« La désignation, indique l'article, parmi les députés LREM, du candidat à sa succession a vu « un déchaînement de manœuvres et de coups bas », résume Le Parisien, qui parle de « curée aux accents hystériques », de « rumeurs assassines », de « rappels à la discipline ». « La séquence bordélise totalement notre groupe », confirme un député macronien au journal Le Monde (8 septembre).Le candidat désigné par Macron, Richard Ferrand (exfiltré du gouvernement l’an dernier pour cause de démêlés judiciaires — toujours en cours — et depuis président du groupe des députés LREM) a vu quatre autres candidatures se lever contre lui..."

Reprenons la lecture de l'analyse du Poivitrolles...

Michel Peyret


Jeudi 13 septembre 2018 
par  
poivitrolles 

Rentrée chaotique pour Macron qui prétend maintenir« le cap des réformes »

 « Le cap et l’intensité des transformations sont maintenus » : tel est le message que
le Premier ministre a voulu faire passer lors du séminaire gouvernemental, le 5 septembre. Oubliés, les affaires Benalla, Kohler, les démissions surprises de ministres,
les cafouillages en haut lieusur la retenue à la source qui ont plongé
le gouvernement dans une crise sans précédent ?

En tout cas, le calendrier est établi. Le plan pauvreté, pour « réformer » les aides sociales qui coûtent « un pognon de dingue », disait Macron en juin dernier, doit être présenté jeudi 13 septembre. Le mardi suivant, ce sera l’annonce d’une « réforme du système de santé ». Le projet de loi Pacte, qui relance les privatisations et enfonce un nouveau coin dans le Code du travail et le financement de la Sécurité sociale, arrive en ce moment en commission à l’Assemblée nationale. Une nouvelle convention d’assurance chômage devrait, espère le gouvernement, être négociée « sans tabou », y compris pour introduire la dégressivité (des indemnités. Des mesures pour diminuer le recours aux arrêts de maladie, non encore précisées, sont en préparation. Les retraités subissent une nouvelle baisse de leur pouvoir d’achat.

Est aussi annoncée la poursuite de la « réforme » de l’Etat (50 000 suppressions de postes d’ici 2022) dans le cadre du projet de budget présenté le 26 septembre. Et pour couronner le tout, le gouvernement a pour objectif de faire table rase de tous les régimes de retraite existants, en misant sur la poursuite des « concertations »...

Un programme de guerre

Ce programme de guerre doit être poursuivi par un exécutif qui, quoi qu’il en dise, sort profondément affaibli de l’été et de cette rentrée. Un nouveau sondage (Odoxa, publié le 11 septembre) confirme que plus de sept Français sur dix ont désormais une opinion défavorable d’Emmanuel Macron. La nouvelle ministre des Sports, à peine nommée, s’insurge contre les coupes budgétaires drastiques dont est victime son ministère, mais en plus, il a fallu pourvoir au remplacement, à la présidence de l’Assemblée nationale, de François de Rugy, parti vers le ministère de l’écologie.

La désignation, parmi les députés LREM, du candidat à sa succession a vu « un déchaînement de manœuvres et de coups bas », résume Le Parisien, qui parle de « curée aux accents hystériques », de « rumeurs assassines », de « rappels à la discipline ». « La séquence bordélise totalement notre groupe », confirme un député macronien au journal Le Monde (8 septembre).

Le pied de nez d’un tiers des députés LREM à Macron

Le candidat désigné par Macron, Richard Ferrand (exfiltré du gouvernement l’an dernier pour cause de démêlés judiciaires — toujours en cours — et depuis président du groupe des députés LREM) a vu quatre autres candidatures se lever contre lui. L’une d’elles, Yaël Braun-Pivet, déclare sur RTL le 6 juillet que Ferrand ne peut « pas incarner un renouvellement des pratiques » et appelle pourtant quelques heures plus tard à voter pour lui en retirant sa propre candidature « pour ne pas participer à l’affaiblissement de (son) groupe »... A l’évidence, l’Elysée a pesé pour tenter d’éteindre l’incendie. « Dans cette opération de reprise en main, tout le monde est prié de marcher au pas », indique Le Figaro (7 septembre).

Mais malgré les pressions « jupitériennes », au final, le 10 septembre, lors du conclave des députés LREM à Tours, plus du tiers des députés macroniens ont choisi de voter pour un autre candidat que Ferrand ! Le Monde en conclut provisoirement : « Si la bataille pour le perchoir sème déjà la zizanie en interne, celle pour la tête du groupe s’annonce encore plus vive. Et potentiellement dangereuse, sur le long terme, pour l’unité de la majorité. »

PDF - 47 ko



Prenez contact avec le POI

Nom, prénom : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Adresse : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

E-mail : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .



Articles les plus récents

http://www.poivitrolles.fr/local/cache-vignettes/L71xH100/arton248-79a0e.jpg?1537370232

mercredi 12 septembre 2018 
par  
poivitrolles 

Informations Ouvrières n°520

Editoriaux d’informations Ouvrières

Mercredi 12 septembre 2018
Le point de vue de Serge Bloch , membre du bureau national du POI

Lire la suite de l’article

jeudi 6 septembre 2018 
par  
poivitrolles 

Le rejet s’approfondit le gouvernement Macron en crise

Tracts 2018

Le rejet s’approfondit le gouvernement Macron en crise 
Contraint de boucher les trous en urgence 
Le gouvernement, profondément déstabilisé par l’accélération de la crise politique qui le secoue, est contraint de boucher les trous dans l’urgence. 
Après la démission, il y a huit jours, de (...)

Lire la suite de l’article

http://www.poivitrolles.fr/local/cache-vignettes/L71xH100/arton247-f03ee.jpg?1537370232

mercredi 5 septembre 2018 
par  
poivitrolles 

Informations Ouvrières n°519

Editoriaux d’informations Ouvrières

Mercredi 5 septembre 2018
Le point de vue de Dominique Canut, membre du bureau national du POI

Lire la suite de l’article

jeudi 30 août 2018 
par  
poivitrolles 

ULA DEMISSION DE HULOT : nouvelle étape de la crise du gouvernement Macron

Tracts 2018

LA DEMISSION DE HULOT : 
nouvelle étape de la crise du gouvernement Macron 
Une déflagration 
Hulot vient d’annoncer sa démission à la radio, sans avoir prévenu ni Macron ni Philippe. C’est une véritable déflagration. 
Stupéfaction des autres ministres, de la « majorité » présidentielle et du (...)

Lire la suite de l’article

http://www.poivitrolles.fr/local/cache-vignettes/L71xH100/arton245-5b2e2.jpg?1537370232

mercredi 29 août 2018 
par  
poivitrolles 

Informations Ouvrières n°518

Editoriaux d’informations Ouvrières

Mercredi 29 aout 2018
Le point de vue de Jean-Paul Crouzet, membre du bureau national du POI

Lire la suite de l’article

jeudi 23 août 2018 
par  
poivitrolles 

Effondrement du pont à Gênes

Tracts 2018

Est-ce seulement une catastrophe italienne ? Non, tous les gouvernements privatisent et démantèlent les services publics. 
Les ponts s’effondrent…mais pas les profits

Lire la suite de l’article

http://www.poivitrolles.fr/local/cache-vignettes/L71xH100/arton246-40002.jpg?1537370232

mercredi 22 août 2018 
par  
poivitrolles 

Informations Ouvrières n°517

Editoriaux d’informations Ouvrières

Mercredi 2é aout 2018
Le point de vue de Geoffrey Excoffon,¶membre du bureau national

Lire la suite de l’article

jeudi 16 août 2018 
par  
poivitrolles 

Technique, la remise en cause des arrêts maladie ? Non, ce sont les fondements de la Sécu de 1945 que voudrait abattre le gouvernement Macron-Kohler-Philippe

Tracts 2018

Technique, la remise en cause des arrêts maladie ? 
Non, ce sont les fondements de la Sécu de 1945 que voudrait abattre le gouvernement Macron-Kohler-Philippe 
Le plan de Macron pour la rentrée. Arrêts maladie : la Sécu ne rembourserait plus rien ! 
L’affaire a été lancée en catimini, début août. (...)

Lire la suite de l’article

http://www.poivitrolles.fr/local/cache-vignettes/L71xH100/arton244-9663f.jpg?1537370232

mercredi 15 août 2018 
par  
poivitrolles 

Informations Ouvrières n°516

Editoriaux d’informations Ouvrières

Mercredi 15 aout 2018
Le point de vue de Élisabeth Narcy, membre du bureau national du POI

Lire la suite de l’article

jeudi 9 août 2018 
par  
poivitrolles 

Un président affaibli qui pourtant veut aller jusqu’au bout de ses contre-réformes

Tracts 2018

Affaire Macron-Benalla, report de la réforme constitutionnelle, 
non-publication du rapport CAP 2022... 
Un président affaibli 
qui pourtant veut aller jusqu’au bout de ses contre-réformes 
La réforme constitutionnelle aura-t-elle lieu ? 
Interrogé par le journal Le Monde sur la reprise à la (...)

Lire la suite de l’article