulement là où il est le plus visible, et que l’invisibilité... [Lire la suite]
01 août 2017

Gérard Briche, sortir du règne de la "barbarie".

"Le problème, indique Gérard Briche, c’est que cette société du travail et ce monde du productivisme fonctionnent de plus en plus mal. A la suite de l’apparition de machines permettant une forte productivité avec peu de travail humain, le mécanisme « tautologique » de valorisation de la valeur en arrive à mettre hors circuit de plus en plus de travailleurs désormais superflus. Crises insolubles, guerres inextinguibles : autant de symptômes d’un règne de la « barbarie » dans lequel les sorties de secours et autres « systèmes D » ne... [Lire la suite]
31 juillet 2017

Guy Carassus a lu Yvon Quiniou et les voies de l'émancipation

"Tout en rappelant, nous dit Guy Carassus, l’intérêt le plus vif que j’ai pris à la lecture de cet ouvrage, je voudrais faire mention d’un regret à propos d’un sujet partiellement présent mais insuffisamment et incomplètement traité à mon gré. Il s’agit de la question du travail en tant que domaine éligible à l’émancipation. Bien identifiée dans la partie qui traite des terrains de l’aliénation (exploitation), elle n’est plus présente lorsqu’il s’agit de traiter les voies neuves de l’émancipation à parcourir. Or, il me semble que les... [Lire la suite]
22 juillet 2017

Canaille le Rouge, l'issue, ce qui s'est construit autour du "socialisme autogestinnaire"

"Reste dès lors, nous dit Canaille le Rouge, cette question de l'issue. Pour la penser, ceux qui veulent se caler à partir du point de vue travail ne sont pas des voyageurs sans bagage. Pour cela il serait bon pour s'engager sur le parcours de se souvenir où ils ont rangé les valises qu'ils n'auraient pas jetées, les fouillent pour ressortir et mettre en débat un peu comme du terreau dans le sol (pas à imposer comme un nouveau dogme) ce que dans l'après 68 s'est construit autour de l'idée de "socialisme... [Lire la suite]
17 juillet 2017

André Gorz, le travail, entretien avec le philosophe Anselm Jappe

« Gorz, nous dit Anselm Jappe , a pris connaissance de la «critique de la valeur» allemande, notamment de celle de Robert Kurz, et du livre «Temps, travail et domination sociale» de Moishe Postone. Gorz partage avec cette école le constat que c’est le capitalisme lui-même qui abolit le travail; ce capitalisme n’est pas du tout en expansion, mais rencontre depuis des décennies ses limites internes. Contester seulement la spéculation financière et les banques est trop court et peut conduire à des formes... [Lire la suite]
16 juillet 2017

Association Autogestion, Michel Lallement, l'éthique hacker/maker

« L’éthique hacker/maker, nous dit la présentation de l'ouvrage, partage certaines valeurs avec celles du capitalisme, comme la liberté de créer et d’entreprendre. Toutefois pour l’auteur, les hackers de Noisebridge se servent des relations marchandes pour faire vivre la gratuité de certains savoirs, contre leur confiscation par les grands groupes privés, dans ce que l’auteur nomme un « judo social ». Puis il examine le concept d’autonomie, en comparant la situation des hackers/makers à celle, mieux connue des... [Lire la suite]
09 juillet 2017

Zones subversives, nouvelles formes de travail et luttes

« Le livre de Julien Brygo et Olivier Cyran, indique l'article, propose des enquêtes vivantes et approfondies. Elles permettent de décrire les mutations du monde du travail. Les chômeurs qui doivent accepter n’importe quel travail, l’ubérisation et l’arnaque de l’auto-entrepreneuriat, le management et le stress ne cessent de se développer. La force de livre de Julien Brygo et Olivier Cyran repose sur son aspect descriptif et journalistique. Le lecteur peut alors développer ses propres analyses. Néanmoins, ce livre n’évoque... [Lire la suite]