12 janvier 2019

Yves Cusset - Sommes-nous encore intéressés à l'émancipation ?

Sommes-nous encore intéressés à l'émancipation ? Pour une lecture critique des principes normatifs de l'État de droit démocratique chez Habermas Yves Cusset Dans Archives de Philosophie 2003/4 (Tome 66), pages 585 à 602 1L’une des notions fondatrices de la Théorie Critique inaugurée par Max Horkheimer est celle d’intérêt à l’émancipation. Elle suggère qu’une connaissance ne devient critique qu’en donnant à ses destinataires les instruments réflexifs d’une... [Lire la suite]
12 janvier 2019

CHRISTIAN DELARUE - Démocratie partout : La démocratisation entre émancipation et transformation sociale.

SAM. 12 JANV. 2019 ÉDITION DU MATIN   15 NOV. 2010   PAR CHRISTIAN DELARUE   BLOG : BLOG ALTER DE CHRISTIAN DELARUE Démocratie partout : La démocratisation entre émancipation et transformation sociale. http://amitie-entre-les-peuples.org/spip.php?article1369 Prérequis : Démocratie et transformation sociale : Douze thèses pour la réflexion d’Attac http://www.france.attac.org/spip.php ?article9923 Si l’émancipation relève de pratiques de libérations... [Lire la suite]
12 janvier 2019

Nicolas Poirier - Miguel Abensour, l’émancipation par l’utopie

  Essai Philosophie Miguel Abensour, l’émancipation par l’utopie par Nicolas Poirier , le 6 octobre 2017 Mots-clés Télécharger l'article  Miguel Abensour a profondément renouvelé la réflexion sur la démocratie : attentive au désir d’émancipation, sa philosophie politique s’est organisée à partir d’une conception originale de l’utopie qui entend rompre avec la mythologie de la « cité idéale » ou de la... [Lire la suite]
08 janvier 2019

Tristan Daul - « Penser l’émancipation » : retours critiques

  « Penser l’émancipation » : retours critiques Autonomie Débat marxisme oppressions théorie Par Tristan Daul ( 4 octobre 2017)   Du mercredi 13 au samedi 16 septembre s'est tenu à l'Université Paris VIII (Saint Denis) un grand colloque international universitaire et militant, impulsé principalement par l'équipe d'animation de la revue en ligne Période1. 4 jours durant lesquels se sont tenus des dizaines d'ateliers, chaque journée étant... [Lire la suite]
25 novembre 2018

Nicolas Poirier, Miguel Abensour, l’émancipation par l’utopie

Essai Philosophie Miguel Abensour, l’émancipation par l’utopie par Nicolas Poirier , le 6 octobre 2017 Miguel Abensour a profondément renouvelé la réflexion sur la démocratie : attentive au désir d’émancipation, sa philosophie politique s’est organisée à partir d’une conception originale de l’utopie qui entend rompre avec la mythologie de la « cité idéale » ou de la « bonne société ». Ce qui frappe d’emblée, lorsque l’on jette un... [Lire la suite]
31 mars 2018

Arno Münster, la pensée de l'émancipation

« L’émancipation est considérée, indique Arno Münster, dans notre modernité, comme « une action en première personne », un acte de soi en sujet actif ; elle est « auto-émancipation, émancipation de soi par soi, position de soi par soi et elle se fixe en autonomie, donation de la loi de soi à soi ». Au niveau politique, c’est une « auto-émancipation des sujets en citoyens, dans un État libre se pensant comme État d’un peuple libre ». Tosel s’efforce alors d’esquisser les diverses formes de cristallisation de l’émancipation depuis... [Lire la suite]
25 mars 2018

Charles Reeve, le socialisme sauvage

« La social-démocratie, indique la présentation, valorise les coopératives. Rosa Luxemburg critique cette forme d’auto-exploitation. Les ouvriers deviennent des entrepreneurs qui doivent vendre des marchandises. Les coopératives finissent par s’intégrer dans le capitalisme. Au contraire, les conseils doivent permettre une auto-organisation de la production pour satisfaire les besoins sociaux. Anton Pannekoek observe l’intégration des mouvements contestataires dans le capitalisme. Dans le livre Les Conseils ouvriers, il ouvre... [Lire la suite]
03 décembre 2017

Thyde ROSELL, L'émancipation n'est-ce pas de se construire parmi les autres

« Ne pas se satisfaire des inégalités, indique Thyde Rosell, ou des sociétés parfaites parce que sans histoires. Globaliser ses révoltes. Trouver sens à ses combats. Telle se présente l'arrière fond d'une recherche-action personnelle. Je ne milite pas pour me dédouaner d'un quotidien oppressif. Je n'essuie pas les plâtres de l'alternative en acte par peur de ma part de responsabilité dans la misère sociale actuelle. Je ne m'essaye pas à la pensée particulière pour remplir un vide existentiel. Je, vous, nous sommes tout cela... [Lire la suite]
18 octobre 2017

Clément Homs, « voilà la société idéale toute faite », une illusion !

« Bref, souligne Clément Homs, il n’y a pas de compromis possible avec l’économie, c’est-à-dire avec le travail comme forme capitaliste du métabolisme avec la nature, et comme médiation sociale entre les humains. Il faut sortir littéralement de l’économie, en inventant d’autres formes de médiation sociales entre nous, que celles du travail, de l’argent, du capital qui branche nos « capacités de travail » sur ses agencements sociaux et ses machines. Pour autant, à la différence de Jacques Ellul, Ivan Illich ou... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 10:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
29 janvier 2017

Philippe Van Parijs, l'allocation universelle et l'émancipation des prolétaires

« Dans ce cas, indique Philippe Van Parijs, donner une allocation universelle c’est magnifique, car alors si les prolétaires travaillent c’est que le travail est vraiment attrayant. C’est un instrument puissant au service de l’émancipation des prolétaires, donc si on se situe à gauche on ne peut qu’y être favorable. Mais il y en a d’autres qui sont contre l’exploitation capitaliste parce qu’elle permet aux capitalistes de vivre sans travailler. Or les partisans de l’allocation universelle voudraient étendre cette scandaleuse... [Lire la suite]