03 juin 2018

Fred Weston, la « naissance » d'Israël

« Cependant, indique Fred Weston, en 1917, Lord Balfour, le ministre britannique des Affaires étrangères, envoya une lettre au dirigeant sioniste Lord Rothschild, lettre mieux connue plus tard sous le nom de « Déclaration Balfour ». Lord Balfour y déclara que la Grande-Bretagne ferait de son mieux pour faciliter l’établissement en Palestine d’un foyer national pour le peuple juif. À cette époque, la population de la Palestine comptait environ 700 000 habitants, dont 575 000 musulmans, 75 000 chrétiens et... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 10:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
03 juin 2018

Peter Schwarz, 1968 et 50 ans plus tard

« 50 ans plus tard, indique Peter Schwarz, les leçons de cette période révolutionnaire sont d’une énorme importance. Si la lutte des classes a été étouffée pendant longtemps, les contradictions de classe atteignent une intensité où il n’est plus possible de la canaliser. Dans le monde entier, le capitalisme est profondément en crise. Le niveau de vie de larges sections de la population chute, alors que les élites s’enrichissent de manière faramineuse. Les élites dirigeantes de toutes les puissances impérialistes réagissent à la... [Lire la suite]
03 juin 2018

Selma Mihoubi, Radio Chine et Afrique de l'Ouest francophone

« L’implantation de RCI en Afrique de l’Ouest francophone, indique Selma Mihoubi, peut être vue comme une cristallisation des politiques d’influence menées par la Chine en Afrique depuis des décennies. En ayant un rôle économique majeur dans le monde, le PCC au pouvoir a réussi à consolider son image de grande puissance au développement rapide. Il peut élargir son champ d’action en intensifiant l’internationalisation de ses médias dans ses zones d’intérêts, à l’image des anciennes puissances coloniales telles que la... [Lire la suite]
03 juin 2018

Stéphanie Maurice, Les Flandres, de Bruegel à Vermeer

"Monotone, le plat pays ?, interroge Stéphanie Maurice. Il faut savoir lever les yeux au ciel, pour en voir la beauté, aimer les complexités que dessinent les nuages en camaïeux de gris. Et les rayons du soleil soudain percent, le vert printanier des champs en devient vibrant. Au coucher du soleil, on s’émerveille de cette lumière des Flandres, mordorée, qui magnifie la brique des Hallekerques, les églises trapues et des vieilles fermes organisées en U autour d’une cour carrée. Les peintres des anciens Pays-Bas espagnols, cet ensemble... [Lire la suite]