29 novembre 2015

Anna Trespeuch-Berthelot, les situationnistes pour penser la société actuelle

« Les situationnistes, nous dit l'article, se situent au croisement des avant-gardes artistiques et du marxisme critique. L’IS demeure « un mouvement qui apporte du culturel dans le politique et de la critique sociale dans l’art », observe Anna Trespeuch-Berthelot. Cet héritage est donc approprié par les groupes révolutionnaires comme par les courants artistiques. L’IS intéresse autant le milieu militant que les cinéastes, les urbanistes, les philosophes, les écrivains, les intellectuels critiques. Diverses personnes peuvent se... [Lire la suite]
26 septembre 2015

Henri Lefebvre, du situationnisme à la Critique de la vie quotidienne

« Mais enfin,dit Henri Lefebvre, il ne faut pas exagérer non plus. Combien étaient-ils seulement ? Vous savez que l’Internationale situationniste n’a jamais compté plus de dix membres. Et encore… Il y avait deux ou trois Belges, deux ou trois Hollandais, comme Constant. Mais ils étaient exclus tout de suite. Guy Debord suivait l’exemple d’André Breton. On était exclus. Moi, je n’en ai jamais fait partie, du groupe. J’aurais pu, mais je m’en gardais bien, connaissant le caractère et les allures de Guy Debord, et la manière qu’il... [Lire la suite]
22 mai 2015

Daniel Bensaïd, et Guy Debord, Trotski, Marcuse, Marx, Roubine...

« Si l’on connaissait , indique Marc Perelman, l’intérêt de Guy Debord et des situationnistes pour Trotski et le trotskisme, un intérêt participant d’une critique sans concession mais attentionnée, un jugement souvent acerbe tout en étant plutôt obligeant avec le créateur et le chef de l’Armée rouge, avec celui qui s’opposa avec la dernière énergie à Staline et au stalinisme, on ne pouvait supposer, de loin, l’intérêt de Daniel Bensaïd pour les thèses situationnistes, sa lecture de Guy Debord et par ordre d’entrée en scène... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 03:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,