27 décembre 2017

Frédéric Lebaron, la « Révolution » néolibérale

« Á travers le « communisme », indique Frédéric Lebaron, autant que l’Union soviétique et les partis qui s’en réclament, c’est en fait l’ensemble des institutions issues de l’ordre « keynésien » qui font l’objet d’une forme de disqualification, qu’on pourrait dire « par contamination ». La notion de « propriété collective » est victime d’un discrédit proportionnel à la violence des expériences de « collectivisation ». Par suite, la propriété publique, les biens publics, l’intervention régulatrice de l’État apparaissent comme... [Lire la suite]