5 Août 2018

Dossier spécial contre l'impérialisme !

Les JRCF, en tant que communistes, combattent l'impérialisme et son lot de destruction qu'il apporte. Afin de rappeler la nécessité et la justesse d'un combat contre cet ennemi de l'humanité, nous avons concocté un petit dossier du mois d'août spécial anti-impérialiste.

Bonne lecture !

POSITION PRCF/JRCF LIBYE

Sarkozy, BHL, Obama, Cameron,

bas les pattes !

Il est impossible d’idéaliser Khadafi, dont la politique fluctuante a oscillé entre un anti-impérialisme inconséquent et, suite à la chute de l’URSS, un ralliement non déguisé aux politiques occidentales. Le PRCF a maintes fois exprimé son analyse et ses positions sur la crise en Libye. Mais aujourd’hui, la question qui est posée est d’empêcher une recolonisation ouverte de la Libye sous couvert d’ingérence humanitaire, d’empêcher l’impérialisme de reprendre la main que la révolution tunisienne lui a fait perdre au mois de janvier, et de condamner catégoriquement les frappes décidées par Sarkozy, dont la politique liberticide et xénophobe en France même, le disqualifie pour parler de « droits de l’homme ».

Rappelons par ailleurs que BHL et Sarkozy n’ont jamais réclamé de « zone d’exclusion aérienne » ou de « frappes ciblées » et « humanitaires » quand l’armée israélienne strangulait et bombardait criminellement Gaza. Rappelons que ces mêmes personnages restent de marbre quand les sbires des dirigeants esclavagistes de Riyad, alliés stratégiques de Washington et parrains de l’intégrisme international, massacrent le peuple de Bahreïn ou celui du Yémen. Compter sur l’impérialisme pour « libérer la Libye », comme le fait la social-démocratie suivie par le « vert Cohn-Bendit », c’est un peu comme si on demandait au sinistre pédophile Marc Dutrou de venir rétablir l’ordre dans une école maternelle !  

Il est bien triste que la Chine, qui dispose d’un droit de veto au Conseil de sécurité, et qui est elle-même, à terme, dans le collimateur de l’impérialisme américain, n’ait pas utilisé son droit dans ces graves circonstances où l’indépendance de la Libye est ouvertement violée.  

Au niveau national français, il est lamentable que le Parti « socialiste », fidèle à sa honteuse tradition impérialiste datant d’août 1914, appuie les frappes françaises alors même que Sarkozy espère que la nouvelle « union sacrée » réalisée autour de sa politique belliciste au parlement, parviendra à remettre en selle son régime de boue délégitimé par les luttes sociales de l’automne. Il est lamentable que Mélenchon, qui joue parfois les matamores de la « gauche radicale », approuve les frappes en les trouvant seulement trop tardives. En quoi le peuple français, qui voit son pays mourir à petit feu étranglé par la « construction européenne » et par la politique de l’UMP, a-t-il mandaté ses hommes politiques pour envoyer l’armée française dans ce qui peut devenir un nouvel Afghanistan ou un nouvel Irak ?

Quant au PRCF il rappelle la position de toujours du Mouvement communiste international : l’émancipation des peuples sera l’œuvre des peuples eux-mêmes, aidés par la solidarité internationale des opprimés, et non par la politique de la canonnière des oppresseurs. En réalité, la politique sarkozyste en Afrique et dans le pourtour méditerranéen est totalement contraire aux intérêts de notre pays qu’elle place encore un peu plus à la remorque de l’impérialisme américain. Au moment où l’indépendance et l’existence même de la nation française sont directement menacés, les progressistes doivent se garder de soutenir tout ce qui porte atteinte au droit des peuples à disposer d’eux-mêmes et qui peut habituer les esprits au droit d’ingérence à sens unique des puissances impérialistes.

Non seulement Sarkozy et Cameron ne peuvent pas « libérer » le peuple libyen, mais la tâche des peuples français et britannique est au contraire de se libérer eux-mêmes de leurs oppresseurs respectifs et de l’oligarchie « nationale » et européenne qu’ils représentent sous le drapeau usurpé de la « démocratie ». 

Plus que jamais l’impérialisme est l’ennemi principal des peuples, oui à l’émancipation sociale et nationale des peuples arabes, non à la recolonisation de la Libye, mercenaires saoudiens hors de Bahreïn, vive la lutte de tous les peuples arabes pour le mieux-être, l’indépendance nationale et la démocratie populair

Le PRCF appelle à engager partout l’action unitaire contre l’intervention impérialiste de Sarkozy et à participer aux actions qui seront décidées sous le drapeau de l’internationalisme et de l’anti-impérialisme. Il presse les organisations et les camarades communistes, auxquels il vient de faire une proposition largement amendable, de s’exprimer ENSEMBLE sur cette question.


 IVANA HOFFMAN

Les JRCF tiennent à rendre un hommage particulier à la jeune communiste allemande, Ivana Hoffman, agée de 19 ans, qui est tombée il y a quelques jours sous les balles des fanatiques de l'État Islamique.

Adhérente au MLKP (Marksist-Léninist Komünist Partisi), une organisation Hoxhaism Turc et Kurde, elle était partie se battre en Syrie "pour l'Humanité et la liberté" aux côtés des kurdes des Unités de Protection du Peuple.

Avasin Tekosin Gunes (nom de guerre d'Ivana Hoffman) est tombée sous les balles de Daesh non loin de Tal Tamr, dans le nord-ouest de la Syrie, à la suite d'un échange de tirs entre une unité de protection et une douzaine d'extrémistes de Daesh.

Nous fustigeons bien évidemment la politique étrangère impérialiste de l'occident, et en particulier celle du gouvernement états-uniens qui depuis des années, sous couvert de "droits de l'homme" et de "démocratie" intervient militairement, provoque et s'ingère dans les affaires intérieurs des différentes nations du Proche et du Moyen Orient ainsi que du nord de l'Afrique

Leurs alliés des pays du Golfe, qui, d'un côté bombardent et de l'autre financent à tout va les groupes terroristes prospérant aujourd'hui en Syrie et en Irak, ne sont pas étrangers à cette situation.

Notons également que, malgré leur discrétion, des groupes djihadistes sévicent en Ukraine aux côtés des bataillons néo-nazis et des organisations fascistes tel Secteur-Droit (Pravy Sektor). Ces groupes djihadistes proviennent essentiellement de Tchétchénie et sont allimentés en soldats de tout le Caucase.

Malgré le fait que les Ukrainiens affirment déjà recevoir des armes létales de pays étrangers qu'ils refusent d'identifier, nos dirigeants occidentaux nient.

Le danger devrait donc être bien réel pour ces derniers puisqu'un tapis rouge, aux portes de l'Europe, avec armement en prime, semblent se dérouler sous les pieds de ces fanatiques.

Ainsi est faite la logique occidentale : combattre, à demi-mot, l'EI en Syrie et en Irak et laisser s'armer des groupes djihadistes en Ukraine, car tout est bon pour défaire l'emprise de la méchante Russie sur ce pays.

Des camarades meurent donc dignement pour combattre cette machine infernale qui dénigre la liberté et la souveraineté des peuples.

Contre la guerre qui se profile et les provocations incessantes faites contre les peuples et les travailleurs, marchons le 30 Mai à Paris pour demander la sortie de l'OTAN, de l'UE et de l'€ !


YOUTUBE AU SERVICE DE LA PROPAGANDE IMPÉRIALISTE !

Depuis quelques mois maintenant, le site web d'hébergement de vidéos Youtube a déclaré la guerre à la République Populaire Démocratique de Corée (Corée du Nord).

Répondant à des décennies de politiques impérialistes états-uniennes contre la RPDC, Youtube, propriété du géant états-unien Google, supprime de nombreuses vidéos dévoilant la vie quotidienne et les progrès politiques menés dans ce pays.

Emil Truszkowski, un Polonais vivant au Japon publiait principalement des vidéos de promotion pour les voyages touristiques en Corée socialiste. Celui-ci a vu ses vidéos supprimées sans en être averti !

La raison? "Avoir fait la promotion de la Corée du Nord" selon le géant.

A côté de cela, de nombreuses informations erronées tournent en boucle sur les réseaux sociaux et sont relayés par les grands médias privés et publics: des personnalités ou des membres du gouvernement nord-coréen, jugés pour trahison ou corruption, exécutés de manières absurdes (lâcher de chiens affamés, visés par un missile ou encore bombardés au mortier), réapparaissent quelques semaines plus tard, en vie et en bonne santé.

Les JRCF dénoncent cette agression médiatique impérialiste contre la République Populaire Démocratique de Corée, qui n'a pour objectif que de discréditer la RPDC et de masquer la réalité sur ce pays, aujourd'hui à l'avant garde de la réunification pacifique des deux pays pour une Corée unie et indépendante alors que le gouvernement de Corée du Sud, pays occupé par plus de 24000 soldats de l'armée des États-Unis, mène une répression féroce contre les syndicats et les travailleurs dans le silence le plus total des médias !


L'IMPERIALISME AMÉRICAIN A ENCORE FRAPPÉ !

Les Etats Unis bombardent la Syrie !

59 missilles «Tomahawk» ont été tirés, vendredi 7 avril, par la marine états-unienne stationnée en mer Méditérrannée sur la base aérienne syrienne d’Al-Chayrat.
Wachington justifie son geste en affirmant que le gouvernement de la République Arabe Syrienne aurait utilisé des armes chimiques sur la ville de Khan Cheikhoun.
Le président syrien a clairement démenti cette accusation.

Comme pour l'Irak en 2003, les impérialistes américains, dirigés cette fois par Trump, ont bombardé, sans aucune preuve de leurs accusations, sans aucune investigation et, surtout, sans aucun mandat international, une nation souveraine du Moyen-Orient.

La Fédération de Russie, la République Populaire Démocratique de Corée (Corée du Nord) et bien d'autres nations ont condamnécet acte impérialiste en Syrie en accusant le nouveau chef de l'État nord-américain d'avoir violé la souveraineté de la République Arabe Syrienne!

Pas à une folie près, l'État-Major états-unien a envoyé, le 9 avril, un porte avion nucléaire en direction de la République Populaire Démocratique de Corée. Pyongyang a assuré que cet acte donnait "mille fois raison au programme de défense nucléaire" de la RPDC.

La situation internationale devient de plus en plus explosive. Les réactionnaires fascisants menacent de prendre le pouvoir, si ce n'est déjà fait, dans de nombreux pays européens.
Les manœuvres militaires de l'OTAN provoquent, aux bords des frontières de la Russie, de graves tensions.

La "République" Française, 5ème puissance mondiale et présente sur les cinq continents, ne doit pas se laisser entraîner dans cette escalade des tensions internationales.
L'élection présidentielle doit être le moyen pour le peuple français de désamorcer la bombe que nous avons sous les pieds.

La paix mondiale est la priorité des communistes, c'est pourquoi nous soutenons la candidature de JLM, et de tout coeur sa proposition, qui figure au nombre des 4 sorties (de l'UE, de l'€uro, de l'OTAN et du capitalisme) qui sont dans la ligne politique du PRCF, de sortir notre pays de l'OTAN, organisation militaire impérialiste, qui propage la guerre et la mort aux quatre coins du globe depuis des dizaines d'années.

Les JRCF condamnent fermement les dernières provocations américaines et appellent, encore une fois, les nations souveraines à la raison !


Tom-JRCF

ALLOCUTION DU REPRÉSENTANT JRCF LORS DU MEETING INTERNATIONALISTE (FÊTE DE L'HUMANITÉ 2017)

Allocution du représentant JRCF lors du meeting internationaliste (Fête de l'Humanité 2017)

Meeting internationaliste, samedi 16 septembre 2017, Paris, Fête de l'Humanité

Étaient présentes des délégations du : Fronte Popolare (Italie), Parti Sadi (Mali), PSUV (Venezuela), ambassade de Cuba, Parti progressiste de Corée du Sud, Parti communiste des Peuples d'Espagne, Parti communiste du Maroc.

Chers camarades et chers amis,

C'est un honneur pour moi de parler en ce jour au nom des JRCF et de représenter pour ce meeting internationaliste notre mouvement de jeunesse. Je tiens à remercier les délégations ici présentes, qui ont fait tout ce chemin pour venir à la rencontre, une fois de plus, des communistes français du Pôle de Renaissance Communiste en France. Un salut fraternel particulier pour nos camarades du Fronte Popolare, qui sont sur le point de mettre sur pied leur propre organisation de jeunesse, que nous serons ravis d'assister. Une pensée spéciale également pour nos camarades polonais du KPP, qui malheureusement n'ont pu venir, et qui subissent à cette heure les offensives du gouvernement d'extrême-droite polonais qui sévit à Varsovie, contre les droits des travailleurs et contre les communistes eux-mêmes, de par un révisionnisme historique fasciste et des répressions politiques extrêmement violents.

Et parce que notre internationalisme est la face complémentaire de notre antifascisme, c'est à notre jeunesse consciente, éduquée, organisée dans son parti communiste que revient la tâche de combattre les dérives idéologiques auxquelles sont en proie les jeunesses de nos pays respectifs, et qui menacent à ce jour la résistance à l'impérialisme.

En France, il est clair que nous pouvons constater, non seulement en acte, mais également en paroles, un recul très inquiétant du principe d'anti-impérialisme. Et ce, y compris parmi ceux qui se réclament du camp progressiste, voire même communiste. 

Notre jeunesse est prisonnière d'une vision occidentale du monde, vision arrogante, laquelle est celle de nos sociétés libérales. Elle se déclare progressiste et antifasciste mais elle réclame à tout rompre des interventions. Elle applaudit aux ingérences et interventions impérialistes en Irak, en Lybie, et en Syrie. Elle pratique le "ni-ni" gauchiste qui ne peut que servir le camp de la réaction ("Ni Bachar ou la résistance nationale syrienne ni Daesh", "ni Maduro ni la droite putschiste", "ni la résistance armée palestinienne ni Netanyahu"). C'est cette idéologie de la doxa pseudo-humaniste mais véritablement criminelle que nous devons combattre, en même temps que le droit souverain des peuples à l'autodétermination.

Nous, Jeunes pour la Renaissance Communiste en France, nous le faisons effectivement, par des communiqués, parfois communs avec nos organisations soeurs, par de l'éducation populaire, avec les moyens modestes qui sont les nôtres. Mais nous le faisons. Et ce, grâce au formidable travail d'analyse menée par les intellectuels et analystes du PRCF. 

Ainsi, nous nous mettons à l'école de l'anti-impérialisme réel, et non celui de la posture mondaine, celui au contraire qui nous a été légué par les mouvements de libérations nationales des révolutionnaires du Tiers-Monde, et par le mouvement communiste international. L'école d'Ho Chi-Min, de Castro, Guevara, Chavez et Morales !

Face à l'impérialisme, et dans ce contexte d'agression ouverte contre la Corée du Nord et le Venezuela, plus que jamais, les barricades n'ont que deux côtés.

Soutien total et indéfectible aux peuples souverains qui luttent contre le monstre !

Socialisme ou la mort, nous vaincrons !


ESCLAVAGE EN LIBYE... MAIS OÙ ÉTIEZ VOUS ?... (COMMUNIQUÉ DES JRCF)

Que découvrons nous depuis plusieurs jours ? La Libye « démocratisée » en 2011, à coup de Rafales et de missiles Tomahawk, laisserait libre cours à l'esclavage sur son territoire.

Des milliers de migrants de différentes nations africaines rejoignent la Libye en espérant y trouver une porte de sortie vers l'Europe en traversant la Méditerranée. Stoppés nets par les gardes côtes libyens et par l'UE, qui tentent de maintenir ces populations sur le sol africain, ils sont détenus dans des centres parfois gérés par le gouvernement, parfois par des milices tribales. Le flou le plus total règne quant au nombre de ces centres.

Profitant du chaos qu'à instauré le renversement de la Jamahiriya arabe Libyenne par une coalition militaire de l'OTAN (coalition largement menée alors par Nicolas Sarkozy) et les milices djihadistes, des mafias et des chefs tribaux, en plus de traiter avec les grands groupes pétrolier occidentaux pour le vol du pétrole libyen, font désormais leur fortune sur l'esclavagisme, kidnappant et vendant aux enchères des migrants africains.

Mais cette situation n'est pas nouvelle. Dès 2012 apparaissent les premiers signalements d'enfermements illégaux et de vente d'êtres humains. A ce moment là encore, la victoire de la liberté sur une dictature ignoble est bien plus vendeuse qu'elle aura eu le soutien politique, en France, d'une « Union sacrée » contre la tyrannie... Pas de trace du Monde ou de Libé, mais pourtant l'esclavage a bien commencé.

Les Jeunes pour la Renaissance Communiste en France dénonce encore une fois, avec la plus grande fermeté, la situation chaotique libyenne, l'esclavage et la misère qui résulte, une fois de plus, de la destruction d'un état souverain par une coalition militaire de l'OTAN-UE.

De plus, nous rappelons à la profession journalistique que son rôle n'est pas de servir les intérêts financiers de quelques marchands d'armes, de pétrole et de gaz, même quand ces derniers sont les patrons et les actionnaires majoritaires de la presse française.

A bas l'OTAN et l'UE, ces fauteurs de chaos et de misère à travers le monde !


RAPPROCHEMENT DES DEUX CORÉES. COMMUNIQUÉ DES JRCF

Rapprochement des deux Corées. Communiqué des JRCF

La nuit du 26 au 27 avril 2018, une nouvelle page de l'histoire de la Corée s'est écrite sur la frontière entre l'Etat du Nord et celui du Sud. Une rencontre au sommet, entre les présidents des deux Etats, organisée dans un esprit d'apaisement des tensions et d'un rapprochement concrêt.

Profitant de la réussite de sa nucléarisation militaire, la RPCD a pu instaurer un rapport de force conséquent contre l'impérialisme américain encore massivement présent au sud de la péninsule (ce sont en effet encore 24000 Gi's qui occupent  dans plusieurs bases militaires cette partie du pays), au Japon, ainsi qu'en mer de Chine.

Le nouveau président de la Corée-du-Sud, élu entre autre sur sa promesse d'un rapprochement avec le Nord, poussé par une opinion publique qui exprime de plus en plus sa volonté d'une normalisation des relations, a largement contribué à l'organisation de cette rencontre, quitte à déplaire à l'occupant américain.

Plus que symbolique, cet évènement fut une réussite. Il en est sorti un accord mutuel sur la signature d'un traité de paix (les deux Etats sont encore officiellement en guerre) avant la fin de l'année et, point important, la recherche des moyens d'une dénucléarisation de la péninsule, autrement dit le désarmement de l'arsenal nucléaire de la Corée du Nord ET de celui des forces américaines sur place.

Nous ne pouvons que nous réjouir de ce rapprochement encore impenssable il y a peu, mais également des signes de volonté de réelle unité et d'indépendance de la Corée toute entière venant du Sud, s'affranchissant petit à petit de la tutelle américaine qui dure depuis bien trop longtemps maintenant.


Nous saluons les progrès pour la paix, à l'initiative du Nord et du Sud, qui ont été fait dans cette région du monde depuis plusieurs semaines, notamment depuis les derniers JO d'hiver à Pyongchang, appelons à la solidarité avec LE peuple coréen et le soutenons dans les tâches qu'il lui reste à faire, pour qu'enfin ce pays retrouve son unité, la paix et sa pleine indépendance.

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article