02 mars 2018

Verdi, Macron, l'heure de vérité approche

« L’heure de vérité approche !, nous dit Verdi. La prise de conscience prend un temps variable selon chaque individu. On doit appeler un chat un chat. Sarkozy était un enragé, anxiogène. Hollande un mou, inefficace, traitre aux idées de gauche. Macron, derrière l’affichage d’une apparence bienveillante, et son sourire charmeur, n’est que dans la communication, comme si, pour lui, ne comptait que la vitrine du magasin France ! Peu importe si, à l’intérieur, les gens souffrent de plus en plus. Visiblement, il n’en a cure.... [Lire la suite]
02 mars 2018

AZADEH KIAN, Iran, que veulent les manifestants de 2018

« Les manifestants de 2018, indique Azadeh Kian, n’ont au contraire rien à perdre et ils en veulent à l’ensemble des institutions et aux responsables du régime, réformateurs comme conservateurs. La prise de position contre eux de la majorité des personnalités réformistes, Mohammed Khatami en tête, associée à la grande déception d’un électorat qui a réélu Rohani en 2017 dans l’espoir d’une ouverture politique et économique du pays a mis fin à la possibilité d’une évolution graduelle. Et on risque d’assister à la généralisation des... [Lire la suite]
02 mars 2018

Roy Stauber, avoir foi dans le peuple

« Mais comment avoir foi dans le peuple ?, questionne Roy Stauber. La foi se base toujours sur une expérience, qu’elle soit réelle ou imaginaire. Si j’ai foi en Dieu c’est parce que j’ai eu à un certain moment une expérience, réelle ou imaginaire, avec ce que j’ai vécu ou cru être Dieu. Pour avoir foi dans le peuple, il faut avoir la même expérience que ce peuple peut changer, et qu’il a la capacité de se diriger dans une direction évolutive et intéressante. La meilleure façon de se connecter avec cette expérience est en... [Lire la suite]
Posté par Michel Peyret à 05:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
02 mars 2018

Richard Labévière, Syrie, amener les Russes à lâcher Assad

« Le représentant français, indique Richard Labévière, – Jérôme Bonnafont – a posé le problème d’une éventuelle participation de Bachar al-Assad à de futures élections. David Satterfield a répondu que « l’objectif était de créer les conditions et des institutions qui permettraient des élections qu’Assad ne pourrait pas gagner ». Satterfield a ajouté « qu’il n’y avait pas de raison ‘flagrante’ pour empêcher Assad d’être candidat ». Dans ces conditions, il s’agissait surtout de tester les intentions de la Russie, notamment pour... [Lire la suite]
02 mars 2018

Jacques Cotta, une nouvelle aventure professionnelle

« Sans renfort de publicité, précise Jacques Cotta, sans complaisance du haut du pavé (ce qui n’est pas vraiment une surprise), plus de 20000 internautes sont « venus » sur ce programme, ont écouté, regardé, et commenté. Dans l’ensemble, les avis sont unanimes. Parmi les encouragements à poursuivre prodigués sur tous les tons, ces quelques mots qui méritent réflexion: « Merci pour cette émission exemplaire, ça fait du bien de ne pas être pris pour un âne »… ou encore « Tout ce que dit Jacques Cotta... [Lire la suite]