15 avril 2018

Cercle Léon Trotsky, l'histoire et les religions

« L'histoire de l'humanité, indique le texte, a été celle d'une domestication croissante de la nature. Et dans cette histoire, le capitalisme, grâce à l'industrie, a représenté un progrès spectaculaire. Mais, comme dit le manifeste communiste, la société bourgeoise «ressemble au magicien qui ne sait plus dominer les puissances infernales qu'il a évoquées». Si les capitalistes ont développé les forces productives, l'anarchie de leur économie en a fait des puissances indomptées. Et les convulsions de cette économie, comme les... [Lire la suite]
15 avril 2018

Lucien Sève, le communisme n'a jamais été « essayé » nulle part...

« À cela j’objecte, indique Lucien Sève, que le communisme n’a pas pu échouer pour l’excellente et simple raison qu’il n’a jamais été « essayé », nulle part. Ni dans des pays qui ont voulu construire au-delà du capitalisme, ni de la part de partis, qui sans être jamais parvenus vraiment au pouvoir, ont censément fait de la politique avec le communisme. Je dis qu’ils n’en ont jamais fait vraiment avec le communisme, y compris le parti dont je suis membre depuis maintenant pas loin de 60 ans. Pour tirer au clair cet... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 10:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,
15 avril 2018

Macron, le mal-élu

« La mise en scène de la bataille du rail, indique l'article, qu’elle ait effectivement lieu ou pas, permet d’occulter la multiplicité des opérations simultanément en cours : expulsion de zadistes, « réforme » de l’université, des institutions, du droit d’asile, de la justice, de l’assurance-chômage et bientôt des retraites. Si la bataille du rail est gagnable pour le gouvernement, ce qui n’est certes pas acquis, c’est la possibilité d’opérer sur tant de fronts la contre-révolution managériale qu’il vise.La grande... [Lire la suite]