01 juillet 2018

Domenico Losurdo vient de s’éteindre

HOMMAGE AU CAMARADE DOMENICO LOSURDO Collectif Communiste Polex http://cercles.communistes.free.fr/rcc/publi.php?idArticle=2018_06_29_losurdo   Le philosophe communiste italien Domenico Losurdo vient de s’éteindre, et notre Rassemblement Communiste, déjà endeuillée comme l’ensemble du mouvement communiste par la perte récente du camarade Jean Salem, tient à rendre hommage à cet autre grande figure intellectuelle de la reconstruction communiste dans la période suivant l’effondrement de l’Union Soviétique. Docteur en... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 12:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
01 juillet 2018

René Berthier , les analyses de Frédéric Lordon

« Quand, indique René Berthier, rues et places se remplissent de manifestants, certains de ceux qui aspirent à la convergence des luttes sont à la recherche d'« intellectuels organiques » prêts à « construire le peuple » dans une « démocratie totale ». Les universitaires à la tête de Podemos sont un bon exemple, inspiré de l'Argentin Ernesto Laclau qui affirmait que la lutte des classes aurait été remplacée par des mouvements sociaux hétérogènes, qu'un « leader populiste » a pour rôle... [Lire la suite]
01 juillet 2018

Jacques Sapir, Suzanne Cointe et l'orchestre rouge

« Suzanne Cointe, indique Jacques Sapir, n’avait donc pas le profil d’une militante communiste habituelle. Fille de général, comme on l’a dit, elle fut élevée dans des valeurs où le patriotisme jouait un fort grand rôle. Mais la musique tenait aussi une place importante dans la vie familiale. Il n’est donc pas étonnant qu’elle se soit destinée à l’enseignement de la musique après des études dans divers conservatoires. Elle partagea alors la vie de Jean-Paul Le Chanois, plus jeune qu’elle de cinq ans, de 1925 à 1931-32. Le Chanois... [Lire la suite]
01 juillet 2018

Laurent Etre, la classe dominante et la préservation du capitalisme

« La classe dominante, indique Laurent Etre, aujourd’hui, pour préserver le système capitaliste, est traversée par une divergence stratégique, qui donne lieu à la mise en avant de deux idéologies. Il y a d’abord une stratégie de diversion identitaire, de désignation de bouc-émissaires (les migrants, les musulmans...). Il s’agit alors de diviser les exploités, pour neutraliser leur capacité de riposte. Ensuite, on se trouve en présence d’une stratégie de déni des souffrances sociales engendrées par le système capitaliste... [Lire la suite]