15 juillet 2017

Canaille le Rouge, non au putsch législatif

« Ne voir d'issue, nous dit Canaille le Rouge, que dans la réalité parlementaire actuelle, berceau d'une antidémocratique délégation de pouvoir au point de vouloir prendre la tête d'une contestation sociale en construction hors de ce champ parlementaire pour l'y ramener est révélateur d'une conception étriquée, caporalisée et pour tout dire dogmatique de la vie politique et sociale de notre pays. Il ne faudra pas s'étonner de voir les plus lucides combattre ce traquenard. Canaille le Rouge en sera... » Reprenons... [Lire la suite]
06 juillet 2017

Danièle Obono, je me considérais comme une bolchevik sans parti

« Je me considérais, précise Danièle Obono, comme une bolchevik sans parti. Je continue à croire à la nécessité d’une révolution, d’un changement radical de système. Je suis une révolutionnaire qui ne croit plus au noyau révolutionnaire qui va agréger les gens dans la foulée d’une grève générale. Ça ne se fera plus autour du noyau et du grand parti de la classe ouvrière. Mais il faut s’organiser. Le NPA est passé à côté du Front de gauche, en 2009. Dès 2005, au moment du Traité constitutionnel européen, je militais pour... [Lire la suite]
01 juillet 2017

Emmanuel Macron , ses origines et soutiens politiques

« D‘autres influences ou protections importantes de Macron ont été le lobbyiste Alain Minc ; Serge Weinberg, l‘actuel PDG de Sanofi, lié par sa femme à la Banque Lazare où elle s‘occupe des fusions acquisitions ; ou encore Francois Henrot, un banquier d‘affaire au parcours similaire à Macron et bras droit de David de Rothschild à la banque d’affaires Rothschild. Henrot est aussi membre de la French american foundation fondée par Gerald Ford et Valéry Giscard d‘Estaing.De cette fondation sont sortis des politiciens connus,... [Lire la suite]
15 juin 2017

Le délitement incroyable des partis, de l'appareil d'Etat ...et l'évolution...

"Je ne crois pas, nous dit l'analyse, que le pays soit à la veille de la prise du pouvoir par un regroupement « post-fasciste » (Enzo Traverso), le FN. Pas encore. Par contre, le délitement incroyable des partis, de l’appareil d’État lui-même mérite d’être suivi, analysé. Jaurès faisait remarquer que l’affrontement entre les classes ne peut être réduit aux conditions matérielles, à l’exploitation de l’homme par l’homme. La mobilisation ne dépend pas uniquement des rapports de force entre les classes. Jaurès s’intéressait aux... [Lire la suite]
15 juin 2017

Rouge Midi, des élus sous les fourches caudines des oligarques

"Une publication savoureuse, nous dit l'analyse, résume en quelques pages la condition humaine actuelle et permet d’expliquer des incohérences constatées par le profane alors que tout est sous contrôle de personnes non élues, mais qui dirigent des hommes politiques élus pour diriger les pays selon leur directive. On se souvient des propos de Danièle Mitterrand qui reprochait à son mari le président français François Mitterrand de ne pas appliquer ses promesses de campagne. Réponse de l’intéressé, je ne contrôle rien et je ne peux rien... [Lire la suite]
15 juin 2017

Alexandre Lantier, Mélenchon, le verdict des urnes est sans appel

"La banqueroute de Mélenchon, considère Alexandre Lantier, est celle du populisme antimarxiste affiché dans son livre de campagne, L'ère du peuple. Il y déclare que l'ère du socialisme et de la classe ouvrière est révolue, qu'il ne faut pas distinger la vraie gauche de la fausse, et que sa révolution citoyenne n'est pas « l'ancienne » révolution socialiste internationale prônée par les bolchéviks sous la direction de Lénine et de Trotsky. C'est fondé entièrement sur les théories postmodernistes qui dominaient l'époque à laquelle le PS... [Lire la suite]
13 juin 2017

Alain Badiou, les promesses non tenues du parti socialiste

"Oui, indique Alain Badiou, mais le peuple électoral est une notion assez confuse. Entre le peuple électoral et le peuple politique il y a une différence capitale : le peuple électoral se compose aussi de beaucoup de gens indifférents ou soumis. Ils sont même la majorité.Je suis tout à fait d’accord pour mener campagne sur le fait que la promesse non tenue est une figure absolument constitutive de la vie politique existante et que s’il y a des gens qui sont particulièrement atteints de cette maladie, c’est la gauche. Tout au long de... [Lire la suite]
24 mars 2017

Alex Lantier, débat présidentiel, la faillite du système politique

"La bourgeoisie française aujourd'hui, nous dit Alexandre Lantier, est incapable de traiter de sujets pareils devant des millions de gens. Alors que la France et l'Allemagne se réarment toutes les deux et se préparent à de nouvelles guerres, toutes les structures qui étaient censées empêcher une nouvelle guerre sur le continent européen risquent de voler en éclats. Ce débat est un avertissement pour la classe ouvrière: ce qui se prépare est une tentative de déplacer tout l'échiquier politique en France et à travers le monde très loin... [Lire la suite]
11 mars 2017

André Versaille, persévérer dans la même erreur ?

«  Le plus étrange, nous dit André Versaille n’est pas que nous ayons fait des « erreurs » – ce que plusieurs d’entre nous avoueront tardivement avec une bonhomie souriante – c’est l’entêtement de beaucoup à persévérer dans la même erreur : lorsque nous avons finalement rejeté le stalinisme, ce fut pour adopter le maoïsme que le besoin de soleil et de musique poussa certains à assaisonner de castrisme. Et pourquoi ? Pour ne pas hurler avec les loups, pour ne pas passer pour un « chien ».... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 04:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,
27 décembre 2016

Philippe Plassart, une planète politique tourneboulée

«Une situation, nous dit Philippe Plassart, que résume le sondeur Édouard Lecerf, directeur à TNS-Sofres : “La politique ressemble aujourd’hui, à un terrain de football que l’on aurait coupé en quatre. Forcément, les équipes ont moins de place pour jouer sans que l’on sache très bien distinguer les joueurs”. Autour de quels thèmes peuvent alors s’opérer les nécessaires regroupements ? “Les questions culturelles et les valeurs rapprochent les partis politiques et les forces politiques ‘mainstream’ mais elles opposent les extrêmes”,... [Lire la suite]