26 juillet 2018

André Damon, OTAN, l'expansion vers l'est

« La résolution du sommet, indique André Damon, réaffirme l’expansion de l’arsenal nucléaire, et déclare : « Aussi longtemps que les armements nucléaires existent, l’Otan restera une alliance nucléaire. Les forces stratégiques de l’Alliance, surtout celles des États-Unis, sont la garantie de la sécurité des Alliés. » Il a aussi promis de poursuivre l’expansion vers l’est de l’OTAN, réitérant les projets de l’OTAN d’inviter la Macédoine, l’Ukraine et la Géorgie à rejoindre l’alliance anti-russe. Le renforcement militaire massif... [Lire la suite]
10 juillet 2018

L’OTAN instrumentalise, à son profit, la cause des femmes

Écrit par le Pardem Par Joël Perichaud, secrétaire national du Parti de la démondialisation chargé des relations internationales Le 9 juillet 2018 L’OTAN prépare de nouvelles guerres au nom des femmes Dans un récent article du Guardian intitulé « Why NATO Must Defend Women’s Rights » (Pourquoi l’OTAN doit défendre les droits des femmes), le secrétaire général de l’Alliance, Jens Soltenberg, et la star de cinéma, Angelina Jolie, affirment que « l’OTAN a la responsabilité et l’occasion d’être un défenseur de... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 06:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
28 mai 2018

Jacques Serieys , OTAN, les Etats-Unis, Le Capitalisme

« La Charte de l’OTAN, indique Jacques Serieys, se présente comme un traité d’association de plusieurs pays. En fait, de Dwight Eisenhower en 1951 à John Craddock aujourd’hui, le Commandeur des forces Alliées-Europe (SACEUR) a toujours été un états-unien. La Charte de l’OTAN se réfère sans cesse à l’ONU alors qu’elle est fondée pour contourner les Nations Unies chaque fois que nécessaire. Elle commence ainsi "Les Etats parties au présent Traité, réaffirmant leur foi dans les buts et les principes de la Charte des Nations Unies"... [Lire la suite]
03 avril 2018

Bill Van Auken, la campagne incessante des pays de l'OTAN contre la Russie

« Dépourvues de toute preuve,indique Bill Van Auken,  les allégations de la Grande-Bretagne et des États-Unis ont été de toute évidence concoctées pour donner une légitimité politique à la campagne anti-Russie. Le gouvernement de Poutine n’a aucun motif évident pour tenter de tuer Skripal – un homme que les autorités russes avaient déjà emprisonné puis relâché – à la veille même de la réélection de Poutine à son dernier mandat. Si l’on pose la question fondamentale de tout enquêteur de police – qui avait le mobile pour... [Lire la suite]
24 février 2018

Manlio Dinucci, Italie, Elections, le Nato Parti

« Mais de tout cela, constate Manlio Dinucci, on ne dit mot dans la campagne électorale. Tandis que sur l’appartenance de l’Italie à l’Union européenne les principaux partis ont des positions diversifiées, sur l’appartenance de l’Italie à l’Otan ils sont pratiquement unanimes. Ce qui fausse tout le cadre. On ne peut pas discuter d’Union européenne en ignorant que 21 des 27 pays Ue (après le Brexit), avec environ 90% de la population de l’Union, font partie de l’Otan sous commandement USA. On ne peut pas ignorer les conséquences... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 07:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
02 août 2017

Nils Andersson, OTAN et plans hégémonistes des Etats-Unis

"L’OTAN, considère Nils Andersson, est le pilier qui lie les atlantistes européens derrière la bannière étoilée, pour George Bush père, elle est une pièce maitresse des plans hégémonistes des États-Unis dans le Nouvel Ordre Mondial, les uns et les autres s’emploient à défendre son maintien. C’est chose faite en 1991, la « permanente validité » de l’Alliance atlantique est affirmée dans la Déclaration de Rome et un « nouveau  concept stratégique » est adopté, selon lequel l’OTAN, présentée jusqu’ici comme une « alliance... [Lire la suite]
14 juillet 2017

Nick Beams, Sommet du G20, les contradictions dominent

« En ce qui concerne le résultat du sommet, indique Nick Beams, James Stavridis, un ex-commandant américain de l’OTAN, a déclaré qu’il était frappant de constater qu’il n’y avait « aucun rôle central de direction pour les États-Unis ».« Ce qu’on voit aujourd’hui commence à ressembler au monde d’après la Première Guerre mondiale il y a environ 100 ans, où les nations de premier plan ne sont pas réunies et nous, aux États-Unis, avons rejeté l’idée de la Société des nations. » Stavridis n’a pas développé cette idée. Mais il faut se... [Lire la suite]
28 juin 2017

Contre l'OTAN, continuer et amplifier la mobilisation

"Dans ce contexte, nous dit le collectif, dangereux et grave pour tous les peuples, il est important que les forces démocratiques, les forces qui luttent pour la paix entre les peuples, contre les guerres de redistribution des espaces réservés entre les grandes puissances, pour la solidarité internationale, agissent ensemble, fassent entendre ce cri de ralliement « non à l’OTAN, non à la guerre », pour y gagner le plus grand nombre.Tirant le bilan de ces années de travail, des mobilisations qu’il a permis de développer, des... [Lire la suite]
01 avril 2017

Manlio Dinucci, Italie, Otan, USA, guerres...

« L’Otan, indique Manlio Dinucci, sous commandement étasunien est en train de préparer d’autres guerres, après celles de Yougoslavie 1999, Afghanistan 2001, Irak 2003, Libye 2011, Syrie depuis 2011, Ukraine depuis 2014. C’est ce que confirme le Dynamic Manta, qui a certainement testé aussi les capacités d’attaque nucléaire dans l’exercice de guerre sous-marine. Nouvelle restée immergée dans les mailles des grands réseaux d’ « information »... » Reprenons le tableau dressé par Manlio Dinucci... Michel Peyret ... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 11:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , ,
24 février 2017

Frédéric Koller, les objectifs de l'OTAN

« Il a beaucoup été question de valeurs à Munich, nous dit Frédéric Koller. Mais là encore la fracture est béante. Mike Pence, Jim Mattis ou le sénateur républicain John Mc Cain ont défendu avec conviction la promotion d’un «monde libre» ou la «supériorité des valeurs démocratiques». Cette fois-ci, c’est la ministre allemande de la défense, Ursula von der Leyen, qui a donné la réplique. «L’OTAN c’est aussi une communauté de valeurs. Celles-ci interdisent la torture et impliquent le devoir de protéger les réfugiés.» Et alors que... [Lire la suite]