25 mars 2018

Wikipedia, l'empire ottoman et ses évolutions

« L’Empire ottoman, indique Wikipedia, a développé au cours des siècles une organisation de l’État qui reposait sur un gouvernement très centralisé avec le sultan comme dirigeant suprême, qui exerçait un contrôle effectif sur les provinces, les citoyens et les fonctionnaires. La richesse et la position sociale n’étaient pas nécessairement reçues en héritage, mais pouvaient être acquises par la reconnaissance des mérites. Cette évolution des positions sociales était marquée par l’attribution de titres tels... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 15:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
25 mars 2018

Denis Collin, de grands spécialistes de la parole et des textes

« La répétition, indique Denis Collin, fait de nous des esclaves… Il est à peine besoin de commenter ces textes proprement aberrants. Un verbiage pseudo-philosophique sert à justifier une désorganisation totale de la parole. Et ce sont des grands spécialistes de la parole et des textes, des universitaires professant au collège de France qui appellent à cette destruction de la parole. D’un certain point de vue, ces discours peuvent être lus ou relus aujourd’hui avec un autre œil : ils expriment l’opération d’abolition des... [Lire la suite]
25 mars 2018

Charles Reeve, le socialisme sauvage

« La social-démocratie, indique la présentation, valorise les coopératives. Rosa Luxemburg critique cette forme d’auto-exploitation. Les ouvriers deviennent des entrepreneurs qui doivent vendre des marchandises. Les coopératives finissent par s’intégrer dans le capitalisme. Au contraire, les conseils doivent permettre une auto-organisation de la production pour satisfaire les besoins sociaux. Anton Pannekoek observe l’intégration des mouvements contestataires dans le capitalisme. Dans le livre Les Conseils ouvriers, il ouvre... [Lire la suite]
25 mars 2018

Michel Loetscher, Il signait ses livres B. Traven ou Hal Croves

« C’était un écrivain à succès, nous dit Michel Loetscher, qui refusait la célébrité et rejetait « l’industrie de la gloire ». Il « avait construit sa vie de façon à rendre sa biographie impossible », multipliant les mensonges, les fausses pistes et les fausses identités. Ses romans étaient traduits dans le monde entier et adaptés au cinéma, mais personne ne savait « à quoi ressemblait le type derrière la machine à écrire ». Pour lui, « l’histoire individuelle n’a d’importance qu’à partir du... [Lire la suite]