14 mai 2018

Wikipedia, Le Maroc, une monarchie constitutionnelle

« L'ordre est rétabli par Mohammed III (1757-1790), indique l'article de Wikipedia, qui restaure l'unité du sultanat et l'autorité du makhzen. La politique de Mohammed III se caractérise par l'ouverture diplomatique et commerciale de l'État marocain qui entend percevoir les taxes douanières afin d'alléger la pression fiscale intérieure. Des traités sont conclus avec les principales puissances européennes (royaume de France, Royaume de Grande-Bretagne, royaume d'Espagne, royaume de Naples, république... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 16:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
14 mai 2018

Wikipedia, l'Algérie officiellement annexée par la France en 1848

« L’Algérie, indique l'article de Wikipedia, officiellement annexée par la France en 1848, fut partagée le 9 décembre de la même année en trois provinces, comprenant trois territoires militaires et trois territoires civils érigés en départements : Oran, Alger et Constantine, dont la loi du 24 décembre 1902 en fixe les limites jusqu’à la réforme territoriale de 1956. Le sud algérien ne fut pas départementalisé, et formait 6 territoires qui furent regroupés au... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 10:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
14 mai 2018

Elisabeth Braw, Immigrés et Légion étrangère française

« La Légion étrangère française, indique Elisabeth Braw, est pleine à craquer. L’année dernière, le gouvernement français a annoncé que ses forces terrestres allaient être renforcées par 11.000 soldats supplémentaires, soit un total de 77.000. En gagnant un tiers de ces effectifs, la Légion atteindra alors un total de 8.900 hommes, soit 11% du total de l’armée. Elle s’est même vu gratifier d’un nouveau régiment dont une partie sert déjà au Mali, a confié le colonel Alain Walter à Foreign Policy.Une tournure d’événements... [Lire la suite]
14 mai 2018

René Naba, « Les dogues noirs de la République »

« Un agrégé de grammaire de l’Université française, indique René Naba, une discipline où les lauréats sont rarissimes, qui présidera par la suite aux plus hautes destinées de son pays, Léopold Sedar Senghor (3), gratifiera ces victimes muettes de l’Histoire de la dignité de «dogues noirs de la République». Ciselée avec soin par un orfèvre dans l’art sémantique pour affirmer sa douloureuse solidarité avec ses frères de race, cette formule passera à la postérité comme la marque de scarification morale de leurs cerbères et de leurs... [Lire la suite]
14 mai 2018

Mohammed Harbi, le début de la guerre algérienne d’indépendance.

« A Sétif, indique Mohammed Harbi, la violence commence lorsque les policiers veulent se saisir du drapeau du PPA, devenu depuis le drapeau algérien, et des banderoles réclamant la libération de Messali Hadj et l’indépendance. Elle s’étend au monde rural, où l’on assiste à une levée en masse des tribus. A Guelma, les arrestations et l’action des milices déclenchent les événements, incitant à la vengeance contre les colons des environs. Les civils européens et la police se livrent à des exécutions massives et à des représailles... [Lire la suite]
14 mai 2018

Gabriel Malek, Algérie, la mise en place des medersas

« Dans les années 1830, indique Gabriel Malek, la conquête militaire française en Algérie s’accompagne d’une oeuvre civilisatrice qui porte notamment sur l’éducation. La domination ottomane, vieille de trois siècles en l’Algérie, était très souple en la matière. La Sublime Porte pratiquait en effet une politique d’empire avec une administration centrale peu préoccupée du suivi des politiques sociales en Algérie. Cependant, la diffusion du droit musulman est cruciale en Algérie pour qu’il soit toujours pratiqué par exemple sur le... [Lire la suite]