20 décembre 2018

20-12-18- DEVANT LA PEINE DE MORT UN HUMANISTE VICTOR HUGO, UN SALAUD ET ASSASSIN GEORGES W. BUSH

POESIE-ACTION DE LA BONNE NOUVELLE DU NAZAREEN A MARX, DE DOSTOÏEVSKI AU GRAND VINCENT, L'HUMANITE EN MARCHE PAR L'ART ET PAR LE COMMUNISME..., RSS 20 Décembre 2018 Publié par BALCHOY 20-12-18- DEVANT LA PEINE DE MORT UN HUMANISTE VICTOR HUGO, UN SALAUD ET ASSASSIN GEORGES W. BUSH Aux USA dans l'état de l'Oklahoma un homme vient d'être exécuté dans des conditions qu'on condamnerait s'il s'agissait d'un animal en utilisant pour lui ôter la vie des produits dont on ne connaissait pas vraiment les effets.... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 07:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 août 2016

La pensée marxiste et l'humanisme

« L’ancien humanisme, indique le texte, encore présent dans la pensée marxiste, avait conçu le travail comme le propre de l’homme, et la machine n’était pas considérée comme pouvant devenir le travailleur ou le « porteur d’outils ». Elle n’était pas vue comme le nouvel individu technique. Plus généralement la technique était seulement pensée comme un ensemble de moyens pour l’usage humain. Dès lors, dans les sociétés marxistes tout autant que dans les sociétés capitalistes, le devenir-industriel du... [Lire la suite]
14 octobre 2015

L'utopie de André Gorz, contre l'antihumanisme

« L’œuvre de Gorz, nous dit Hans-Léo Krämer, attire et fascine pour plusieurs raisons. J’en retiens cinq, sans les hiérarchiser, mais dont chacune permet d’entrer au cœur de ce qui fait l’originalité de la pensée de Gorz. En utilisant les mots même de Gorz, je dirai que la première raison est l’utopie d’une société libérée. Gorz ne refuse pas l’étiquette d’utopiste. Il l’interprète positivement dans la tradition d’Ernst Bloch ou de Paul Ricoeur. L’utopie « a pour fonction de nous donner, par rapport à l’état des choses... [Lire la suite]
14 septembre 2015

David Rousset, une conscience humaniste et indépendante

« La conscience humaniste de David Rousset ne peut pourtant pas être vue uniquement sous l´angle de son rôle dans la dénonciation des camps. Son combat pour l´émancipation des peuples et contre le colonialisme datant de sa jeunesse ne s´est pas estompé. Il a repris le flambeau soit pendant la guerre d´Indochine soit pendant la guerre d´Algérie où il a fondé avec d´autres intellectuels le comité Maurice Audin du nom du jeune mathématicien communiste enlevé et  vraisemblablement occis par les parachutistes français de Massu.... [Lire la suite]