12 juillet 2018

Non a la monarchie présidentielle, Oui a la démocratie citoyenne !

Non à la monarchie présidentielle, oui à la démocratie citoyenne ! --> Non a la monarchie présidentielle,Oui a la démocratie citoyenne ! Emmanuel Macron, Président des riches, agit de plus en plus comme un monarque méprisant le peuple. Aujourd'hui, il veut imposer au Parlement, sans consultation des citoyen.nes, une révision profondément dangereuse de la Constitution et des institutions de la République. Ce projet vise à concentrer encore plus les pouvoirs, à en éloigner les citoyens, à réduire le rôle des... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 04:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
29 avril 2018

La République sera pleinement laïque, si elle est pleinement sociale !

Chers amis, chers camarades, Suite à la réunion de la Commission administrative départementale de la LP 33, ce samedi 28 avril, vous trouverez ci-dessous notre communiqué de presse pour le 1er mai. La Libre Pensée est aux côtés des syndicats qui défendent les intérêts et acquis des travailleurs, et soutient tous les salariés qui agissent, par la grève et les manifestations pour défendre leurs droits, en particulier les cheminots qui défendent le service public. Nous appelons les partisans du progrès social, de la démocratie et de... [Lire la suite]
26 avril 2018

Wikipedia, mandat impératif et souveraineté populaire

« Le mandat impératif, indique le texte de Wikipedia,j est lié à la notion de souveraineté populaire définie par Rousseau. La souveraineté populaire s'oppose à la souveraineté nationale. Dans un régime politique qui a choisi la souveraineté nationale, les élus détiennent un mandat représentatif, et se permettent donc de représenter l'ensemble de la nation. À l'inverse dans le cas d'une souveraineté populaire, les élus détiennent un mandat impératif et ne représentent alors que les électeurs qui les ont élus. La... [Lire la suite]
25 avril 2018

Basta, Démocratie, le tirage au sort

« Le dispositif du tirage au sort, indique l'article, n’est d’ailleurs pas forcément apprécié par ceux qui auraient peut-être le plus à y gagner, telles les populations – femmes, personnes victimes du racisme, milieux populaires – sous-représentées dans les instances politiques élues. « Nous réfléchissons à la représentation des femmes dans les assemblées politiques. À ce titre, le tirage au sort peut être perçu comme un dispositif plus juste et moins discriminant que l’élection. Mais cela ne constitue pas une solution... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 05:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
19 avril 2018

Amélie Quintel, le livre de Hervé Lebreton : « Je veux vivre en démocratie ».

« Hervé Lebreton, indique Amélie Quintel,  est de ceux qui aiment et cherchent toujours à comprendre, tout, que le sujet soit simple ou compliqué. Pas du tout féru de politique et complètement “béotien” à la base concernant nos lois et notre constitution, il pense que cette “ignorance” de base fait sa force : “C’est parce que je n’y connais rien que je me pose des questions. Et du coup, je mets de côté l’habitude” - étant entendu que ce serait justement cette habitude des passe-droits, des petits arrangements et du “double... [Lire la suite]
19 avril 2018

Jean-Fabien Spitz, Démocratie, qui est souverain ?

«Les deux grandes révolutions démocratiques de la fin du XVIIIè siècle, indique Jean-Fabien Spitz, – l’américaine et la française - ont été le théâtre de l’affrontement entre ces deux conceptions de la place de la démocratie dans le monde moderne. En 1789, on l’a vu, Sieyès nie que la nation existe ailleurs que dans l’assemblée des représentants qui délibèrent de ce qui lui convient. En 1795, il nie explicitement qu’il soit justifié de faire appel au peuple pour ratifier un projet constitutionnel. A l’inverse, l’option rousseauiste... [Lire la suite]
19 avril 2018

Alan Sked, Royaume-Uni, la souveraineté réside au Parlement

« Notre souveraineté, indique Alan Sked, réside dans la formule « la Reine en son Parlement ». Le Parlement fait encore nos lois et a le dernier mot dans la détermination de notre avenir. L’article 2 du projet de loi sur l’Écosse de 2015 a beau garantir l’existence permanente d’un parlement écossais dans notre Constitution, ce n’est que de la foutaise. Aucun parlement ne peut lier ses successeurs. La loi sur l’Écosse, tout comme la loi sur les Communautés européennes de 1972, peut être abrogée. L’autorité légale de dernier... [Lire la suite]
05 avril 2018

Wikipedia, sources et formes de la démocratie

« Par ailleurs, indique Wikipedia, le terme de démocratie ne se réfère pas uniquement à des formes de gouvernements, mais peut aussi désigner une forme de société ayant pour valeur la liberté et l'égalité (c'est notamment l'usage qu'en fait Alexis de Tocqueville, qui s'attache plus aux dimensions culturelles qu'au système politique en lui-même, ou de manière plus générale encore, un ensemble de valeurs, d'idéaux et de principes politiques, sociaux ou culturels. Le terme de démocratie peut aussi servir à qualifier la... [Lire la suite]
04 avril 2018

Christian Delarue, Abraham Lincoln et la démocratie

« Pour les défenseurs de la pleine démocratie, indique Christian Delarue, la formule ne s’entend sérieusement qu’entièrement en articulant ses trois membres ce qui pourrait définir aussi la République. La formule dispose donc d’un Etat avec un gouvernement mais aussi un « Etat social » voire dans une perspective de transition ou d’alternative un « Etat socialiste » cassant le noyau dur capitaliste et développant le secteur non marchand. Un Etat socialiste est profondément démocratisé au point de travailler... [Lire la suite]
29 mars 2018

Démocratie, qui es-tu ? (partie 1)

« La notion de « démocratie représentative », indique l'article , parfois utilisée pour justifier que notre régime ne corresponde pas à la définition de la démocratie, n’a pas de sens. Elle est généralement utilisée pour être opposée à la « démocratie directe » (la vraie, en fait : cette dernière expression est un pur pléonasme), mais la notion de démocratie représentative suppose que les représentants ne sont que des porte-paroles du peuple, des délégués se contentant de respecter la volonté de... [Lire la suite]