20 mai 2018

Robert Paris, le capitalisme et ses crises

« Ce qui a caractérisé la situation de 2007, indique Robert Paris, en a fait même une situation historiquement absolument inédite, c’est l’appréciation générale et mondiale de toute la grande bourgeoisie selon laquelle il n’était plus possible de laisser chuter aucun, d’abandonner à la faillite, un seul trust, une seule grande banque ni une seule grande assurance, une seule bourse, un seul gros spéculateur dans aucun pays, dans aucune région au monde. Ce qui supposait que les banques centrales soient prêtes à débourser des sommes... [Lire la suite]
11 mai 2018

Pavel Pospolov, Boukharine et Lénine

 « En quoi consistait le fond de la discussion sur le programme du Parti ?, questionne Pavel Pospolov. Boukharine avait proposé de rayer du programme l’analyse de la production marchande des crises, et de la remplacer par une analyse de « l’impérialisme pur ». Boukharine estimait que les principales contradictions du régime capitaliste (la concurrence, les crises) ’cessaient d’exister » à l’époque de l’impérialisme dans le cadre des États capitalistes nationaux. Dans cette façon de poser la question, on... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 10:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
08 mai 2018

Clément Homs, la société capitaliste suinte le politique

« De manière encore limitée au XVIIIe siècle, indique Clément Homs, et en s’imposant définitivement au XIXe siècle, le politique émerge radicalement et historiquement en une forme prise temporairement par les contradictions de la synthèse sociale capitaliste au niveau de la totalité. La socialisation moderne en fracturant l'ancienne forme de la synthèse sociale féodo-agraire totalisée par le rapport ecclesia médiéval (selon le mot du théoricien médiéviste Alain Guerreau), voit durant la phase de transition vers la forme de... [Lire la suite]
24 avril 2018

La Via Campesina, contre le pillage du capitalisme et de l'impérialisme

« Nous dénonçons, indique l'article, l'invasion du capitalisme sur les territoires et leurs populations. Le capitalisme, le racisme et le patriarcat forment un modèle étroitement imbriqué de multiples formes de dominations : l'accaparement des terres, le pillage des biens communs, l'exploitation de la force de travail et le contrôle des corps humains ainsi que la misogynie en sont différentes formes d'expression.Nous sommes confrontés à une violation massive des droits de l'Homme, l'impunité des crimes commis hier et... [Lire la suite]
23 mars 2018

Jean-François Autier, Et s'il était à refaire...

« Supposons, indique Jean-François Autier, que le mouvement revendicatif, prenne en compte l'illégitimité de Macron et  obtienne son départ ; pour que ça change, on va aller voter "démocratiquement" ? Combien d'ouvriers ou d'exploités d'aujourd'hui savent ce que Tocqueville, Montesquieu pensaient de la démocratie ? Combien ont lu cette lettre du communard Élisée Reclus, girondin, à Jean Grave ? Quand la classe des exploités représente 90 % de la société, le rôle coercitif de l'État peut-il être assumé par des "élus" dont... [Lire la suite]
11 mars 2018

Gilles Questiaux, Marx résout l 'énigme de la plus-value

« Marx, indique Gilles Questiaux, résoud l’énigme de la plus-value qui avait tant tourmenté les économistes : comment peut-on enrichir la société en échangeant des équivalents ? Il montre que dans l’économie marchande chaque produit en devenant une marchandise acquiert une double valeur ; la valeur d’usage (comme par hasard la seule qu’examineront par la suite les économistes néoclassiques, « l’utilité »), et la valeur d’échange qui est globalement réglée par la comparaison du temps de travail respectif... [Lire la suite]
04 février 2018

Jean-Pierre Grenier, le capitalisme, sa naissance, sa perpétuation

« Voyons, indique Jean-Pierre Grenier, comment s’est constitué le capital. Le début du capitalisme remonte au début du XVI sc, au moment de la découverte et de la colonisation du continent américain. De nombreuses fortunes se sont alors constituées par le pillage des richesses, l’or des incas entre autre. Cela a continué et s’est accentué avec le pillage des ressources du tiers monde, l’Afrique notamment pour les français, et l’exploitation des travailleurs des pays européens, qui ont été les premiers à s’industrialiser.Comme on... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 11:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , ,
03 février 2018

Anselm Jappe, Robert Kurz, voyage au centre des ténèbres du capitalisme

« Dans ce premier livre de Kurz, indique Anselm Jappe, (auquel succédèrent trois livres dans les deux années suivantes, et une douzaine en tout), on trouvait déjà bon nombre de caractéristiques de la critique de la valeur, et de la production de Kurz en particulier : une critique impitoyable – souvent prononcée sur un ton d’authentique indignation – du capitalisme dans toutes ses variantes, combinée à une critique également impitoyable des termes convenus de la critique anticapitaliste : la lutte des classes... [Lire la suite]
29 janvier 2018

Oxfam, l'économie fonctionne pour une riche minorité

« Depuis 2010, indique Oxfam, c'est-à-dire peu après le début de la crise en 2008, la richesse de cette "élite économique" a augmenté en moyenne de 13% par année, a précisé Oxfam, avec un pic atteint entre mars 2016 et mars 2017, période où "s'est produit la plus grande augmentation de l'histoire en nombre de personnes dont la fortune dépasse le milliard de dollars, au rythme de 9 nouveaux milliardaires par an".Pour Oxfam, les ouvrières se retrouvent "tout en bas de la pyramide". "Dans le monde entier, les femmes... [Lire la suite]
24 janvier 2018

Serge Quadruppani, victoire, l’enterrement du projet d’aéroport de Notre-Dame des Landes

« La disparition de la gauche de gouvernement, nous dit Serge Quadruppani, est le produit de la nouvelle étape capitaliste, dans laquelle s’affirme l’impossibilité du réformisme, compromis entre exploiteurs et exploités accordant quelques aises à ces derniers en échange de la poursuite de l’exploitation. Même si la classe de l’aliénation consumériste a encore de beaux jours devant elle, notamment en Chine, ce qui était le fond du réformisme, le rêve d’une classe moyenne universelle intégrant l’immense majorité de la population... [Lire la suite]