17 mars 2018

La France du racisme d'Etat

« Le racisme d’Etat qui sous-tend cette politique, indique le texte, utilise et renforce l’hostilité d’une partie de la population envers les personnes exilées. Même si nous sommes nombreux et nombreuses à manifester notre solidarité au quotidien et si les chiffres démentent : en 2017, 100 000 demandes d’asile ont été enregistrées, seulement 17 % de plus qu’en 2016... la France a largement les moyens d’accueillir dans ces proportions. Mais le gouvernement prétend trier les personnes et chasser les... [Lire la suite]
14 mars 2018

La solidarité avec les migrants, Entretien

« Il faut maintenir la pression, indique Mathieu, mais sans séparer ce combat de ceux menés contre les politiques d’austérité, antisociales, sécuritaires. Sans doute que s’il y a autant de solidarité aujourd’hui envers les migrantEs, c’est parce qu’il existe une colère sociale diffuse qui cherche à s’exprimer, une volonté d’ouvrir une brèche. Articuler les fronts de lutte est nécessaire, pour au final une convergence. Concernant la solidarité avec les migrantEs, il faut s’appuyer sur l’auto-organisation des populations. Car un... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 06:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
27 février 2018

Immigration et perpétuation de l'idéologie coloniale

« Prise, indique l'article, comme axe principal de la réflexion et de l’action de l’État depuis plusieurs décennies, la trilogie -immigration, clandestinité, insécurité- a favorisé une manipulation des notions de légalité et de légitimité et, par suite, perverti le discours politique sur les droits des migrants et de l’ensemble des populations issues de l’immigration et sur la place qui doit être la leur dans la cité. Elle a servi de terreau idéologique à la logique d’exclusion qui a conduit à plusieurs propositions de réforme et... [Lire la suite]
13 février 2018

Franck Dépretz, migrants, l'ineptie des politiques gouvernementales

« La plupart, indique Franck Dépretz, des demandeurs d’asile et sans-papiers qui occupent le squat se sont connus sur un camp fait de « matelas et de cartons posés par terre sur des dalles », situé dans un couloir extérieur à proximité de la gare de la Part-Dieu. Mais le 10 novembre le préfet ordonnait leur expulsion. « Évacuation », corrigera la métropole de Lyon, propriétaire des dalles, qui invoque des raisons de sécurité pour se justifier : « Les dalles étaient en très mauvais état, et cela devenait dangereux. » Que les... [Lire la suite]
10 février 2018

Yann Moix, lettre ouverte à Emmanuel Macron

« La colonisation en Algérie, rappelle Yann Moix, monsieur le Président, vous apparut un jour comme un «crime contre l’humanité». Ne prenez pas la peine de vous ­rendre si loin dans l’espace et dans le temps, quand d’autres atrocités sont commises ici et maintenant, sous votre présidence. Sous votre responsabilité. Faites, monsieur le Président, avant que l’avenir n’ait honte de vous, ce qui est en votre pouvoir pour que plus un seul de ces jeunes qui ne possèdent rien d’autre que leur vie ne soit jamais plus violenté par la... [Lire la suite]
02 février 2018

Wikipedia, France, les migrants, des travailleurs et des consommateurs

« Des analystes, indique Wikipedia, soulignent que l'immigration pourvoit les pays qui reçoivent les migrants à la fois en travailleurs et en consommateurs. L'afflux de population provoque une hausse de la population active qui est, selon Patrick Artus, avec la hausse de la productivité une de deux grandes sources de croissance potentielle. Enfin, des économistes considèrent que les migrants qui ont eu « le courage et la volonté d'entreprendre "le grand voyage" » sont plus enclins... [Lire la suite]
24 janvier 2018

Lutte Ouvrière, le vrai fardeau, le parasitisme de la bourgeoisie

« De Macron à Le Pen, indique l'éditorial de Lutte Ouvrière, en passant par Collomb et Wauquiez, tous présentent les migrants comme un fardeau. Mais le vrai fardeau qui pèse sur les travailleurs est le parasitisme de la bourgeoisie. S’il y a des assistés dans notre société, ce sont ces grandes familles bourgeoises qui sont entretenues, au premier sens du terme, par des armées de travailleurs. L’ONG Oxfam vient même d’annoncer que, l’an dernier, 82 % des richesses créées dans le monde ont été accaparées par 1 % des plus riches. Si... [Lire la suite]
23 janvier 2018

La Cimade, réfugiés, un projet d'accueil : la « Maison du migrant »

« L’objectif principal, indique la lettre au Président, de cette politique doit être de promouvoir des solutions d’accueil dignes dans tous les lieux où (sur)vivent des exilés de passage, en prenant en considération les spécificités locales et en s’engageant à soutenir les élus locaux hospitaliers. Ces lieux d’accueil peuvent éventuellement et très ponctuellement prendre l’aspect de camps de réfugiés pour répondre à l’urgence humanitaire et mettre à l’abri l’ensemble des personnes présentes. Cependant, des solutions d’accueil à... [Lire la suite]
12 janvier 2018

Migrants, France et UE au tribunal et condamnées

«Complicité de crimes contre l’humanité», «violation du droit des enfants», «entraves au droit à l’éducation et à l’accès aux soins», «atteinte au droit à la vie». L’acte d’accusation, épais de 25 pages rédigées par le Groupe d’information et de soutien des immigrés (Gisti) est étayé d’exemples précis. Le gouvernement français et l’Union européenne n’ont jamais répondu aux sollicitations du Tribunal permanent des peuples pour venir assurer leur défense. A la gauche du témoin, ce sont donc deux juristes du Gisti qui... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 06:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
27 décembre 2017

Léonie Piscator, Macron, un durcissement en matière d’immigration.

« Une situation, indique Léonie Piscator, que dénoncent nombre d’associations d’aide aux migrants. Mais ce que les organisations humanitaires rappellent peu, c’est le rôle par ailleurs central que joue la France pour semer le chaos dans les régions d’où fuient les migrants. L’État impérialiste et le patronat français sont en première ligne des responsables des conflits et de la misère généralisée, en particulier dans leur pré-carré en Afrique, mais aussi au Moyen-Orient. Et c’est ce même État français donneur d’ordre qui réprime... [Lire la suite]